Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Les moteurs de recherche, une vitrine sur le monde.


Internet, avec ses milliards d’informations, est devenu une véritable base universelle de la connaissance et du savoir. Toutefois, comme toujours lorsque l’on a à sa disposition trop d’informations à la fois, il faut pouvoir repérer celles qui sont vraiment pertinentes puis les sélectionner, les trier, voire les contrôler.



Gilles de Chezelles
Gilles de Chezelles
Quelques chiffres …
Aux débuts d’internet, à l’aube des années quatre vingt dix, tout était plus simple car seuls quelques dizaines de milliers de textes étaient accessibles sur le Web.
Avec le développement et la démocratisation du web, à l’aube du vingt et unième siècle, on dénombrait alors quelques huit cent millions de documents accessibles soit un volume informatique de plus d’une dizaine de téraoctets (un téraoctet est l’équivalent d’un million de millions de caractères …).
Enfin avec l’explosion du web et bien que l’on n’ait aucun moyen de connaitre avec une grande précision le volume des données disponibles sur la toile, on considère aujourd’hui que ce serait plusieurs centaines de milliards d’informations qui seraient directement accessibles à chacun d’entre nous à partir d’un simple navigateur internet.

Beaucoup d’informations de toutes sortes
De plus, et pour ne rien simplifier, ces très nombreuses informations sont également très hétérogènes, c’est ainsi que l’on peut trouver aussi bien des sites commerciaux, que des sites personnels, institutionnels ou universitaires.
De même on peut trouver sur internet aussi bien des articles, des romans, des pages publicitaires, des catalogues ainsi que tout autre type d’information. Enfin, et pour corser un peu le tout, toutes les langues écrites du monde sont utilisées sur internet.
Pour résumer, on peut considérer qu’internet contient à la fois une grande partie de la vie commerciale de la planète ainsi qu’une part assez importante du savoir humain.
Le problème, auquel chacun d’entre nous est confronté, est que toutes ces informations sont stockées en vrac dans un même environnement auquel on accède globalement à partir d’outils standards.

Une petite histoire des moteurs de recherche
C’est ainsi que, pour permettre aux internautes de pouvoir accéder assez simplement à une sélection de ces informations, des ingénieurs ont mis au point des outils de traitement des informations accessibles sur la toile appelés ‘moteurs de recherche’. Archie est une application logicielle qui a été conçue et développée dans le but de pouvoir effectuer des recherches sur internet afin d’y retrouver des documents. Mis au point par un étudiant de l'université McGill au Québec en 1990, cette application est le véritable ancêtre de tous les moteurs de recherche.
Le premier moteur de recherche digne de ce nom naît en 1993 avec l’arrivée et la mise au point de la version définitive du Word Wide Web (www). Dénommé Wanderer (le vagabond), ce premier véritable outil de recherche sur le web va être copié par de nombreux développeurs. C’est ainsi qu’un grand nombre de ‘spiders’ (logiciels chargés de sillonner la toile) artisanaux vont alors explorer le web.
C’est en 1994 que deux étudiants de l'université Stanford ont une idée qui va changer la face d’internet, en effet ils décident de sélectionner et recenser humainement les meilleurs sites dans un annuaire internet, Yahoo est né. En quelques mois il devient le portail le plus utilisé par les internautes.
Lancé fin 1995, le moteur de recherche Altavista a été mis au point par un français pour les laboratoires Digital. Il est rapide, pertinent et exhaustif et surtout, ce qui est une véritable nouveauté, il propose de multiples fonctionnalités de recherche, notamment par langues. C’est en cela qu’Altavista est le premier véritable moteur de recherche.
L’année 1998 va marquer une nouvelle étape importante dans la courte histoire d’internet, en effet elle va voir arriver un nouveau moteur de recherche qui, une nouvelle fois, va révolutionner le monde des internautes. Développé par deux petit génies issus à nouveau de l'université de Stanford, cet outil de recherche de nouvelle génération, à la fois pertinent et exhaustif, classe les résultats des recherches en fonction de leur popularité auprès des internautes. La future star mondiale Google est née et le bouche à oreille va faire le reste. Dès 2000, Google sera le moteur de recherche le plus utilisé de part le monde, il l’est toujours largement à ce jour ...

Le bruit et le silence, ou la recherche efficace …
Notion à priori abstraite au niveau d’une recherche sur internet, le bruit est immédiatement perceptible lors d'une requête trop généraliste ou trop large comme, par exemple, si vous recherchiez sur internet des informations portant sur ‘l’histoire de Napoléon’. En effet, dans un tel cas, le nombre des réponses accessibles, supérieur au million, est totalement dissuasif. D’ailleurs tout internaute normalement constitué renonce immédiatement à visualiser les centaines de documents qui lui sont proposés.
A l’opposé du bruit, le silence est une autre facette toute aussi abstraite, mais non moins problématique, d'une recherche sur internet. En effet, ne pas trouver de réponse pertinente sur le web ne signifie absolument pas qu'il n'y a rien sur le sujet, le contraire est même plus que probable … La réalité est qu’il y a de fortes chances que l'internaute n'ai pas su correctement conduire sa recherche.

Une vitrine sur le monde
Tout ceci montre donc qu’une bonne connaissance des outils de recherche est indispensable pour mener à bien une recherche sur la toile. De même, il est également nécessaire de savoir où et sur quoi se font ces recherches afin de pouvoir évaluer, objectivement, le degré de pertinence des réponses.
Mais le web est aussi éminemment pédagogique car, dans le cas d’une recherche de type documentaire, il oblige l’internaute à faire appel à son analyse pour trouver et, surtout, ne conserver que les éléments qui lui semblent pertinents tant par rapport à la source de l’information que par rapport à son besoin véritable.
C’est en cela que le web est une véritable vitrine sur le monde.

Gilles de Chezelles
Mail : gdc@ag-pm.com
Site : www.ag-pm.com

Mardi 6 Septembre 2011
Notez





Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News




LE TRESORIER