Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Prédictions sur le Numérique en 2018 et au-delà ! (CA Technologies)


Selon Otto Berkes, Chief Technology Officer de CA Technologies : « D’ici 2030, le paysage des nouvelles technologies aura connu une mutation sans précédent »



Otto Berkes
Otto Berkes
Chaque année, à cette période, les experts sortent leurs boules de cristal afin de visualiser l’avenir du secteur. Le résultat est généralement une ode à l’incrémentalisme. Les spécialistes se contentant de prédire une accentuation des tendances actuelles. Le fait est que les technologies ne sont pas aussi révolutionnaires qu’elles ne le paraissent en général. Par conséquent, annoncer et commenter des changements graduels n’a pas forcément de valeur ajoutée pour comprendre de quoi l’avenir sera fait.

2018, de la théorie à la pratique

Si demain l’écosystème sera le fruit de multiples évolutions en matière de nouvelles technologies, 2018 annonce clairement la donne : l’importance d’adopter dès aujourd’hui les piliers essentiels des futurs modèles économiques.

1. Agilité

Les données et l’analytique commenceront à révolutionner l’agilité. Les modèles de livraison continue se développant à un rythme croissant, les entreprises agiles auront de plus en plus besoin de données issues de systèmes intelligents. Ces dernières seront progressivement intégrées à un processus de création de valeur ajoutée toujours plus précis et rapide. Tout cela sera possible grâce à des moteurs sophistiqués d’extraction de connaissances s’appuyant sur des indicateurs métiers et financiers générés en temps réel.

Résultat : la vitalité de vos investissements logiciels et des expériences proposés seront mesurés de façon inédite.

2. Automatisation

Aujourd’hui, l’automatisation se focalise notamment sur les tests et le déploiement en continu, ou encore pour les processus métiers. Cependant, pour en tirer pleinement parti, il faut pouvoir standardiser et intégrer des workflows de façon fluide tout au long du processus et de la chaîne d’outils DevOps. L’analytique permettra de repérer, en avance de phase, les goulets d’étranglement ou les points faibles de vos flux automatisés.

Résultat : l’avenir de l’automatisation passe des systèmes intelligents capables d’apprendre, de s’adapter et de s’optimiser par eux-mêmes. De plus en plus, ce seront aux logiciels d’effectuer des tâches de développement aux côtés – voire même à la place – d’humains.

3. Données

En 2018, la définition de l’IA (1) commencera à s’améliorer. Les individus comprendront qu’il ne s’agit pas de robots doués de conscience, mais essentiellement d’un ensemble d’algorithmes exprimés sous forme de code s’exécutant sur des données. Les moteurs d’analyse avancés en sont le fer de lance sur l’ensemble du cycle de développement des logiciels. L’IA, ainsi que le machine learning (ou l’autoapprentissage), sont actuellement à l’origine d’un changement fondamental au niveau des approches de développement. La première concrétisera la promesse du big data, tandis que la puissance du second permettra d’accélérer la création et la livraison de logiciels.

Résultat : la gestion, la gouvernance et la sécurisation des technologies resteront des activités clés, mais deviendront plus efficaces, automatisées et intelligentes. Les entreprises pourront ainsi focaliser leur énergie sur ce qui compte : générer de la valeur ajoutée.

4. Sécurité

À l’heure où les logiciels deviennent le principal mode d’interaction des clients avec les marques, la sécurité est désormais intimement liée à la notion de « confiance ». L’objectif est désormais de protéger l’ensemble de la chaîne de valeur de l’entreprise (marque incluse), et pas juste les données elles-mêmes.
L’aptitude à maîtriser les vecteurs de menaces grâce à une meilleure gestion des identités et à des analyses plus sophistiquées va s’améliorer, mais il en sera de même de la capacité et de la propension des pirates à s’appuyer sur l’auto-apprentissage et l’IA.

Résultat : comme aujourd’hui, les données et la continuité d’activité seront encore menacées. L’IA présentera de nouvelles menaces que les entreprises devront apprendre à gérer et à maîtriser en combattant le feu par le feu.

Les recommandations de CA Technologies

Bien que de bonnes prédictions technologiques à court terme puissent contribuer à la planification des ressources, avoir une vision à long terme peut déterminer l’évolution de la capacité d’une entreprise à faire des nouvelles technologies un atout stratégique. Pour les organisations ne disposant pas d’experts des méthodologies agiles ou d’individus dotés d’un réel savoir-faire en matière d’automatisation, il est temps d’investir dans ces ressources. L’heure est également venue de s’intéresser à l’utilisation de l’analyse prédictive et de l’auto-apprentissage. Enfin, mieux vaut commencer sans plus tarder à porter un regard lucide sur son organisation en vue de la préparer à un avenir où les technologies seront à la fois fortement distribuées et décentralisées.

2030, cap sur le futur

Les technologies de l’information auront-elles-mêmes entamée leur propre transformation et seront radicalement différentes en 2030. Quelles sont les grandes évolutions qui se préparent au niveau des structures, des processus et des cultures qui régissent nos organisations ?

1. Le développement de logiciels sans code
En 2030, l’utilisation de ce type de plateformes deviendra un phénomène courant. Il sera possible d’assembler des blocs de code préconçus au sein de nouvelles applications, sans avoir à manipuler le code lui-même. En outre, le rêve de voir des logiciels évoluer par eux-mêmes va se concrétiser grâce à l’auto-apprentissage.

2. Les technologies distribuées accélèreront la démocratisation de l’innovation
Le centre de gravité et de prise de décision des entreprises bascule progressivement du côté des employés et ce, aux dépens des directions des systèmes d’information. Les applications monolithiques et centralisées laisseront place à des méthodes de développement distribuées et agiles. Enfin, l’innovation technologique arrivera de toute part, et pas uniquement de l’industrie numérique.

3. Des écosystèmes hybrides mêlant individus et machines
Les technologies de demain s’appuieront essentiellement sur des écosystèmes régis par des individus augmentés par les machines. Ces écosystèmes horizontaux serviront à la fois les secteurs existants et les business models émergents, et pourront être formés ou modifiés en temps réel afin d’obtenir un avantage concurrentiel.

En conclusion, ces trois facteurs contribueront à créer un avenir où les nouvelles technologies deviendront le principal élément permettant aux individus d’atteindre leurs objectifs professionnels, et mettront la pression sur la structure des sociétés traditionnelles. La « gig economy » (économie à la tâche) n’est d’ailleurs que la première manifestation d’un nouveau mode d’organisation ayant cours à la fois à l’échelle de Etats, des entreprises, et bien sûr des prestataires (salariés, ou indépendants).

À propos de CA Technologies
CA Technologies fournit les logiciels qui aident les entreprises à opérer leur transformation numérique. Dans tous les secteurs, les modèles économiques des entreprises sont redéfinis par les applications. Partout, une application sert d’interface entre une entreprise et un utilisateur. CA Technologies aide ces entreprises à saisir les opportunités créées par cette révolution numérique et à naviguer dans l’Economie des Applications. Grâce à ses logiciels pour planifier, développer, gérer la performance et la sécurité des applications, CA Technologies aide ainsi ces entreprises à devenir plus productives, à offrir une meilleure qualité d’expérience à leurs utilisateurs et leur ouvre de nouveaux relais de croissance et de compétitivité sur tous les environnements : Mobile, Cloud, Distribué ou Mainframe.
ca.com/fr

(1) IA : Intelligence Artificielle

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Lundi 22 Janvier 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies