Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Interview : George Kurian, CEO de NetApp

Entretien avec George Kurian, CEO de NetApp, un des principaux éditeurs de logiciels dans le monde, axés sur le cloud et les données.


Bonjour M. Kurian, comment positionnez-vous l’offre de NetApp aujourd’hui ?

NetApp aide les entreprises à garder une longueur d’avance face au rythme incessant du changement dans le monde d’aujourd’hui. Les services financiers numériques sont le premier point d’engagement, d’acquisition et de fidélisation des clients. Et pour rivaliser, pour gagner, il faut comprendre profondément les clients et innover rapidement pour les intéresser avec des expériences personnalisées. Cela nécessite une base de données moderne, capable d’exploiter le cloud et l’utilisation de technologies analytiques avancées et d’IA.

Chez NetApp, nous innovons et travaillons avec notre écosystème de partenaires de classe mondiale pour aider nos clients à faire progresser leurs activités à un rythme beaucoup plus rapide. En tant que leader mondial des logiciels dans le cloud, nous aidons nos clients à construire les meilleures infrastructures de cloud hybride pour leur permettre de transmettre les bonnes données à la bonne personne, à tout moment. Nous utilisons des outils avancés tels que le Deep Learning, pour, d’une part, tirer des informations de ces ensembles de données et, d’autre part, optimiser la livraison d’applications numériques tirant parti de ces données pour fournir les expériences personnalisées et enrichies, que leurs clients attendent.

Vos résultats montrent que votre entreprise poursuit une dynamique de croissance. Quelles sont les raisons de ce succès ?

Il y a plusieurs années, nous avions prédit à juste titre que l’avenir des entreprises était hybride, numérique et axé sur les données, avec le cloud comme plate-forme et les données comme monnaie d’échange pour le numérique. Bien que NetApp soit connu depuis longtemps pour être à la pointe de la gestion et le stockage des données d’entreprise, nous stimulons désormais une forte croissance de notre activité en fournissant à nos clients une plate-forme multi-cloud, véritablement différenciée, qui connaît une croissance rapide.

Grâce à notre stratégie multi-cloud hybride, nous aidons les organisations à réinventer ce qui est possible et à saisir toutes les opportunités d’innover en tirant parti des données pour mieux servir leurs clients.
Avec tant d’entreprises qui évoluent aujourd’hui rapidement vers la transformation numérique, nos données et nos services cloud sont devenus la base dont elles ont besoin pour répondre et dépasser les demandes de leurs clients. De plus, nous avons désormais intégré nativement nos capacités de stockage, de protection et de gestion des données dans chacun des principaux fournisseurs de cloud hyperscaler (AWS, GCP et Azure), ainsi que dans des fournisseurs de cloud souverains, tels qu’OVHcloud en France. Cela entraîne une forte croissance de notre activité cloud avec un taux de revenus annuels d’environ 70% d’une année sur l’autre.

De votre point de vue, comment le marché du cloud va-t-il évoluer dans les années à venir ?
Le marché du cloud est énorme et représentera environ 35 à 45% de l’activité informatique au cours des 10 prochaines années, beaucoup plus grand qu’il ne l’est aujourd’hui. Le cloud sera essentiel alors que les entreprises cherchent à innover et à rester compétitives avec des contraintes plus strictes, qu’elles soient budgétaires et de ressources humaines.

Au cours des prochaines années, nous voyons les hyperscalers devenir des plates-formes ouvertes, permettant l’innovation de partenaires logiciels comme nous sur leurs plates-formes cloud. Et nous voyons des entreprises utiliser plusieurs clouds en fonction de leurs besoins capacitifs, migrer leurs applications métier de base pour qu’elles soient compatibles avec le cloud et développer un portefeuille d’applications de plus en plus fréquemment native dans cloud. Il en résulte une croissance rapide des instances cloud et des dépenses cloud, des défis importants en matière de gestion des données cloud et une livraison fiable des applications.

Ces défis et le portefeuille de solutions que nous avons développées nous font croire qu’il y a une opportunité importante pour nous à venir. Notre stockage cloud et nos activités CloudOps aident nos clients à déployer, migrer ou créer des applications dans le cloud. Nous avons eu de nombreuses réussites dans le domaine financier, comme avec ZestMoney, où nos services Spot ont pu aider cette plate-forme fintech à augmenter les performances, à réduire la complexité et à optimiser ses coûts de consommation.

Quels sont les défis liés à la sécurisation des données dans le cloud ?

