Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Nager à contre-courant


La Suède annonce sa décision de baisser son taux d'imposition sur les bénéfices des sociétés (1).
La France souhaite de facto augmenter l'imposition des entreprises en limitant la déductibilité des intérêts.
Cherchez l'erreur !



Rémy Mahoudeaux
Rémy Mahoudeaux
J'ai déjà exprimé ici récemment (2) mon utopique souhait de voire l'imposition des sociétés réduite à néant ou à un niveau marginal, parce que (i) les entreprise reportent dans leurs prix de vente le poids de la fiscalité, et qu'elle devient illisible et incontrôlable par les citoyens-consommateurs, et (ii) parce qu'une entreprise moins exposée à une fiscalité surpondérée est plus compétitive.

La question de la déductibilité des intérêts n'est pas un tabou : imposer les entreprise industrielles et commerciales sur le DAFIC rendrait la charge d'intérêt non déductible, à l'instar du dividende. En outre, il est dans l'air du temps de rendre la dette moins attractive et de favoriser les fonds propres. Mais ce serait encore mieux de ne pas imposer du tout les bénéfices (ou les DAFICs).

Nous savons tous, et ils savent tous à Bercy, Grenelle, Matignon, l'Elysée, et même dans des lieux plus idéologiques comme la rue de Solférino, que la réduction des déficits de compétitivité des entreprises vis à vis de la concurrence internationale doit être le seul objectif prioritaire pour sortir de l'ornière où nous nous trouvons. Sur un des leviers, la fiscalité, forts de nos succès natatoires récents, le régalien pouvoir souhaite nous imposer de nager à contre-courant.

(1) dans la même veine, rappelons aussi que le taux d'imposition des bénéfices en Irlande est resté inchangé lors du traitement de choc mis en œuvre pour sortir de la crise ...
(2) voir mon billet du 13 Juillet : http://www.finyear.com/15-17-20-de-la-fiscalite-20-propositions_a23832.html

Rémy Mahoudeaux
Managing Director, RemSyx
Mail : boss(at)remsyx(dot)com
 
Si vous n'avez pas encore reçu mon livre blanc (gratuit) "Dématérialiser la Gouvernance d'Entreprise", vous pouvez en faire la demande au bout de ce lien.
Bonne lecture !

Mardi 18 Septembre 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News