Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Renforcés par la crise, les directeurs financiers sont-ils armés pour diriger leur entreprise ?


Tagetik publie aujourd’hui les résultats de son étude sur les Directeurs Financiers, leur situation dans l’entreprise et leurs évolutions [1].



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Cette étude démontre que si les Directeurs Financiers occupent aujourd’hui une place centrale et prépondérante dans l’entreprise, ils doivent essentiellement le développement de leurs responsabilités à la crise et à la financiarisation de l’économie qui a sublimé le besoin de contrôle et de maîtrise de la composante financière. Sous pression, les entreprises ont en effet renforcé le rôle des responsables financiers pour maintenir leur rentabilité.

Pour autant, les grands argentiers n’ont pas pris le pouvoir dans l’entreprise. Si leurs compétences techniques et leurs savoir faire sont appréciés et mis à contribution par les Directions Générales, la majorité des Directeurs Financiers ne se considèrent pas en position de prendre les rênes de l’entreprise. Trop utiles en temps de crise, trop techniciens, ou manquant de vision stratégique, les Directeurs Financiers sont rarement en position de devenir DG ou PDG.

« Les Directeurs Financiers ont dû absorber la pression phénoménale de la crise. En un temps record et avec des moyens limités, ils ont su redéfinir leurs outils de gestion et de pilotage et les adapter à un environnement plus que difficile. Leur travail est aujourd’hui au centre du fonctionnement d’entreprises qui doivent gérer leurs opérations au plus près avec des marges de manœuvres très étroites. Mais gérer n’est pas diriger et la gestion n’est pas la stratégie. Les Directeurs Financiers qui accèdent aujourd’hui à des postes de Direction Générale restent des exceptions. La majorité se cherche des stratégies d’évolution : développer leurs compétences métiers, changer d’entreprises voire, pour certains, trouver dans de nouveaux métiers un tremplin vers la Direction Générale. Dans ce contexte, les entreprises ont tout intérêt à développer la collaboration entre la direction financière et les autres directions métiers pour utiliser des compétences réelles, » commente Bruno Leblanc, VP et Directeur Général Tagetik France.

Le miracle de la crise

La crise a considérablement renforcé le rôle des Directeurs Financiers dans l’entreprise. Maîtrise des coûts, optimisation des dépenses, contrôle des investissements, recherche de rentabilité, orthodoxie budgétaire, reporting réglementaire … tous les domaines d’action des Directions Financières se sont trouvés renforcés au cours de deux dernières années.

Dans ces conditions, les Directeurs Financiers se voient très majoritairement aujourd’hui au centre de l’entreprise : 91,1% pensent occuper une position clef et 92,4% se disent « directement liés aux DG ». Près de 40% d’entre eux pensent même que les Directeurs Financiers « sont souvent trop puissants ».

Cependant, les acteurs de la finance sont bien conscients d’avoir, en quelque sorte, bénéficié de la crise qui a automatiquement amplifié leur rôle. En effet, plus de 70% (70,9%) des Directeurs Financiers s’accordent pour considérer que leurs responsabilités « ont évolué à cause de la crise ». Ils sont même plus de 90% (91,7%) à dire que la crise a renforcé le rôle de la finance dans l'entreprise. A l’évidence, les financiers d’entreprise ne se font pas d’illusion, le renforcement de leur rôle est avant tout dû à la crise et non à eux-mêmes. Leurs compétences techniques sont indispensables.

Mais les miracles ont des limites

Il ne faut pas confondre « jouer un rôle central » et « exercer le pouvoir ». Près d’un tiers des responsables financiers (31,6%) pensent que leur « aval n’est pas indispensable pour prendre les décisions importantes ». Pourtant, si plus de 87% des responsables financiers disent avoir une « bonne compréhension de l’entreprise », ils sont 93% à reconnaître qu'ils doivent « élargir en permanence leurs compétences ». Est-ce le signe de la recherche d'une progression ou du besoin de rattraper une situation qui leur échappe ? Face à l’évolution de leur carrière, les Directeurs Financiers sont partagés, 46% estiment qu’ils doivent changer de métier pour progresser et autant à penser le contraire ! Les 2/3 (66,7%) pensent que pour évoluer ils doivent « changer d’entreprise ».
La situation des Directeurs Financiers dans la course à la carrière n’est pas assurée. Moins de 50% (47,3%) d’entre eux se voient les mieux placés pour devenir DG ou PDG.

