Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Interview | Frédéric Brousse, DocuSign France

Entretien avec Frédéric Brousse, Directeur Général de DocuSign France.


Vous êtes récemment arrivé à la tête de DocuSign France, quelle est la vision que vous souhaitez porter ?

Aujourd’hui, ma volonté est de renforcer notre position de leader en France et en Europe, mais également d'appuyer la position de DocuSign en tant qu’acteur de la sécurité européenne. Cela commence avec le renouvellement de la certification ANSSI qui nous offre la légitimité nécessaire pour promouvoir ce statut, mais également une garantie pour tous nos clients que leurs données sensibles sont sécurisées tout au long du cycle de vie des contrats. Pour atteindre cet objectif, nous allons faire grandir nos équipes commerciales, de R&D et de support, et allons étendre notre présence en Europe avec l’ouverture de nouveaux bureaux en Italie et en Espagne.

DocuSign est surtout connu pour la signature électronique. Mais quels sont les autres services proposés ?

Si DocuSign est effectivement principalement connu pour sa solution de signature électronique, nous avons à coeur d’accompagner l’utilisateur dans l’intégralité du cycle de vie du contrat. La signature électronique, aussi essentielle soit-elle, n’est qu’une étape de l’ensemble du processus d’accord. Or, les contrats sont l’essence même de toute entreprise.

Avec le DocuSign Agreement Cloud, les organisations peuvent accélérer leur transformation numérique et moderniser leur processus d’accords en le connectant et en l’automatisant.
Avec une douzaine d’applications et plus de 350 intégrations pré-définies avec d'autres systèmes d’information, les utilisateurs peuvent désormais préparer, signer, exécuter et gérer leurs accords rapidement, en réduisant les risques et en assurant la meilleure expérience pour toutes les parties prenantes, le tout à moindre coût.

Quelle grande tendance analysez-vous sur le marché français ?

En France, 80 % du tissu économique français se compose de PME. Après une période de pandémie qui a accéléré fortement la transformation numérique de ces entreprises, il était évident pour nous de poursuivre nos efforts et de les soutenir dans la modernisation de leurs processus d’accords. C’est par ailleurs sans compter la place grandissante de “l’anywhere economy”, qui induit une numérisation d’un maximum de processus pour faciliter le travail sans tenir compte de là où il est réalisé. Avec CLM Essentials, une nouvelle solution de DocuSign lancée le 5 avril 2022, les PME bénéficient désormais d'un point de départ idéal pour simplifier et rendre plus efficace la gestion de leurs contrats.
En Europe et en France, la question de la protection des données est majeure.

Quels sont les engagements de DocuSign vis-à-vis des règles en vigueur ? (eIDAS, RGPD…)

Au sein de la communauté européenne, la réglementation eIDAS (Electronic IDentification And Trust Services) cadre juridiquement l’ensemble des procédés visant à l’identification électronique ou aux services de confiance pour les transactions électroniques depuis maintenant 8 ans. Chez DocuSign, nous pensons nos solutions afin de leur garantir une totale conformité vis-à-vis des exigences techniques de la signature électronique avancée et également de la signature électronique qualifiée telles qu’elles sont définies par ce règlement. Nous sommes d’ailleurs fiers du récent renouvellement de la certification ANSSI qui nous permet d’être dans la « TrustList » européenne.

Cela concrétise notre recherche permanente de sécurité et de conformité pour nos clients. Ces engagements nous permettent donc de garantir à nos clients un contexte de confort pour établir leurs contrats.

DocuSign Identity, solution que nous avons lancée début avril, en est le parfait exemple. Avec cette nouvelle solution, nos clients peuvent réduire les coûts et les risques liés à la vérification d’identité, en automatisant le processus de preuve de l’identité des signataires.

Parmi les secteurs les plus réglementés, on trouve le secteur financier. Quelle est votre positionnement actuel vis-à-vis de ce secteur ?

Le secteur financier est l’un des secteurs dans lequel nous sommes le plus actif, et il est également celui qui est le plus réglementé. De nombreuses entreprises de la finance, de la banque ou de l’assurance, font confiance à DocuSign pour accélérer leur transformation numérique. En France par exemple, le groupe BNP Paribas fait appel à DocuSign pour gagner du temps et offrir à ses clients une expérience plus fluide et plus rapide.

De son côté, Cashbee, une FinTech française, a intégré la signature électronique au coeur de l’expérience de ses utilisateurs. Avec DocuSign, les clients peuvent ainsi souscrire une assurance vie ou ouvrir un compte en quelques minutes, et Cashbee peut recueillir le consentement et la signature de ces derniers en respectant les réglementations strictes qui régissent le secteur bancaire.

Nous avons à coeur d’aider les responsables des services financiers à numériser leurs processus d’accords et nous souhaitons leur permettre d’automatiser et de simplifier un maximum de tâches administratives. Nous continuerons à leur offrir des solutions toujours plus innovantes qui respectent les réglementations auxquelles ils sont soumis, et souvent en allant même plus loin.

Jeudi 5 Mai 2022




Articles similaires
< >

Lundi 9 Mai 2022 - 09:15 La revanche de la sphère réelle

Lundi 9 Mai 2022 - 09:15 Risque, réalité et volatilité


OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES