Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation
Financial Year Financial Year
Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation
 
 


              



Le Panda nouveau est arrivé


Comme Zorro dans la chanson d’Henri Salvador, Panda est arrivé sans se presser mais non sans faire quelques dégâts … Non, nous ne parlons pas d’un des derniers survivants de cette race d’animal en voie d’extinction mais bien du nouvel algorithme de référencement des sites de Google.



Le Panda nouveau est arrivé
Une mise à jour justifiée
Suite aux nombreuses critiques sur la qualité des résultats obtenus avec son moteur de recherche, critiques qui se sont fortement intensifiées depuis quelques années, Google a mis en service dans quelques pays, dès le printemps 2011, une évolution majeure de son algorithme de recherche.
L’objectif avoué de cette nouvelle routine de recherche, la mise en avant les sites à forts contenus ainsi que des sites qui représentent une vraie valeur ajoutée par rapport aux autres sites concurrents.
La duplication de contenus, les échanges de liens et autres astuces et manipulations visant à compenser les lacunes de fond de certains sites sont maintenant perçues par le moteur de recherche comme négatifs et, par conséquent, ces sites sont maintenant relégués aux profondeurs des résultats des recherches.

Une simple page peut ruiner le positionnement d’un site
Google a décidé d’appliquer la règle de la qualité du contenu de façon drastique, ainsi si Panda trouve des pages pauvres sur un site, par exemple des pages qui reprennent des textes existant ailleurs, il est prévu d’étendre la perception de pauvreté qualitative des pages fragiles à l’ensemble du site. Ainsi, un site bien construit incluant un forum, un blog ou des pages pauvres qui ne sont pas régulièrement mises à jour, c’est bien le site en entier qui risque une pénalisation et une rétrogation.

Des grands perdants …
Arrivé en France le 12 Août 2011, Panda a fait chuter dans son classement de nombreux sites que Google estime être de basse qualité alors qu’ils trustaient les premiers résultats des requêtes.
C’est ainsi que les sites d’agrégateurs (comme les comparateurs de prix) qui reprennent une partie du contenu d'autres sites et y redirige l'internaute, ont été sérieusement dégradées (Acheter facile : - 53%, 123 people : - 49%, Info du net : - 44%, …).
Plus étonnant, la visibilité de certains sites d'actualité a également été dégradée comme, par exemple, le site Le Parisien.fr (-10%) ou L'Express.fr (-17%) !

Mais aussi des gagnants …
Si certains sites ont chuté avec l’arrivé de Panda, d'autres ont profité de cette nouvelle distribution des cartes.
En effet, Panda a amélioré le référencement des sites de partage de vidéo : + 52% pour YouTube, + 43% pour Dailymotion, …
Les réseaux sociaux ne sont pas reste avec + 25% pour Twitter, + 10% pour Facebook, … Enfin Wikipedia gagne 8% de visibilité et, cocorico pour notre E-administration, service-public.fr gagne 17% de visibilité.

Gilles de Chezelles
Mail : gdc@ag-pm.com
Site : www.ag-pm.com

Jeudi 22 Septembre 2011
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par franck le 23/09/2011 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Interessant article. J'ai moi même travaillé sur cette problématique et je me demandais quelles sont les solutions les plus efficaces pour remonter après une chute de trafic provoquée par Google Panda?



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières

Livres Blancs




Blockchain Daily News