Les données sont à la base des entreprises d’aujourd’hui. En tant que tels, les acteurs malveillants se concentrent de plus en plus sur l’accès et la capture de ces données. Les attaques par ransomware, qui ont augmenté de manière exponentielle au cours des dernières années, peuvent avoir des conséquences désastreuses, en particulier pour les organisations critiques telles que les hôpitaux pendant la crise du COVID ou les fournisseurs d’énergie pendant la crise ukrainienne. La vérité est que plus nous sommes connectés numériquement, plus il y a de possibilités de cyberattaques. La meilleure façon d’atténuer ces risques est de prendre des mesures proactives pour protéger nos données. Nous discutons régulièrement avec nos clients de la sécurisation de leurs données et nous les encourageons à prendre autant de précautions que possible. Nous avons des solutions capables de suivre lorsque des comportements inappropriés des utilisateurs sont en cours, souvent un signe précurseur d’attaque. De plus, nous permettons aux clients de configurer des sauvegardes instantanées régulières et des copies immuables de leurs données, afin qu’ils puissent se remettre rapidement des attaques potentielles. La plupart des mesures de précaution sont déjà à portée de main, et nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour effectuer des contrôles réguliers de l’état de leurs données afin de rester en sécurité dans le cloud.

Vous avez fait plusieurs acquisitions de start-ups au cours des dernières années. Y a-t-il d’autres acquisitions en cours ?

Nous considérons les fusions et acquisitions comme un élément essentiel de notre stratégie globale de produits visant à renforcer le développement organique de nos capacités de stockage et de gestion des données, leaders sur le marché. Nous avons réalisé plusieurs acquisitions solides dans le domaine des logiciels cloud au cours des dernières années, telles que Spot et Instaclustr, qui nous ont aidés à créer un portefeuille de produits robuste et holistique sur le marché du cloud. Bien que nous restions curieux et continuions à garder un œil sur les acteurs du marché, nous nous concentrons aujourd’hui sur l’intégration réussie de nos acquisitions actuelles dans une suite de produits intégrée et une organisation go-to-market.

Quelle est la feuille de route de NetApp pour les années à venir ?

Nous nous engageons à garder nos clients au centre de tout ce que nous faisons. Alors que les entreprises continuent d’adopter des activités numériques hybrides, axées sur les données, nous continuerons à tirer parti de notre innovation centrée sur les données, pour apporter un large portefeuille de services cloud et de modèles commerciaux dans les datacenters de nos clients ; et nos technologies éprouvées dans les datacenters, aux clients dans le cloud. Cela permettra à nos clients de gérer leur propre entreprise numérique et leur transformation informatique dans le cloud hybride avec NetApp comme partenaire de confiance.

Nous resterons également concentrés sur la poursuite de la conquête de parts de marché dans le cloud, grâce à l’innovation organique et inorganique. D’ici la fin de notre exercice 2026, nous prévoyons d’atteindre 2 milliards de dollars de revenus cloud récurrents annuels dans notre entreprise, ce qui indiquerait que notre transformation en une société de logiciels axée sur le cloud et centrée sur les données a été réalisée et pleinement adoptée par nos clients.

Pour conclure, comment voyez-vous l’avenir du travail dans les entreprises ?

L’avenir du travail dépendra de la capacité des employés à réaliser efficacement les priorités de l’entreprise de manière productive tout en étant en mesure de se développer, d’acquérir de nouvelles capacités, de faire partie d’équipes soudées et de prendre soin de leurs priorités personnelles. Cela exige que nous comprenions profondément la nature du travail, que nous écoutions nos employés et que nous nous appuyions sur la confiance et une culture auto-renouvelée comme pierre angulaire de l’entreprise moderne.

Chez NetApp, nos employés sont l’atout le plus important pour notre entreprise. Nous les écoutons de multiples façons, mais surtout par le biais de nos sondages trimestriels, qui nous permettent d’entendre parler de thèmes et de sujets clés qui intéressent nos employés. Mais il ne s’agit pas seulement d’écouter, il s’agit aussi d’agir. Nos points de contact réguliers avec les employés nous ont amenés à formaliser notre approche hybride du travail ; laisser nos équipes choisir ce qui leur convient le mieux, qu’il s’agisse de travailler à domicile, au bureau ou un mélange des deux, et concevoir des espaces de travail qui favorisent le mieux la collaboration, le brainstorming d’équipe, l’apprentissage et l’innovation. Et enfin, nous savons que nous devons rester agiles en essayant de nouvelles façons de travailler, d’apprendre, de nous adapter et de nous améliorer chaque jour.

Jeudi 29 Septembre 2022




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES