Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Néo-banque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The Bridge Between Traditional Finance & Decentralized Finance (DeFi)
 
              


Vendredi 24 Février 2017

Outil de gestion des risques : la future norme ISO 31000 est ouverte aux commentaires


L’ISO 31000 est la référence en matière de management des risques depuis sa publication en 2009. Mais comme toutes autres normes volontaires, elle vient d’être remaniée pour rester au goût du jour. Dernière étape avant publication en 2018 : l’enquête publique, ouverte à tous et en ligne, jusqu’au 10 avril.



À l’heure où le devoir de vigilance et la gestion des risques fournisseurs prennent corps dans la loi, l’ISO 31000 débarque sur le devant de la scène avec un projet de norme mis à jour, et qui entre aujourd’hui en enquête publique.

Ce chantier, débuté en 2015, a impliqué plus de soixante pays dont la France. Quels changements apporter en priorité ? Quels retours « utilisateurs » prendre en compte ? Pour répondre à ces questions, les experts internationaux ont étudié plus de 1330 observations exprimées par les entreprises, de toutes tailles, qui utilisaient déjà cet outil de gestion des risques.

Plus courte et plus précise
Plus de détails et d’exemples précis, moins de jargon, des concepts simplifiés et facilement applicables… Voici quelques-unes des améliorations vers lesquelles devrait tendre une ISO 31000 réécrite.

« Terminologie, processus, principes et annexes, l’ensemble de la norme a été revu pour le rendre plus simple et plus concret, pour que "l'approche risque" soit plus développée au niveau de la direction des entreprises », souligne Rodolphe Civet, chef de projet chez AFNOR Normalisation. Cette norme volontaire propose des nouveaux réflexes que les experts ont pensés pertinents pour mieux armer les organisations de toutes tailles dans leurs prises de décisions et imaginer des situations de vulnérabilité. « L’ISO 31000 rénovée permet aux partenaires, clients ou fournisseurs d’évaluer l’aptitude d'un organisme à atteindre ses objectifs, à se préparer et à faire face à des aléas », ajoute Rodolphe Civet.

Au final, le projet de norme fait place à l’essentiel. Mais ces nouvelles orientations demandent à être confirmées. C’est ainsi que depuis le 22 février 2016, le projet de norme est à l’enquête publique. Tout un chacun est invité à découvrir ce projet et à le commenter, gratuitement et en ligne.

Une nouvelle ISO 31000 pour 2018
La commission de normalisation AFNOR "management des risques" se réunira en avril prochain pour étudier les commentaires recueillis. « Les membres de la commission prépareront également la prochaine réunion internationale qui se tiendra du 10 au 14 juillet2017 à San Francisco afin d’établir une version finale de la norme, dont la publication est attendue pour 2018 », conclut Rodolphe Civet.

Découvrir et commenter le projet de norme NF ISO 31000
http://norminfo.afnor.org/consultation/31654

A propos d’AFNOR
AFNOR est l’organisme français de référence pour les normes volontaires. Il gère la collection des documents qui existent et anime les travaux des parties intéressées pour la création, la révision des normes et pour défricher les sujets pouvant donner matière à en élaborer de nouvelles. Lancée à l’initiative des acteurs du marché, la norme volontaire est un cadre de référence qui vise à fournir des lignes directrices, des prescriptions techniques ou qualitatives pour des produits, services ou pratiques au service de l’intérêt général. Tout le monde peut participer à sa création et toute organisation peut ou non l’utiliser et s’y référer. C’est pourquoi la norme est dite volontaire. En coordinateur de la normalisation en France, AFNOR affiche une ambition : contribuer à la diffusion de bonnes pratiques et de solutions efficaces, au bénéfice de tous. http://normalisation.afnor.org/

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles