Quotidien Fintech, levée de fonds, M&A
Financial Year Financial Year
 
 
Fintech, Blocktech, Greentech, Healthtech, Corporate Finance
              


Jeudi 29 Avril 2021

Interview | Africa Pay, un nouvel horizon pour l’Afrique


Entretien avec Thomas CLAUSI, Africa Pay.



Bonjour Thomas, présentez-nous le projet Africa Pay

Il existe des Néo-banques partout dans le monde mais il n’y a aucun équivalent à l’heure actuel en Afrique. Africa Pay facilitera l’accès aux services financiers sur tout le continent Africain grâce à ses nombreuses innovations qui vont révolutionner le système bancaire actuel.

Pourquoi créer une Néo-banque ?

Une grande majorité de la population africaine ne dispose pas d’accès à des comptes, des crédits, des plateformes boursières, etc...
Si les banques traditionnelles cherchent à développer leur maillage sur tout le territoire, Africa Pay vise à apporter des solutions performantes et immédiatement opérationnelles et sans cesse évolutives. Notre objectif est de créer la banque du futur et le monde de demain grâce à nos technologies et notre vision.

Où serez-vous présent ?

Notre objectif est d’être présent sur plus de 20 pays en Afrique : Maroc, Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Sénégal, Tchad, Togo, et Tunisie.

Quel est le pays prioritaire ?

Le 1er lancement se fera au Maroc.

Quel impact aura Africa Pay en Afrique ?

Africa Pay va révolutionner le système bancaire actuel en offrant des services sur mesure et parfaitement adaptés aux attentes de la population. A terme le projet créera plus de 15 000 emplois. De plus des écoles seront crées en Afrique pour former au métier du digital.

Africa Pay aura des points de ventes physiques ?

En effet, c’est très rare pour une Néo-banque mais nous souhaitons avoir une proximité avec nos clients en mettant en place des distributeurs de cartes, des bornes chez des partenaires, des distributeurs automatiques ainsi que des box en verre avec des conseillers de ventes Africa Pay dans les magasins et autres points stratégiques en Afrique.

Quel est la valorisation du projet ?

Le projet est valorisé a 292 millions d’euros pour le Maroc et plus de 5 milliards d’euro pour les 20 pays d’Afrique. cette valorisation à été réalisé par un cabinet indépendant.

Qui est le fondateur du projet ?
Né à Metz en France, Thomas CLAUSI est un éternel passionné !
A 18 ans il avait déjà créé, lancé, vendu diverses boutiques e-commerce et startups dont une marque propre de complément alimentaire.
Des revenus qui lui ont permis d’investir dans ses premières structures corporatives en France et au Luxembourg spécialisées dans le Marketing Digital.
Très rapidement confronté à des clients renommés dans le secteur de l’immobilier, Thomas a pu optimiser ses capacités managériales et construire un socle dure et structuré en mesure de répondre aux exigences de ses clients et à ses aspirations entrepreneuriales toujours plus ambitieuses.
Serial-entrepreneur, Thomas a également réussi à asseoir sa notoriété en lançant d’autres structures spécialisées tant dans l’évènementiel, la technologie que dans l’accompagnement à la création de business.
Tel un sportif de haut niveau, Thomas a développé une grande force mentale grâce à son amour pour la boxe qui le pousse à exploiter pleinement son potentiel et à rêver en grand, rêver de révolutionner le monde grâce à son nouveau challenge AFRICA PAY à travers lequel il ambitionne de développer la première Néo-banque d’Afrique et ainsi démocratiser la banque en ligne et contribuer à l’inclusion digitale et financière du continent.



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS