Journal quotidien finance, innovation, crypto, blockchain, token, ICO daily news
Financial Year Financial Year
Finance, innovation & cryptofinance daily news
 
 


              



Réduire ses coûts pour développer ses investissements


Beaucoup d'entreprises aimeraient pouvoir investir aujourd'hui dans le développement de leur chiffre d'affaires.



Éric Schüller
Éric Schüller
Des investissements qui pourraient être axés sur l'augmentation de la capacité de production, l'innovation, les services ou bien encore sur le développement de produits complémentaires.

C'est une stratégie qui peut s'avérer payante même si son financement est devenu compliqué et coûteux.

Et ce d'autant plus que les sources de financement traditionnelles se raréfient.

Aussi doit-elle se tourner vers d'autres sources de financement : la réduction des coûts.

Il existe deux méthodes de réduction :

- le cost killing qui consiste à réduire à tout prix les frais d'exploitation. Tous les frais sont passés au crible. Les exigences de baisse demandés aux fournisseurs et sous-traitants peuvent atteindre jusqu'à 50 %. Mais le risque pour l'entreprise est de perdre en qualité de service, en qualité de travail et en motivation de son personnel.

- la réduction des coûts qui consiste à optimiser financièrement et qualitativement les contrats existants de ses partenaires.

Aussi nous aborderons uniquement la seconde méthode.

Les économies externes.

Cette méthode consiste à négocier tous les contrats liés à l'exploitation de votre entreprise.
Bien entendu les contrats devenus inutiles seront à supprimer.
Cette méthode présente un double avantage : celui de reposer sur des fournisseurs déjà en place et la perspective de réaliser des gains quasi assurés. En effet, vos fournisseurs sont prêts à consentir les efforts tarifaires nécessaires pour vous conserver comme client. Cependant, cette baisse financière ne doit pas se faire non plus au détriment d'une bonne qualité de service.
De plus, il y a de fortes chances qu'en échange votre fournisseur vous demande une prolongation de contrat sur plusieurs années ou une amélioration des quantités à commander afin qu'il puisse amortir à son tour son « investissement » financier en votre faveur.
Mais ce type de gain ne pourra pas être réalisé chaque année.
Aussi il vous faut prévoir une méthode de réduction complémentaire des coûts

La réduction des coûts internes.

Cette méthode consiste à identifier les processus opérationnels et organisationnels de votre entreprise. Chaque processus est composé d'une ou plusieurs activités. Et chaque activité est composée d'une ou plusieurs fonctions avec des interactions possibles entre elles.

Cette cartographie du fonctionnement interne de votre entreprise va vous permettre d'avoir une vue transversale et verticale sur son organisation.

A l'aide de cette cartographie, vous allez pouvoir identifier toutes les anomalies de fonctionnement et chiffrer leurs coûts correspondants. Une fois ces anomalies mises à jour, vous pourrez soit les supprimer si elles s'avèrent inutiles (avec un gain financier immédiat), soit les corriger (avec un gain financier partiel mais pas négligeable à long terme).

L'enjeu de cette méthode est autant opérationnel que financier. Il s'agit d'améliorer la compétitivité des coûts pour maintenir une production et des services rentables. Mais aussi de préserver votre cash flow qui vous permettra de poursuivre vos investissements, de renforcer vos fonds propres et de distribuer des dividendes.

Enfin cette méthode permet de mettre à plat les modes de travail des équipes et des individus. Avec pour conséquence la possible inquiétude des salariés sur la suite donnée aux résultats d'une analyse qui va décortiquer aussi bien leur travail, leurs habitudes et leurs prérogatives individuelles et collectives.

Mais nous dépassons déjà le cadre de la réduction des simples coûts.

En conclusion,
N'attendez pas d'être en difficulté financière pour enfin vous intéresser à la baisse de vos coûts d'exploitation.
En effet, cette démarche doit faire partie de la culture de l'entreprise et des processus actifs au sein de l'entreprise.
De plus, la négociation tarifaire doit être réalisée chaque année et le recours à un nouvel appel d'offre au moins tous les deux ans.
Car c'est à ce prix que vous pourrez encore améliorer votre compétitivité tant recherchée aujourd'hui par toutes les entreprises.

Éric Schüller
Directeur Administratif et Financier

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Vendredi 4 Septembre 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières

Livres Blancs




Blockchain Daily News