Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La Radiographie 2015 des cabinets d'avocats d'affaires en France : une reprise inégale


Pour la 23e année consécutive, La Radiographie © des cabinets d'avocats d'affaires, enquête statistique et analytique unique en France, réalisée par le bimensuel Juristes_associés (www.juristesassocies.com), fait le point sur l'évolution de ce panel qui représente 21,4 % de la profession d'avocat.




Les 50 premiers cabinets d'avocats d'affaire par la taille


Les 50 premiers cabinets d'avocats d'affaire par le chiffre d'affaires

« 2014 a été un exercice qui a confirmé la reprise amorcée en 2013 après cinq ans de crise. Mais une reprise mesurée et inégale suivant le type de cabinet et la taille des structures », explique Caura Barszcz, directrice de la publication et auteur du dossier.

En effet, si l'on compare famille par famille, les cabinets en région, qui affichaient l'an dernier une meilleure santé globale que leurs homologues parisiens ou internationaux, accusent le coup cette année, avec une baisse de chiffre d'affaire général (de 4 %). Quant aux internationaux qui, malgré leur nombre limité en France (une cinquantaine de structures), réalisent toujours la moitié du chiffre d'affaires de ce panel, ils confirment, de leur côté, la reprise amorcée l'an dernier avec près de 7 % de progression de leur chiffre d'affaires et du chiffre d'affaires par associé et près de 5,6 % pour le ratio chiffre d'affaires par productif, avec une très légère baisse des effectifs. L'accent a donc été mis sur le retour de la rentabilité. Ils ont bénéficié de la reprise des opérations transactionnelles internationales qui n'a pas encore eu d'effets bénéfiques sur les cabinets franco-français de taille intermédiaire. Même remarque pour les 4 cabinets dits « de Big » (à cause de leur lien avec les réseaux d'audit), qui, pour la plupart, ont décidé d'une nouvelle offensive dans le juridique, et qui affichent une hausse de leur chiffre d'affaires de 5,4 %. Les gros n'ont jamais été aussi gros, et de nouveaux acteurs à plus de 100 productifs émergent.

Une donnée intéressante à souligner : une baisse significative des statuts transitoires ou alternatifs : associé non equity (-60,27 %) et counsel en tout genre (-27 %). Signe peut-être que le marché se renforce et se sent moins en position d'attente.

« La croissance reste cependant fragile, et, comparée à l'exercice précédent, elle a ralenti : +2,5 % des effectifs contre plus de 4 % l'année précédente et 4,7 % des chiffres d'affaires contre plus de 8 %. Les acteurs restent donc prudents et continuent à revoir leur stratégie de développement et de recrutement. L'accent est plus que jamais mis sur la rentabilité », constate l'auteur de l'étude.

Côté activité : hausse du corporate et du contentieux-arbitrage mais stagnation du social et du fiscal.




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- The FinTecher

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 29 Septembre 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News