Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Le chagrin des classes moyennes par Nicolas Bouzou


Nicolas Bouzou - Le chagrin des classes moyennes - J.C. Lattes – 274 pages – 18 €



Le chagrin des classes moyennes par Nicolas Bouzou
Nicolas Bouzou excelle dans l'art de la pédagogie : cette nouvelle parution en est l'illustration ;
pour comprendre en effet les subtilités de ces frontières symboliques de classification entre les Riches et les Pauvres , et celle, mouvante et floue des « classes moyennes », il faut savoir distinguer , salaires et revenu disponible et niveau de vie.

si vous gagnez 28.000 euros par an vous être « riche « car appartenant aux tranches les plus élevées ( deux derniers déciles du haut des tranches de revenus), mais il n’est pas sûr que votre « niveau de vie » soit satisfaisant si vous êtes seule avec trois enfants…… à 19.000 euros vous êtes juste sur la médiane ( 50% gagnent plus et 50% moins) mais si votre « revenu disponible » additionne votre salaire et d’autres ressources vous êtes peut-être à l’aise… par contre en dessous de 13.000 euros vous êtes installés chez » les pauvres ».

Pourtant ces statistiques cachent l’essentiel, des inégalités croissantes, plus on est riche, plus on s’enrichit. Les revenus du dernier décile augmentent deux fois plus rapidement que ceux du reste de la population et à l’intérieur même de la tranche la plus haute (1%), les écarts sont exponentiels ; les 3 500 contribuables qui disposent des revenus les plus élevés ont vu leur salaire augmenter de 6,1 % par an de 98 à 2006 soit 10 fois plus chaque année que le reste de la population ! et le salaire des très très riches défraie la chronique : 1567 années de SMIC pour celui de Thierry Henry !

Ce portrait saisissant d’une France à un moment clé de son histoire économique et sociale est aussi celui où des classes hier « de notables » qui ont du mal à boucler leur fin de mois : désormais nul n’est à l’abri de la précarité, c’est ce que ressentent cruellement dans leur chair ces « classes moyennes », c’est-à-dire la majorité des français et qui justifient « leur chagrin » : le pacte social des trente glorieuses qui a fait la part belle aux » classes moyennes » qui se délite.

Accéder aux crédits, s’acheter une voiture et un logement, de bonnes études pour ses enfants, paraît devoir devenir de plus en plus difficile, c’est en tout cas cette perception (peut être dramatisée des faits) qui laisse à penser à la « France d’en bas » que ce modèle est mort.

Toutefois pour Nicolas BOUZOU « ce chagrin des classes moyennes » ne doit pas se muer en tragédie politique « …. le « capitalisme contemporain réserve le meilleur sort à la perfection et rejette la médiocrité… » ; il faut dire à nos enfants qu’avec la passion et le travail le meilleur est accessible.
Instructif et décapant !

Nicolas BOUZOU est économiste, il enseigne à Paris II Assas, dirige le cabinet de conseils Astérès, il est vice-président du Cercle Turgot. Auteur à succès et Chroniqueur, il intervient régulièrement dans les médias...dont le quotidien CFO News.

Jean-Louis Chambon
Jean-Louis Chambon
Jean-Louis Chambon
Président du Prix et du Cercle TURGOT, et de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants


Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur www.canalacademie.com

Lundi 14 Février 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News