Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Mercantilisme


Lettre du 30 mai 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Que veut réellement M. Trump ? Cette question mérite d’être posée, au moment où ce que nous avons considéré comme un risque pour le scénario de marché devient une réalité. M. Trump, c’est l’homme « anti-système », qui a été élu en partie en réaction à la classe politique traditionnelle. Ces reproches contre les élus du peuple qui regardent de haut leurs électeurs une fois qu’ils ont « le poste » ne sont pas nouveaux. Depuis quelques années, les systèmes politiques traditionnels s’effondrent : le bi-partisme britannique fait les frais du référendum sur le Brexit, la montée en puissance des partis nationalistes ou patriotiques a totalement bouleversé la carte des partis traditionnels en France. Sans parler de l’Italie, qui a vu l’avènement de la Ligue, un parti d’Italie du Nord aux relents d’extrême droite.

On l’aura compris, M. Trump est avant tout un homme de communication, qui ne vit que par l’image et le verbe. La république des USA est une démocratie parlementaire. Les élus exercent un contrôle très important sur l’exécutif, qui ne peut pas faire grand-chose sans le soutien de la chambre des représentants et du Congrès. L’échec patent de M. Trump à mettre un terme à l’Obamacare lui a appris que la seule façon d’exister est d’invoquer la sécurité nationale. La constitution américaine lui permet de disposer de pouvoirs opérationnels importants lorsque la sécurité nationale est menacée. Ce dispositif est utile en cas de guerre, d’épidémie, et d’une façon générale, de menaces qui nécessitent des décisions rapides. Ainsi, toutes les mesures prises par le Président Trump l’ont été au nom de la sécurité nationale : sauvegarder la production locale de produits sensibles (taxes contre les importations européennes d’acier et d’aluminium), lutter contre le déficit structurel avec la Chine (taxation de 200 Mds$ de produits chinois importés), lutter contre l’immigration clandestine en taxant les importations de produits mexicains, contrer l’espionnage des USA en bannissant la Chine de la construction des réseaux de télécommunications 5G, et enfin, lutter contre le terrorisme en décrétant un embargo sur le pétrole iranien.

D’un point de vue économique, toutes ces mesures sont des meures isolationnistes et mercantilistes. Le mercantilisme s’oppose au libéralisme. Il considère que la prospérité passe par l’accumulation de richesses au détriment de l’extérieur. Ce courant de pensée est né au 16eme siècle, à l’époque des galions espagnols qui ont fait de l’Espagne la puissance dominante du moment, en pillant l’or des civilisations précolombiennes. D’une certaine manière, le mercantilisme se rapproche du malthusianisme et ne croit pas aux effets bénéfiques du progrès technique et de l’échange. Il stipule qu’il faut aller chercher à l’extérieur une croissance que l’on n’a pas à l’intérieur. L’échange déséquilibré est sous-optimal.

L’optimum, c’est l’échange équilibré, qui maximise les importations – exportations et permet à chaque acteur de maximiser sa croissance. Il y a une forme de légitimité à vouloir rééquilibrer, si besoin par la force (par des barrières douanières), les comptes extérieurs d’une nation. En ce sens, la démarche de M. Trump est légitime, et pourrait d’ailleurs faire école dans d’autres pays. Mais est-ce le seul objectif de M. Trump ? Veut-il finalement relancer la croissance de son pays et du monde en rééquilibrant les échanges extérieurs ? En ce sens, on pourrait le présenter comme un chantre du libéralisme. Mais son objectif ultime n’est-il pas, finalement, de lutter contre la montée en puissance de la Chine, et de préserver le leadership mondial des USA ? Nous assisterions finalement au début d’une véritable guerre, de celles qui ont marqué le changement de leadership mondial. Les guerres napoléoniennes ont marqué la fin de la domination française sur le monde du XVIIIème siècle (« le Siècle des Lumières »), comme la première guerre mondiale a permis l’émergence des USA. Evidemment, cette interprétation de l’action de M. Trump a des implications particulièrement négatives pour le cours des actions et la conjoncture économique mondiale, ce qui est évidemment très défavorable au scénario de marché.


Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains ont encore baissé cette semaine. L’euro a légèrement baissé.

Tendances récentes sur les matières premières : le cours du Brent a rechuté encore hier soir. Le cours du cuivre s’est lui aussi affaibli.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum.

Spec : Le Cac 40 subit la pression des indices américains qui n’ont pas encore rejoint leurs supports (2725 pour le S&P 500)
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

About Chaineum
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICOs and STOs, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum Segment, Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

https://www.chaineum.com

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Monday, June 3rd 2019
Rate it


New comment:
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News