Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Le rendez-vous avec les bénéfices…


Lettre du 12 avril 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Les marchés ont besoin d’actualités. C’est dans leur nature : ils donnent à chaque instant, sur des milliers d’instruments financiers, des prix qui correspondent à des transactions. Ils doivent être alimentés en nouvelles informations, en permanence. Elles ont différentes origines, et selon les moments, les acteurs du marché vont écouter les actualités en provenance de la sphère réelle ou de la sphère financière.

Depuis la fin de l’année dernière, les actualités monétaires ont accaparé leur attention. De facto, le revirement des banques centrales constitue à n’en pas douter un évènement majeur de cette année 2019. Mais après quasiment 4 mois de bonnes nouvelles sur le front monétaire, donc dans la sphère financière, les marchés vont maintenant se tourner vers une autre actualité, celle des bénéfices trimestriels des entreprises. Cette actualité-là est très dense ; elle touche particulièrement les grands groupes et les sociétés américaines, qui publient leurs comptes trimestriels, ce qui est moins le cas en Europe.
Chez nous, seules les grandes entreprises publient des éléments financiers trimestriels, parfois limités au seul chiffre d’affaires. Hier, la première capitalisation boursière française a publié des ventes trimestrielles en hausse de 16%. Ce chiffre stupéfiant intègre un effet de change favorable (+5%, reflet de la dévalorisation de l’€ vs $ sur les 3 premiers mois de l’année), mais surtout une croissance organique de 11%. Pour un groupe qui a atteint une telle taille, cette performance est réellement excellente ; elle démontre le succès du luxe français dans le monde et est de bon augure pour nos autres champions du secteur : Hermès, Kering mais aussi L’Oréal. Ces grands noms du savoir-vivre et du savoir-être « à la française » séduisent toujours plus de clients dans le monde et constituent actuellement le ¼ de la capitalisation boursière du CAC 40… Mais si naturellement les succès renouvelés de la première capitalisation boursière française sont un sujet de grande satisfaction, la vraie partie va se jouer Outre Atlantique. La nouvelle « saison des bénéfices » va commencer la semaine prochaine, avec la publication très attendue des résultats de plusieurs banques américaines.
Les analystes sont inquiets de l’évolution de l’activité et des résultats des banques, qui sont de grands pourvoyeurs de bénéfices de l’indice S&P 500. D’une manière générale, le rendez-vous avec les bénéfices des entreprises risque d’être compliqué. En effet, la dynamique des bénéfices a fortement ralenti. Alors qu’en 2018 la progression des résultats des entreprises américaines a été exceptionnelle, supérieure à +20%, en raison des baisses d’impôts de l’administration Trump, il n’y a plus cette année de moteur particulier.
La croissance attendue par le consensus FACTSET des bénéfices des entreprises de l’indice S&P 500 est limitée à 4,1% pour l’exercice 2019. Le niveau des bénéfices du premier trimestre 2019 a été révisé en baisse de -6% depuis le début de l’année, et la variation des bénéfices trimestriels, mesurée par rapport au premier trimestre 2018, devrait être négative : - 3,3%. Ce retour à la réalité pourrait susciter une légitime interrogation sur la hausse des cours depuis le début de l’année, et sa pérennité au regard du contexte économique, dont les risques sont plutôt orientés à la baisse, comme le rappellent souvent les banquiers centraux depuis quelques mois, et notamment M. Draghi cette semaine, ou encore le FMI récemment.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains se stabilisent à un niveau très bas. Le taux du Bund allemand est très proche de zéro.

Tendances récentes sur les matières premières : le cours du pétrole a de nouveau progressé, de 3 % environ, et dépasse largement les 70$ pour le Brent.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum pour un CAC 40 au-delà de 5 190 points.

Spec : le hausse se puursuit et le Cac 40 pourrait bientôt franchir les sommets de 2018.
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

Lundi 15 Avril 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News