Quelle collaboration avec les autres Directions ?

Près de 75% des Directeurs Financiers disent « savoir accompagner les directions métiers » et « collaborer avec les autres Directions de l’entreprise. Mais ils sont près de 40% à considérer qu’ils « ne facilitent pas la vie des autres directions de l’entreprise ».
Selon les Directeurs Financiers, les autres Directions ont besoin d’eux pour « gérer leur budget » (82%), « être informées de la santé de l’entreprise » (91,7%) et « soutenir leurs demandes d’investissement » (88,9%).
Mais ils souffrent de ne pas être reconnus : pour 70,3% d’entre eux, le rôle des Directeurs Financiers est « souvent méconnu ». Ils aimeraient voir leurs compétences et leurs contributions appréciées et recherchées par les Directions métiers. Ils sont même 93% à dire que « la collaboration avec les autres directions est importante ou très importante ».

Quel(s) futur(s) pour les Directeurs Financiers ?

Le rôle central de la finance n’est pas probablement pas près de se réduire. Les Directeurs Financiers s’accordent à penser qu’ils doivent continuer à développer leurs compétences et leur efficacité pour accompagner la croissance de l'importance de la finance dans l'entreprise …au risque d’être acculés dans une spécialisation exacerbée.

Leur évolution de carrière n’est donc pas garantie. Ils doivent envisager toutes les options :
- croître avec leur entreprise,
- changer en faveur d’une entreprise plus importante,
- se spécialiser dans un domaine technique particulier,
- ou…changer de métier

Les Directeurs Financiers qui parviennent à des postes de DG ou de PDG sont aujourd’hui rares mais emblématiques à l’instar d’un Frédéric Oudéa de la Société Générale ou d’un Henri Poupart-Lafarge chez Alsthom Grid.

A propos de Tagetik
Tagetik édite une solution logicielle unifiée qui répond aux besoins de Performance Management, de Gouvernance Financière, Risques et Conformité et d’automatisation de la comunication financière intégrant des outils spécialisés de Business Intelligence pour optimiser Collaboration et Communication.
Tagetik 3.0 crée de la valeur en simplifiant les processus complexes des Directeurs financiers et informatiques : budgétisation, planification et prévisions, consolidation et reporting, allocation des coûts, modélisation de la rentabilité, clôture des comptes, tableaux de bord, balance scorecard, gestion collaborative des rapports annuels et conformités réglementaires par secteur d’activité. Tagetik 3.0 est la solution qui traduit la stratégie en opération, gère et contrôle la performance globale jusqu’aux entités de base, ainsi que la performance jusqu’au niveau transactionnel. Elle améliore la prise de décision pour l’ensemble de l’entreprise, tout en générant un retour sur investissement (ROI) rapide et un faible coût d’acquisition (TCO).
La vision de Tagetik d’étendre le Performance Management et la Business Intelligence à un véritable processus de prise de décisions collaboratif, a conduit à développer Tagetik 3.0 Enabled by Microsoft SharePoint, faisant évoluer le CPM du Corporate au Collaborative Performance Management.
Tagetik opère dans 18 pays et bénéficie d'un partenariat étroit avec Microsoft. Les experts métiers de Tagetik sont totalement dédiés au succès de nos 400 clients mondiaux, comprenant quelques unes des plus importantes sociétés des Fortune 1000 dans tous les secteurs d’activités. Tagetik s’appuie également sur de fortes synergies avec des intégrateurs systèmes, des leaders technologiques et des spécialistes métiers locaux.
Tagetik est un Partenaire Microsoft Gold Certified.

www.tagetik.fr

[1] Etude réalisée par Tagetik auprès de Directeurs financiers et autres responsables d’entreprises en France. Questionnaire en ligne auto-administré auprès de 250 personnes du 10 novembre au 30 novembre 2010.

Bonjour chez vous...

Laurent Leloup

Jeudi 24 Mars 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies