Corporate Finance News / Quotidien
              


Jeudi 16 Septembre 2021

Les avantages de l’IoT pour la récupération de véhicules volés


Par Nicolas Andrieu, SVP EMEA chez Sigfox.



Alors que l'on assiste à une forte augmentation de l'utilisation des véhicules motorisés, par les particuliers et par les entreprises, le taux de vol continue lui aussi à croître de manière constante, poussant les fabricants de voiture à faire appel aux nouvelles technologies afin de protéger leurs véhicules. Bien que le propriétaire du véhicule soit le premier impacté par un vol, les compagnies d’assurance et les fabricants ne sont pas épargnés puisque les premiers subissent des pertes financières, tandis que la réputation des seconds peut être remise en question.

Actuellement, environ 3,5 millions de véhicules sont volés tous les ans dans le monde, dont 700 000 en Europe. En 2020, 121 500 véhicules ont été volés en France, ce qui représente une moyenne d'un vol de véhicule toutes les quatre minutes. Bien que le nombre ait baissé de 13% en 2019 en raison de la pandémie de COVID-19, selon l’Observatoire des vols Coyote Secure 2021, on estime la valeur des véhicules volés à environ 1 milliard d’euros en France seulement.

Malgré les efforts des fabricants pour améliorer la sécurité de leurs véhicules, les vols restent très fréquents. De plus, les méthodes utilisées pour le vol de voitures deviennent de plus en plus sophistiquées et sont même capables de contourner les dispositifs anti-vol. Par conséquent, le marché de la récupération de véhicules volés devrait croître de 5 à 6% d’ici 2023.

La récupération de véhicules volés

Aujourd’hui, 85% des vols sont effectués à l’aide d’appareils électroniques. Pour les voleurs, les solutions anti-vol cellulaires, connectées à la commande centrale, offrent une opportunité de trouver et de déconnecter rapidement le dispositif, diminuant ainsi les chances de retrouver le véhicule. Cette méthode, connu sous le nom de « mouse jacking », peut être utilisée par n’importe quelle personne possédant un brouilleur d’onde, un outil peu coûteux qui peut être acheté sur internet et qui ne laisse aucune trace d'effraction. La preuve est, qu’en France, 80% des véhicules volés intégraient un dispositif anti-vol.

Lorsque les propriétaires constatent la disparition de leurs voitures, il est souvent trop tard puisque seulement une voiture sur cinq est retrouvée. Même lorsque la voiture est retrouvée, l’assurance peut refuser de dédommager la victime s'il n'y a aucune trace d’effraction. Enfin, le processus de récupération est souvent très long et donne assez de temps aux voleurs pour démonter les véhicules volés ou les envoyer à l’autre bout du monde.

Bien que des contre-mesures existent, elles sont souvent coûteuses à mettre en place et à maintenir. En effet, le marché de la récupération des véhicules volés peut se tourner vers des systèmes de sécurité tels que la technologie biométrique, l'identification par radiofréquence et les capteurs à ultrasons. Cependant, leur coût, la défaillance potentielle des composants électroniques et le temps nécessaire à l'installation sont des facteurs qui pourraient ralentir la croissance du marché au niveau mondial et devenir des obstacles à l'adoption de la technologie.

Dans ce contexte, les entreprises qui œuvrent à la récupération de véhicules volés font face à de nombreux défis mais aussi à une concurrence accrue et recherchent, par conséquent, des alternatives technologiques capables de fournir la même sécurité qu’un réseau privé (résistant au brouillage) et le même niveau de service, à un prix moins élevé.

Utiliser l’IoT pour faciliter la récupération de véhicules volés et réduire les coûts.

Contrairement aux réseaux cellulaires et Bluetooth, les réseaux IoT sont en mesure de répondre à trois prérequis essentiels afin de faciliter la récupération de véhicules volés.

Puisque les dispositifs IoT ne nécessitent que très peu de consommation électrique, les coûts liés à la batterie sont aussi réduits, baissant ainsi les coûts globaux de matériels. La consommation de la batterie d'un appareil IoT peut également être calculée et surveillée avec précision - ces informations essentielles réduisent les coûts de maintenance élevée et la nécessité de remplacer l'appareil quand il n’est pas forcément nécessaire de le faire.

Contrairement aux systèmes de sécurité traditionnels, les dispositifs IoT sont assez petits pour être dissimulés à l’intérieur d’un véhicule mais sont aussi facile et rapide à installer. De plus, les solutions se basant sur l’IoT offrent un dispositif reposant sur des batteries à longue durée de vie, pouvant être placé à plusieurs endroits dans le véhicule, ce qui complexifie la détection pour les voleurs.

Un des autres avantages des dispositifs IoT est qu’ils sont capables de récupérer des messages à partir de signaux très faibles et sur de longues distances, alors que d'autres technologies sont affectées par le brouillage, par de fortes interférences, ou par l'absence de réseau dans les lieux souterrains. Cela est crucial quand on sait que 43% des véhicules volés sont cachés dans des lieux clos ou souterrains. En France, cette pratique a presque doublé entre 2017 et 2020.

Aujourd’hui, les fournisseurs de solutions IoT ont développé des capacités de géolocalisation basées sur la triangulation du réseau, qui peuvent fournir une estimation de l'emplacement du véhicule volé. Le fournisseur de réseau reçoit régulièrement les données de la voiture et dès qu’une tentative de brouillage est détectée, l’appareil passe en « mode récupération ». Cela signifie que le réseau va estimer la localisation du véhicule à chaque message reçu, permettant ainsi à l’entreprise de sécurité d’envoyer son équipe la plus proche. Par conséquent, même si un brouilleur tente de bloquer le signal, les entreprises de récupération de véhicules volés peuvent vérifier si le véhicule se déplace d'un endroit à un autre, ou dans quelle zone il est garé.

Des solutions IoT similaires peuvent être utilisées afin d’éviter les vols dans différents secteurs comme celui de la logistique qui a fait face à une augmentation des vols de marchandises dans le monde, avec environ 1 milliard d'euros de biens volés chaque année. Dans ce contexte, les solutions pour protéger les biens de transport de marchandises deviennent nécessaires, et les solutions de suivi des biens basées sur l'IoT offrent un nouveau moyen de sécuriser les marchandises à un prix raisonnable.

Alors que la demande de solutions pour la récupération de véhicules volés et le suivi des biens augmente rapidement, les parties prenantes doivent trouver des solutions fiables, faciles à installer et rentables pour répondre aux besoins de leurs clients. Bien que plusieurs options soient disponibles, les solutions basées sur l’IoT sont actuellement les plus à même de répondre à toutes les conditions préalables et d'aider au mieux les victimes, les autorités et les compagnies d'assurance lorsqu'une voiture ou une cargaison est volée.



Finyear: latest news, derniers articles


Finyear Coffee: Your Morning Newsletter

Flux RSS