Quotidien Fintech, levée de fonds, M&A
              


Mercredi 12 Mai 2021

Jolt Capital étoffe son senior advisory board avec l'arrivée de Bernard Spitz


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Jolt Capital, spécialiste de l'investissement de croissance dans les entreprises européennes de technologies avancées, s'adjoint l'expertise d'un nouveau senior advisor en la personne de Bernard Spitz.
Ex-conseiller d'Etat, Bernard Spitz a occupé des postes clés dans l'industrie des médias et de la communication : dans les années 90 comme directeur de la stratégie numérique et du développement de Canal+, puis à partir de 2000 en tant que directeur de la stratégie de Vivendi Universal pour la consolidation de l'activité télécom et les développements en Asie et en Europe.

En 2008, il est élu président de la Fédération Française des Sociétés d'Assurance (FFSA), qu'il conduit 8 ans plus tard vers une structure fusionnée, rassemblant les mutualistes, les bancassureurs et les filiales bancaires dans le cadre de la nouvelle Fédération Française de l'Assurance (FFA), dont il quitte la présidence en 2019. Bernard Spitz a joué un rôle déterminant dans la réforme de la régulation financière et de la gouvernance prudentielle en Europe.

« Chez Jolt Capital, nous nous intéressons de plus en plus à l'univers assurantiel. L'initiative Tibi a ouvert la voie à plusieurs assureurs français qui ont souscrit à notre levée en cours pour Jolt Capital IV. Par ailleurs les technologies de capteurs et d'analyse de données, qui font partie de nos spécialités, révolutionnent la gestion prédictive des risques et la surveillance des actifs. L'arrivée dans notre advisory board de Bernard Spitz, qui est l'un des plus fins connaissseurs du domaine, va nous permettre d'accélérer dans cette direction » se félicite Jean Schmitt, Managing Partner chez Jolt Capital.

Bernard Spitz a également été membre des instances dirigeantes du MEDEF (2009-19), dont il préside depuis 2013 la Commission Europe et International. Il siège par ailleurs au conseil d'administration d'entités aussi différentes qu'Air France, Icade ou l'Ecole Alsacienne, au conseil de surveillance de CDC Habitat et au comité stratégique de la Paris School of Economics (PSE). En outre, il préside le think tank Les Gracques.

« Bernard Spitz est un grand défenseur de la cause européenne, son dernier livre qui désamorce certaines idées reçues en témoigne, c'est un point de résonance fort avec nos credos chez Jolt Capital. Par ailleurs son parcours l'a conduit à piloter des transformations d'entreprises par la révolution numérique et à analyser l'impact sur l'innovation industrielle des évolutions règlmentaires. Autant d'atouts qui nous seront évidemment très précieux » poursuit Jean Schmitt.

« La clé du monde de demain sera l'innovation. Celle qui accompagne les grandes transitions numérique et environnementale, facilite le travail, ouvre des voies nouvelles au progrès. Toutes ces innovations créatrices de valeurs que détecte et accompagne l'équipe de Jolt Capital, à laquelle je suis heureux d'apporter mon concours » commente Bernard Spitz.

Bernard Spitz est diplômé de l'IEP de Paris, de l'ESSEC et de l'ENA (promotion Denis Diderot).

A propos de Jolt Capital
Jolt Capital est une société de gestion spécialisée dans l'investissement de croissance dans la deeptech, qui a pour mission de former les futurs leaders européens à vocation mondiale. Depuis 2011, Jolt Capital investit dans des sociétés technologiques européennes en B2B de croissance, qui réalisent un CA compris entre 15M et 50M€. L'équipe de Jolt est composée uniquement d'investisseurs et de dirigeants expérimentés d'entreprises de haute technologie.
www.jolt-capital.com



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS