Corporate Finance News
              


Jeudi 28 Octobre 2021

Jean-Charles Naouri obtient gain de cause : le plan de sauvegarde de Rallye (groupe Casino) prolongé de deux ans


Avec le report de deux ans de l’exécution du plan de sauvegarde de Rallye, le groupe Casino poursuit sa stratégie de croissance sur ses activités porteuses. Ralentie par la crise de la Covid-19, l’exécution de son plan de cessions pourra ainsi avoir lieu dans des conditions plus sereines. Après avoir affiché de bonnes performances opérationnelles en 2020, le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri entend bien valoriser les segments à forte croissance tels que le e-commerce, la proximité, l’énergie ou encore la data.



Par communiqué de presse du 27 octobre, le holding Rallye, actionnaire majoritaire du groupe Casino, a annoncé avoir obtenu l’extension de son plan de sauvegarde. Par décision du Tribunal de commerce de Paris, les sociétés Rallye, Foncière Euris, Finaris et Euris (les « Sociétés ») ont ainsi jusqu’en 2025 pour honorer les échéances prévues par le plan de sauvegarde.

L’exécution du plan stratégique du groupe Casino impactée par le Covid mais en bonne voie

La requête adressée par les commissaires au Tribunal de commerce de reporter exécution du plan de sauvegarde, dont l’exécution était prévue pour 2023, s’inscrit dans le cadre du plan de cession d’actifs non stratégiques du groupe de Jean-Charles Naouri, amorcé en 2019, portant sur un montant total annoncé de 4,5 milliards d’euros.

Dans le contexte pandémique mondial ponctué de mesures sanitaires gouvernementales qui ont fortement impacté le secteur de la distribution, le Tribunal de Commerce de Paris, à la demande des commissaires à l’exécution du plan, a pris la décision de reporter l’exécution des plans de sauvegarde des Sociétés dont l’exécution « dépend principalement de la capacité de Casino à distribuer des dividendes » selon le communiqué de presse de Rallye. Si la crise du coronavirus a fortement ralentie la mise en œuvre du plan stratégique du groupe Casino, ce dernier est toutefois parvenu à céder pour 300 millions d’euros d’actifs entre mars 2020 et juin 2021. De plus, le groupe Casino a affiché de bonnes performances opérationnelles en 2020, avec une croissance du résultat opérationnel courant en croissance de 25%.

Jean-Charles Naouri souhaite accélérer la croissance des formats porteurs

La stratégie du groupe Casino d’accélérer la croissance de ses activités porteuses est actuellement en bonne voie, avec l’équivalent de 3,1 milliards d’euros de cessions d’ores et déjà été réalisées. En effet, le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri avait identifié les segments à plus forte valeur ajoutée les plus concordantes aux évolutions du marché et des modes de consommation. L’accent a donc été mis sur l’e-commerce avec Cdiscount, le premium et la proximité avec Franprix et Monoprix, l’énergie, la data et publicité, les data centers. Avec une priorité : la génération de cash-flow. Ainsi, le groupe Casino avait-il par exemple cédé les magasins et entrepôts Leader Price à Aldi (tout en en conservant la marque) pour 717 millions d’euro en novembre 2020.

L’année 2021 a par ailleurs été riche en réussites pour le groupe Casino sur ses activités porteuses, avec une forte croissance de sa filiale opérant dans le secteur des énergies renouvelables GreenYellow ou encore l’obtention de la part de Google Cloud du statut de « Partenaire Premier » de sa filiale spécialisée dans le traitement de données RelevanC.



dernières opinions & actus / latest opinions & news