Corporate Finance News / Quotidien
              


Mardi 5 Octobre 2021

Interview | La santé connectée face au défi du Grand Age et de l’Autonomie


Entretien avec Alain Monteux, Président de Tunstall France & Bénélux.



Quels sont les enjeux de la réforme liée au Grand Age et à l’autonomie pour les personnes en perte d’autonomie ? Pour les professionnels du maintien à domicile ?

Le grand enjeu des prochaines décennies sera, avec le vieillissement de la population, la prévention de la perte d’autonomie.

Nous avons devant nous un grand défi sociétal : le nombre de personnes âgées va augmenter de plus de 60% entre aujourd’hui et 2050. Les seniors en perte d’autonomie seront plus de 3 millions en 2030 et plus de 4 millions en 2050, soit 16,4 % des seniors en France (contre 2,5 millions aujourd’hui). En 2030, un tiers de la population aura plus de 65 ans, la loi grand âge est donc un projet de société.

Le projet Générations Solidaires s’inscrit dans ce contexte et est très attendu. Chacun y projette ses souhaits et espère que la situation de l’aide aux personnes en perte d’autonomie sera améliorée : plus de personnel et mieux rémunéré, des tarifs minimaux à la hausse, des aides pour l’adaptation du logement, une ville adaptée aux personnes âgées, une gouvernance politique dans le temps, une égalité de traitement géographique…

Les rapports sur le sujet se succèdent, en commençant par la concertation nationale “Grand Age et Autonomie” qui s’est déroulée à l’automne 2018. Ont suivi le rapport Libault, puis le rapport El Khomry sur les métiers de l’aide, le rapport Dufeu-Schubert sur l’âgisme, le rapport Piveteau-Wolfrom sur l’habitat inclusif, le rapport Guedj sur l’isolement social des ainés et le rapport Broussy … Les groupes de travails s’activent autour de cette thématique.

2030 se rapproche. Les moyens mis aujourd’hui ne sont pas suffisants et tous ces rapports comportent des mesures pertinentes et étayées.

La loi doit couvrir les besoins d’aujourd’hui et nous permettre d’accompagner les baby-boomers à partir de 2030. L’enjeu est d’améliorer aujourd’hui sans compromettre demain : améliorer l’accompagnement, diminuer les restes à charge, proposer une offre globale évolutive adaptée aux besoins de chacun. Pour ce faire, il doit être possible de trouver des financements, comme la redirection de la CRDS sur le financement du grand âge mais aussi de mettre en œuvre des solutions innovantes dans une logique préventive qui permettront de faire faire des économies au système sanitaire et social. Nous devons donc parler de nouveau financement, mais aussi de mesures permettant de réaliser des économies, notamment en privilégiant la prévention.

Chacun doit pouvoir avoir la liberté de vivre pleinement dans le lieu de son choix, le plus heureux et le plus longtemps possible.

Ce sujet nous concerne tous, il doit donc dépasser les clivages politiques. Si nos parents sont les concernés d’aujourd’hui, nous sommes les concernés de demain.

Comment la téléassistance participe-t-elle au soutien de l’autonomie à domicile ?

La Téléassistance rallonge le maintien à domicile, permet d’améliorer la sécurité et la sérénité des usagers et de leurs aidants. Ce service permet également de réaliser des économies sur le plan sanitaire et social.

Au cœur de tout service de téléassistance se trouve la capacité de réaction face à une situation d’urgence. En cas de détection d’un problème par les capteurs installés ou via le port d’un émetteur, un contact peut être établi directement avec la centrale d’écoute et d’assistance 24h/24 7j/7 qui peut devenir ou mobiliser l’aide la plus appropriée. Les capteurs peuvent être adaptés à la situation spécifique de l’utilisateur afin d’atténuer les risques et, alliés à l’assurance d’une réponse efficace en cas de problème, ils peuvent apporter la tranquillité d’esprit aux bénéficiaires et à leurs amis/proches aidants.

Mais La téléassistance peut aussi être proactive pour éviter ou réduire les situations critiques en intégrant des programmes d’appels sortants, des appels de suivi, des visites à domicile, permettant de créer du lien social et de lutter contre l’isolement. La Téléassistance proactive peut également intégrer et faciliter l’accès aux services de proximité, à des services de conseils et d’orientation, ce qui a pour but de constituer une base de services de proximité. Nous l’avons vu dans la situation sanitaire exceptionnelle que nous vivons, la Téléassistance permet de réduire la fracture digitale et de faire du lien avec les services de proximité. La Téléassistance a un vrai rôle d’intégrateur de services au profit d’un meilleur maintien à domicile. Elle permet de partager les informations et d’assurer un meilleur suivi grâce à la mise en œuvre d’un carnet de liaison et d’une application mobile permettant aux proches de suivre les données.

La Téléassistance proactive fournit également un soutien beaucoup plus large et global aux utilisateurs du service et à leurs aidants. Ce dernier point peut revêtir une importance capitale, les aidants étant souvent la clé du maintien de l’indépendance de leur proche senior. En fournissant un soutien, des conseils et des outils pour réduire la surcharge des aidants, la téléassistance proactive atténue le risque de voir les aidants devenir eux-mêmes dépendants ou développer des problèmes liés au surmenage.

Mais le bénéfice de la Téléassistance est pleinement atteint lorsque le service est personnalisé en fonction des besoins de l’utilisateur. Pour ce faire, un processus continu de définitions des besoins est mis en place. En plus de mieux répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs et de leurs aidants, cette approche permet de mieux cibler l’assistance vers ceux qui présentent le plus haut niveau de risques.

En plus d’offrir une meilleure prise en charge des personnes en situation de fragilité, la Téléassistance proactive et personnalisée permet aussi un rallongement de l’indépendance à domicile. Ce rallongement du maintien à domicile débouche sur une entrée en résidence retardée, une diminution des appels et des mobilisations des services de secours, une diminution des envois aux urgences et des séjours hospitaliers, et donc une meilleure focalisation de chacun sur ses missions. Enfin, elle permet une baisse du coût global de la prise en charge par la collectivité - 5 000€ par usager par an, - et contribue fortement au souhait de chacun de vivre libre chez soi.

Enfin la téléassistance prédictive avancée, permet des interventions globales de santé et de soins fondées sur l’analyse de données.

Quels sont les objets du quotidien qui nous permettent de bien vieillir à domicile ?

La Téléassistance Tunstall utilise depuis plus de trente ans des objets connectés pour sécuriser la personne et/ou sécuriser son logement. C’est par exemple un détecteur de fumée connecté (de gaz, de monoxyde de carbone…) qui ne vous laisse pas seul en cas d’incendie mais prévient immédiatement et automatiquement la centrale d’écoute et d’assistance 24h/24, qui elle dépêchera les pompiers sur place.

Les nouvelles technologies permettent de convertir les objets du quotidien en objets sécurisants.
Grâce à notre centre de Recherche et Innovation, Tunstall teste beaucoup de solutions avant d’en intégrer une. Ces tests ont toujours les mêmes objectifs : un objectif de valeur d’usage, d’acceptabilité et de non-stigmatisation pour sécuriser la personne et son logement, permettre la mobilité en toute sécurité, renforcer le lien social et l’échange avec ses proches ou avec son écosystème (collectivité, aide à domicile, médecin…).

Chez Tunstall, nous avons intégré des objets du quotidien favorisant la mobilité comme une montre connectée, noire ou rosée, géolocalisée comportant un bouton d’appels qui permet de sortir en toute tranquillité et d’appeler en cas de besoin 24h/24. Nous avons également mis au point des lunettes de vue connectées pour détecter une chute automatiquement, à l’aide de capteurs installés dans la monture. Un coussin permet d’utiliser sa télévision pour échanger avec ses proches, alerter ou de répondre à des questionnaires de santé. Des capteurs intelligents et discrets placés dans la maison vont détecter une chute et analyser dans le temps l’activité du senior pour anticiper une cassure de comportement ou une chute. Des serrures connectées permettent d’ouvrir la serrure à distance en cas de besoin ou d’urgence. Ces serrures 2.0 permettent de résoudre la problématique de l’accès au logement pour les services de secours et les services d’aide à domicile. Des capteurs de santé permettent également le suivi des patients à leur domicile en sortie d’hôpital par exemple.

La Téléassistance relie ces différents objets, leur donne du sens, et surtout les connecte à une centrale d’écoute disponible en permanence. Cette centrale va mettre en place les actions nécessaires en cas de besoin et d’urgence. Elle permet de partager les informations avec les proches dans une logique de réassurance et d’avoir une vision unique. La Téléassistance facilite la prise en main des objets connectées et propose des solutions domotiques complètes : des chemins lumineux qui vont sécuriser la personne la nuit quand elle se lève, fermeture et ouverture à distance grâce aux volets électriques, caméra avec surveillance pour sécuriser l’activité.

Quelles sont les données de santé entrant en jeu ?

La Téléassistance couplée avec la santé connectée permet d’améliorer le suivi des usagers à leur domicile. Les données de santé sont celles qui vont être strictement utiles dans le suivi mis en œuvre dans le cadre d’un protocole de soin médical. On parle alors du poids, de la tension, du rythme cardiaque, de la glycémie, de la fréquence respiratoire entre autres. Ces informations sont transmises dans l’unique but de mieux prévenir les risques médicaux.

Comment l’IA participe-t-elle à la construction d’un système de santé non plus uniquement préventif mais prédictif ?

En tant qu’éditeur de logiciel, fabricant et intégrateur de produits, Tunstall insiste fortement sur la qualité et le strict respect des normes de ses solutions. De nombreuses fois certifiées, Tunstall est aussi à l’avant-garde de l’innovation grâce à son Cognitive Care, une solution de santé prédictive issue de l’utilisation des données de santé. En effet, si prévenir c’est guérir, prédire sera l’avenir.

Les approches prédictives de Téléassistance sont relativement nouvelles, mais les programmes pilotes de Tunstall⁹ révèlent déjà des niveaux élevés de précision prédictive, uniquement sur la base des données opérationnelles de téléassistance. En fournissant des indications précoces sur les problèmes potentiels, il est possible d’intervenir plus tôt et plus efficacement pour tenter d’éviter l’événement indésirable.

Tunstall Cognitive Care est la prochaine étape de notre évolution pour faire de notre vision une réalité.
Tunstall Cognitive Care rassemble des données provenant de sources multiples tels que les capteurs de téléassistance, des capteurs de santé, des smartphones ou des vêtements. Tunstall Cognitive Care utilise ces informations pour offrir des soins plus intelligents et centrés sur la personne.
En travaillant avec des spécialistes de la Santé et des soins sociaux, des Universités et d'autres Experts pour analyser et comprendre les données disponibles, Tunstall développe un modèle de soins intuitifs hautement personnalisé.

Le système utilise une IA avancée pour identifier les changements de comportement susceptibles d'indiquer une détérioration de l’état de santé ou du bien-être, une éventuelle crise imminente, voire une possibilité de chute grave. Ces informations fondées sur des données peuvent envoyer des messages en temps réel aux soignants et permettre une intervention précoce.

En comprenant mieux comment et quand intervenir, nous pouvons aider les personnes à rester indépendantes plus longtemps. En s’assurant que les utilisateurs bénéficient de bons niveaux de soutien et de réconfort, nous gardons les proches engagés dans la vie quotidienne du senior en perte d’autonomie et nous permettons aux services de santé et d'aide sociale d'allouer les ressources plus efficacement.



Finyear: latest news, derniers articles


Finyear Coffee: Your Morning Newsletter

Flux RSS