Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Les risques au plus haut


Lettre du 29 juin 2018.



Notre suivi permanent de l’actualité, résumé par une notation de chaque évènement qui nous semble significatif, nous montre que le niveau de risque de l’investissement est actuellement élevé, voire très élevé. Il a augmenté au cours des 6 derniers mois de 25 points. C’est la dégradation semestrielle la plus importante depuis janvier 2016, à l’époque de l’effondrement des cours du pétrole et des inquiétudes sur la Chine. Notamment, les mois de mai et juin se sont révélés particulièrement négatifs. Rappelons que cette période a été marquée par la confirmation de politiques monétaires moins accommodantes des deux côtés de l’Atlantique, le début d’un conflit commercial entre les USA et ses partenaires, la crise politique italienne et le ralentissement économique européen et chinois.

Dans notre nécessaire auto critique, nous avons souvent évoqué l’idée que nous surpondérons exagérément la dimension politique de l’actualité. Les récents développements montrent que l’effet est probablement retardé, mais bien réel sur les entreprises et leur valorisation boursière (Daimler, Harley Davidson, Peugeot…). Notre constat d’une dégradation des risques est partagé par 3 institutions financières de premier plan : la Banque de France, l’Association Bancaire Européenne et le Financial Stability Board. La Banque de France s’inquiète d’un risque de correction des marchés financiers, qui devrait s’accroitre dans les 6 prochains mois. L’Association des Banques Européennes considère que les banques ne sont pas préparées à un Brexit « dur », sans accord en mars 2019. Le Financial Stability Board souligne le risque de liquidité, qui pourrait devenir considérable en cas de hausse des taux de marché.

Il faut s’habituer à vivre dangereusement ; le message semble avoir été parfaitement reçu par les investisseurs, puisque les prix de marché sont quasiment au plus haut, tant pour les actions que pour les obligations. Rien ne semble y faire ; la tendance reste favorable. Le mouvement baissier des derniers jours constitue, jusqu’à preuve du contraire, une simple consolidation d’un marché qui globalement est stable depuis le début de l’année et depuis un an, pour les actions européennes cotée en €. Du coté des taux d’intérêt, la normalisation décidée par les autorités monétaire n’a pour l’instant pas donné lieu à évolution notable des taux, qui demeurent incroyablement bas. La France paie encore aujourd’hui 0,7% pour ses obligations à 10 ans, et même l’Italie, sur ces mêmes échéances, bénéfice d’un taux d’intérêt inférieur à celui payé par l’oncle Sam. Nous considérons que la clé du scénario réside bien dans ce niveau des taux d’intérêt, qui n’est pas une conséquence de la conjoncture économique mais en est devenue la cause. Nous considérons que le ralentissement économique actuel ne se transformera pas en récession, parce qu’il n’a pas été causé par une hausse des taux et à une surchauffe dans la sphère réelle, contrairement à tous les cycles précédents. Cette hypothèse sous-tend notre allocation stratégique, structurellement favorable aux actions dans un tel contexte. Pourtant, d’un point de vue tactique, nous sommes inquiets en raison de la hausse des risques, et des évènements qui pourraient marquer l’été et l’automne 2018.

Au niveau politique, à nouveau, l’inénarrable M. Trump pourrait continuer la mise en œuvre de mesures commerciales contre la Chine, le Japon et l’Europe. La préparation des élections de « mid term » est évidemment l’objectif du Président des USA. D’ici novembre, M. Trump ne va pas relâcher la pression. En Europe, la présentation par le gouvernement de Giuseppe Conte du budget 2019 auprès de la Commission Européenne, préalablement à sa validation par le parlement italien, risque de poser de gros problèmes en octobre. L’actualité se saisira probablement de cet évènement. Par ailleurs, il faudra bien que les négociations sur le Brexit avancent… ou reculent, sous pression de la date butoir de mars 2019, qui se rapproche à grand pas. Au niveau monétaire, il n’est pas certain que la magie de Draghi fonctionne au-delà de quelques mois. Car si les taux directeurs de la BCE ne devraient effectivement pas évoluer avant la fin de son mandat, le marché va peut-être commencer à s’inquiéter de la disparition début janvier 2019 de ce milliard d’€ quotidien qui vient irriguer le marché obligataire depuis mars 2015… Le carrosse pourrait se transformer en citrouille dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019.

Nous considérons qu’une correction de 5 à 10%, voire plus, est probable dans les tous prochains mois. Ce sera l’occasion pour les investisseurs de revenir sur les actions.

Spéculateurs : La barrière des 5400 points bloque toujours l’indice CAC 40.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : Les taux se sont affaiblis aux USA. Ils demeurent très bas en France (0,7%) et en Allemagne (0,33%), l’€ est stable

Tendances récentes sur les matières premières : Le cours du Brent a fortement progressé, le Brent se rapproche de 80$

Investisseurs : Nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible, de réduire leurs positions en actions au-delà de 5 200 pour le CAC 40.

Eric Galiègue
VALQUANT

171, rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Tél. 01.58.18.37.50
Fax. 01.42.65.15.26

www.valquant.fr




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mardi 3 Juillet 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News