Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Le chèque, vers un traitement digital en entreprise


Par Arnaud Dubois Directeur Commercial Chez ORONE.



Arnaud Dubois
Arnaud Dubois
Paiement dématérialisé, paiement mobile… autant de concepts qui ne cessent de faire parler d’eux, mais qui ne sont pour autant pas massivement utilisés par les entreprises et les consommateurs.

Dans cet univers mouvant des modes de paiement, force est de constater que l’usage du chèque, bien qu’en légère décroissance, continue de se positionner comme un moyen privilégié par nombre de professionnels et de particuliers pour s’acquitter de leurs factures.

Pour autant, il convient de repenser en profondeur son mode de gestion, et ce, pour tous les remettants professionnels (artisans, PME) et quels que soient les volumes de chèques traités. Dans ce contexte, l’aspect lié à la digitalisation des processus de gestion de chèques est une nécessité incontournable.

Cette digitalisation est d’ailleurs souhaitée par les remettants mais aussi par les organismes bancaires. Il est donc important que les opérateurs et concepteurs de solutions du marché ne se détournent pas de cette problématique et continuent d’investir pour répondre efficacement aux besoins exprimés.

Un souhait de rationalisation des opérations de traitement

De manière générale, cette volonté d’optimiser les processus de traitement de chèques est motivée par l’atteinte de différents gains de productivité. Ces derniers diffèrent bien entendu en fonction du type d’acteur concerné. Ainsi, côté remettant, on peut notamment évoquer : l’accélération des traitements, un enregistrement comptable automatisé, la traçabilité ou encore l’archivage sécurisé des images chèques.

Pour les établissements bancaires, les opérations sont donc simplifiées et leurs équipes peuvent se concentrer sur la réalisation de tâches à forte valeur ajoutée autres que celles liées au traitement manuel des chèques déposés. Le digital vient alors répondre précisément aux stratégies des banques qui souhaitent faire évoluer le métier dans les agences.

On notera également que nombre de réseaux bancaires distribuent et proposent des offres à leurs clients professionnels qui leur permettent de digitaliser de bout en bout leurs processus de gestion de chèques. Cette tendance en forte croissance et portée à l’initiative de quelques visionnaires devrait donc prochainement devenir le standard des prochaines années.

Le paiement par chèque va continuer d’exister à long terme et conserve une attractivité par rapport aux autres moyens du marché. Pour ce faire, il convient toutefois que les opérations de traitement des chèques se simplifient. En ce sens, le digital apporte des réponses concrètes qui permettent de fluidifier les traitements des opérations pour les remettants comme pour les organismes bancaires.

Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.
- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Vendredi 8 Juin 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News