Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



L’avènement de l’hyper liquidité


Lettre du 28 août 2020 par Eric Galiègue - VALQUANT.



La conférence annuelle de Jackson Hole, que l’on pourrait qualifier d’université d’été des banquiers centraux, a donné lieu à une allocution de Jerome Powell, associée à un communiqué inattendu de la Banque Centrale des USA. C’est un évènement majeur qui entérine et pérennise ce que nous appelons depuis plusieurs années l’hyper liquidité.
Depuis 18 mois la Fed menait des travaux de recherche sur sa politique monétaire. Selon nous, la nouvelle doctrine de la Fed est hautement favorable aux marchés financiers en général, au maintien des taux d’intérêt à des niveaux très bas et à la poursuite de la hausse des cours des actions. Définitivement, la hausse de l’inflation n’est pas considérée comme un problème en soi. Cela signifie qu’il ne faut pas craindre une hausse des taux lorsque l’inflation progressera au-delà de 2%. Mais alors, par quoi la Fed sera-t-elle guidée pour fixer sa politique monétaire ?
La nécessaire communication auprès des marchés financiers a forcé M. Powell à expliciter un tant soit peu comment il se comportera dans le futur. Et là, on retrouve le jargon nébuleux des banquiers centraux. Alan Greenspan aurait pu être l’auteur de ce qu’a dit hier l’actuel Président de la Fed : « Notre approche pourrait être considérée comme une forme flexible de ciblage de l’inflation moyenne » et « Nos décisions continueront de refléter un large éventail de considérations et ne seront guidées par aucune formule mathématique particulière ». En gros, la Fed fera ce qu’elle veut quand elle veut, mais le niveau de l’emploi relativement à son potentiel demeure un sujet important dans la définition de la politique monétaire. D’une manière générale, la croissance de l’économie et de l’emploi est présentée comme un paramètre majeur de fixation de la politique monétaire.
Pour résumer, tant que l’économie ne croitra pas à un niveau jugé suffisant, et que l’emploi total sera inférieur à son optimum, la politique monétaire de la Fed sera expansionniste, même si le taux d’inflation dépasse 2%. Cette validation officielle d’une forme de laxisme monétaire a de nombreuses implications.
Tout d’abord, elle soutient l’inversion de la causalité entre le réel et le monétaire. Désormais, la monnaie contribue à créer de la croissance économique directement. La monnaie « fabrique » du PÏB ce n’est pas le PIB qui « fabrique » la monnaie. L’ultime étape qui validera cette assertion, c’est « l’helicopter money », dont on a vu récemment une forme avec l’envoi de chèques directement aux ménages américains, financés par les rachats de d’obligation du trésor par la Fed. N’est-ce pas la démonstration que la monnaie crée ex nihilo contribue directement à la croissance ?
Ensuite, cela signifie que le Quantitative Easing va continuer, et probablement longtemps. Dans la mesure ou M. Powell n’a pas évoqué le passage en territoire négatif des taux d’intérêt, les rachats de dette publique et privée vont continuer à pousser les taux à la baisse (à faire monter les cours des obligations) et à favoriser la hausse du cours des actions. Enfin, le cours du dollar devrait être affecté par une telle politique de monétisation de la dette publique, dans un cadre de déficit budgétaire continu et très important. Un dollar durablement affaibli contribuerait aussi à maximiser la croissance économique, en favorisant les entreprises américaines.

Investisseurs : Le marché des actions a pris un an d’avance sur les performances des entreprises. Nous recommandons de sous pondérer au maximum les actions pour un CAC supérieur à 4759.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : Les taux souverains ont légèrement remonté cette semaine. Le taux de change de l’€ baissé mais il demeure autour de 1,18$.

Tendances récentes sur les matières premières : Le cours du pétrole reste ferme autour de 42-45 $ (WTI -Brent). Le cours du cuivre s’est apprécié de 1%.
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr





No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Mercredi 2 Septembre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles