Quotidien Fintech, Blocktech, Néo-banque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The bridge between TradFi and DeFi
 
              


Jeudi 8 Avril 2021

Interview | Journée Internationale de la Sauvegarde des Données, le secteur financier est aussi concerné


By Ian Wood, Senior Director, Head of Technology UK&I chez Veritas Technologies.



Ian Wood, Senior Director, Head of Technology UK&I chez Veritas Technologies, rappelle l’attractivité des organisations financières pour les hackers, et l’importance d’avoir une stratégie de protection de l’ensemble des données et des infrastructures de celles-ci.

Quel constat pouvez-vous faire sur l’évolution de la manière de travailler des organisations et institutions financières au cours de la dernière année ?

L’évolution des modes de travail a intensifié le risque de violation de données et d’attaque par ransomwares contre les entreprises et plus particulièrement les institutions financières. Selon une récente étude Veritas, 63 % des entreprises du secteur bancaire et financier admettent devoir faire face à des dissonances en matière de transformation numérique : les mesures de sécurité qu’elles mettent en place sont généralement non adaptées au degré de complexité de leurs infrastructures, créant ainsi des « gap » ou aussi appelés des « zones grises ». Bien que 57% des entreprises de services financiers aient vu leurs budgets informatiques augmenter depuis le début de la pandémie, celles-ci ont été visiblement largement consacrés à l'accélération du déploiement des initiatives numériques et du cloud, plutôt qu'à leur protection.

Pensez-vous que les organisations financières françaises peuvent faire face aux cyberattaques ?

La vérité est qu’une attaque par ransomware est presque inévitable pour la plupart des organisations financières. Avec un ratio de 3,6 attaques par entreprise sur ce secteur, il est impératif qu'elles fassent tout ce qu'elles peuvent pour combler ces lacunes et limiter les failles.

Que conseilleriez-vous à ces entreprises pour protéger l’ensemble de leurs données ?

En cette Journée Mondiale dédiée à la Sauvegarde des Données, Veritas encourage le secteur financier à faire une pause et à faire le point. Pour beaucoup, tout a changé depuis l’année dernière : les données, les périphériques sont stockées de façon disparates ou à de nouveaux endroits, et les menaces ont certainement évolué. Les entreprises et institutions du secteur financier devraient profiter de cette journée pour comprendre où se situent les risques et identifier comment étendre leurs stratégies de protection à l'ensemble de leur patrimoine de données, de la périphérie au cœur et au cloud. Prendre le temps de localiser les gaps de transformation dans leurs stratégies de données est la première étape sur la voie de la reprise du contrôle. L’objectif sera alors, d’ici la Journée Mondiale de la Sauvegarde des Données en 2022, de réduire ces écarts en modernisant la protection des données.

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles