Corporate Finance News
              


Mercredi 27 Octobre 2021

Interview | Jérôme Traisnel, CEO de SlimPay


Jérome Traisnel, CEO de SlimPay, revient sur l’histoire de l’entreprise et sur ses spécificités dans le domaine de la fintech.



Pouvez-vous présenter SlimPay et ses services ?

SlimPay est une fintech prestataire de services de paiements récurrents créée en 2010. Nous opérons pour nos clients, grandes et moyennes entreprises, des solutions d'encaissements récurrents à montant fixe ou variable, suivant l'usage des consommateurs à travers une expérience de paiement sans friction sur tous les canaux dont ils disposent.

Pourquoi avez-vous décidé de lancer SlimPay ? A quelle problématique voulez-vous répondre ?

L’idée de SlimPay est née en 2009, lors de l’ouverture du marché des paiements, jusqu’alors monopole des banques.

Notre intention est de répondre aux problématiques spécifiques des entreprises qui opèrent des modèles économiques récurrents. À la différence des paiements ponctuels, les encaissements récurrents génèrent des problématiques spécifiques, comme la gestion des modèles freemium ou l'interaction avec les consommateurs pour proposer une suspension ou un report d'abonnement, un rééchelonnement ou un changement de méthode de paiement.

Les services de paiement proposés par les banques, reposant sur une architecture obsolète sont longs et complexes à intégrer, avec très peu d'innovation et sans service à valeur ajoutée. Au contraire des banques, SlimPay est avant tout à l'écoute de ses clients pour leur apporter les services à valeur ajoutée qu'ils attendent, à travers une offre unifiée accessible par API et opérée en mode "cloud".

Avec d’autres fintechs, SlimPay a su identifier et répondre aux besoins clients auxquels les banques ne répondaient pas. Aujourd’hui, comme les banques, toutes les fintechs sont régulées en Europe. SlimPay a d’ailleurs participé à la rédaction de la DSP2.

Qu’est-ce qui différencie SlimPay de ses concurrents ?

La mission de SlimPay est "client centric". Notre expertise est la compréhension des problématiques des entreprises souhaitant développer la valeur à long terme de leurs clients en facilitant l'achat récurrent ou répété. Le service aux moyennes et grandes entreprises est dans notre ADN, il repose sur une organisation et un mode opératoire spécifique.

SlimPay est l’expert européen du paiement récurrent. Véritable pionnier du prélèvement SEPA (Direct Debit) dans l'économie de la récurrence, nous développons - jour après jour - de nouvelles solutions pour répondre aux besoins des entreprises.

Pourriez-vous définir le paiement par récurrence ? En quoi est-ce important aujourd’hui ?

Quand vous achetez ponctuellement un produit ou un service, votre achat est considéré comme étant unique et ponctuel. Au contraire, le paiement récurrent est un paiement régulier - réalisé lors d’un achat répété. En France, on parle d’un paiement récurrent pour tout produit ou service faisant partie de l’économie de l’abonnement comme les abonnements sportifs, la souscription d’internet, des énergies, la presse, les logiciels, etc.

Pour nous, il n’est plus seulement question du simple abonnement mensuel à date et montant fixe. Le consommateur est plus exigeant, et les avancées technologiques permettent aux commerçants de mieux comprendre et répondre aux besoins de leurs clients avec de meilleures offres, plus flexibles. Depuis le début de la crise sanitaire de la Covid-19, la fréquence de la mise en place de ce type de paiement n’a fait que s’accélérer.

SlimPay a fêté ses 11 ans cette année, comment voyez-vous l’entreprise dans 5 ans ? Comment imaginez-vous l’avenir des fintechs ?

C’est une bien belle question ! Nous sommes fiers du chemin parcouru grâce à nos équipes, à l’innovation et la détermination dont chacun a su faire preuve.
Dans 5 ans, nous souhaitons que SlimPay continue de détecter et répondre aux besoins émergents des consommateurs et des commerçants. Pour cela, nous continuerons à innover pour rendre les paiements toujours plus simples, sécurisés et intégrés aux parcours clients. Nous continuerons également à les combiner à d’autres moyens de paiement pour satisfaire les besoins clients qui ne le sont actuellement pas : carte bancaire, virement, prélèvement, chèque et autre service de l'Open Banking.
SlimPay va également créer de nouvelles technologies, développer son API et collaborer avec ses partenaires de solutions complémentaires pour améliorer le parcours client, réduire le taux de fraudes etc. Tout cela, en combinant sécurité et exploitation des données afin de conseiller les clients sur leur stratégie de paiement sur l’ensemble de leurs dispositifs.

En ce qui concerne l’avenir des fintechs, la technologie est notre pilier fondamental. Il y aura sans aucun doute - encore - de nouveaux usages avec l’apparition de nouveaux outils financiers comme la blockchain, les monnaies privées (avec les GAFA), les monnaies open source (bitcoin et crypto-monnaie), émises par les banques centrales, etc.

La FinTech et les banques traditionnelles vont devoir travailler ensemble pour répondre aux nouveaux besoins clients et usages en tirant parti des points forts des deux parties prenantes. Le secteur bancaire requiert de nombreuses expertises métiers ; et, aujourd'hui, des fintechs se sont spécialisées sur chacun d’entre elles (paiement, assurance, crédit, etc.) ciblant des entreprises comme des particuliers (tandis que la tendance s’accentue vers le B2B2C).

Une dernière note pour finir ?

Retenons que l’usage du paiement de demain sera radicalement différent, voire transparent ! Et nous avons hâte de découvrir son nouveau visage.



dernières opinions & actus / latest opinions & news