Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Interview : Mailinblack lève 50M€ pour ses opérations de croissance externe

Entretien avec Thomas Kerjean, PDG de Mailinblack.


Vous venez d'annoncer un rapprochement entre l'entreprise que vous dirigez, Mailinblack, et deux fonds, Apax et NewAlpha Verto ; pourquoi ne pas parler d'entrée au capital ou de levée de fonds ?

Mailinblack est une société rentable et en forte croissance. Elle ne se prêtait donc pas à un schéma classique de levée de fonds plutôt destiné aux entreprises qui ne sont généralement pas encore profitables.

Apax et NewAlpha Verto font bien leur entrée au capital de Mailinblack et, pour nous, c’est un véritable gage de confiance venant de sociétés dont la réputation en matière de solidité et d’expertise n’est plus à faire.

En quoi cette opération financière vous permettra-t-elle d'atteindre de nouveaux objectifs ?

Cette opération ouvre une ligne de financement de plus de 50 millions d’euros. Elle permettra de réaliser des acquisitions qui pourront se faire au travers d’échanges de titres ou de rachats. Sans oublier qu’Apax est l’un des plus grands fonds de Private Equity Européen. Avec son soutien, nous avons pour ambition de tripler voire de quadrupler le chiffre d’affaires de Mailinblack au cours des cinq prochaines années.

Vous soulignez votre volonté de devenir le garde du corps numérique du plus grand nombre ; est-ce que cela signifie que vous allez entrer sur le marché des solutions de sécurité pour le grand-public ?

Dans une entreprise, l’utilisateur est souvent la première faille en matière de cybersécurité. Mailinblack a pour mission d’éduquer par la prise de conscience. Nous sommes en train de travailler sur la conception d’une solution hébergée directement sur le poste de travail de l’utilisateur afin de faciliter davantage l’accès aux services de cybersécurité nécessaires au quotidien. Cette solution accompagnera chaque collaborateur dans la gestion de sa trace numérique. Elle participera à sa formation de manière contextualisée même s’il n’est pas encore prévu pour le moment d’ouvrir ces solutions au grand-public.

A qui votre offre s'adresse-t-elle aujourd'hui ?

Mailinblack démocratise des technologies de pointe en les rendant accessibles au plus grand nombre. Aujourd’hui nous proposons deux solutions qui s’adressent à toutes les organisations (établissements de santé, collectivités, TPE et PME, grands groupes).

Protect, notre solution historique de protection de messagerie, filtre les emails indésirables et malveillants et fêtera bientôt ses 20 ans. Au cours des dernières années, elle a su évoluer en intégrant de nouvelles technologies développées en interne telles que l'intelligence artificielle.

Notre seconde solution, Cyber Coach, est un outil de sensibilisation et de formation des collaborateurs à la cybersécurité. Elle permet de simuler des attaques par email car, dans 90% des cas, les cyberattaques transitent par ce biais ; sans oublier que dans 9 cas sur 10, le maillon vulnérable de l’entreprise est l’humain. La technologie seule ne suffit plus à protéger les organisations. Il est aujourd’hui crucial pour elles de former leurs collaborateurs aux risques cybers.

A qui s'adressera-t-elle demain ?

Nos offres pourront évoluer mais nos clients resteront les mêmes. Nous allons chercher à toucher davantage de clients, afin de sécuriser et d’éduquer le plus grand nombre. Cela permettra à nombre d’organisations de s’armer contre les cyberattaques. Nous espérons séduire plus d'un million d’entités potentielles, ne serait-ce qu’en France.

Vous avez évoqué la possibilité de réaliser des opérations de croissance externe ; quelles sont les cibles que vous visez en priorité ?

Les opérations de croissance externe vont nous permettre de nous diversifier, de nous étendre et de nous renforcer. Nous allons nous concentrer sur trois points clés : diversifier nos offres avec d’autres types de solutions, en réalisant des partenariats ou en acquérant des entreprises expertes dans la gestion de mots de passe, le transfert de documents, ou encore la dépollution numérique. Dans un second temps, nous chercherons à étendre le leadership de Mailinblack en Europe. Enfin, nous comptons nous renforcer sur notre cœur de métier, la protection des emails et la sensibilisation des collaborateurs.

À quoi ressemblera, d'après-vous, la solution de sécurité informatique du futur ?

Comme dans toute industrie, la Tech va passer par une étape de prise de conscience de la « junk tech ». Elle va devenir plus responsable et donnera plus de liberté aux utilisateurs.

Aujourd’hui, la cause majeure de pollution et de cyberattaques est la propagation des données personnelles. Elle sera jugulée par des utilisateurs qui voudront comprendre leur empreinte numérique, celle de leurs enfants et petits-enfants afin que leur bien le plus précieux, leur temps d’attention, soit préservé.

Mardi 4 Octobre 2022




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES