Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Horizon des investisseurs institutionnels et politiques financière des entreprises – Rencontre des Chaires FBF 3/4


François Derrien (1), associé à Ambrus Kecskés (2) et à David Thesmar (3), clôturait la session académique avec ce sujet, vaste s'il en est. La question de recherche était : En quoi les décisions d'une firme dépendent-elles de l'horizon d'investissement de ses actionnaires ?



Rémy Mahoudeaux
Rémy Mahoudeaux
François Derrien (1), associé à Ambrus Kecskés (2) et à David Thesmar (3), clôturait la session académique avec ce sujet, vaste s'il en est. La question de recherche était : En quoi les décisions d'une firme dépendent-elles de l'horizon d'investissement de ses actionnaires ?

Une première conclusion tirée du panel d'instances observées est que les investisseurs à long terme le sont durablement pour l'ensemble de leur portefeuille, et qu'une présence d'actionnaire(s) à long terme au sein des firmes est elle aussi pérenne. Cette demi-litote n'est pas anodine, et il est réconfortant de penser que cette loyauté peut être et mutuelle et durable entre une firme et ses investisseurs.

Les recherches ont portées sur un nombre très conséquent d'observations, et ont conduit aux constatations suivantes en cas de sous-évaluation de la firme observée :
1) les entreprises où investissent des actionnaires à long terme réduisent moins leurs investissements ;
2) ces mêmes entreprises réduisent moins leurs émissions d'action ;
3) ces mêmes entreprises réduisent davantage leurs dividendes.

Faut-il en conclure que l'allongement de l'horizon d'investissement de l'actionnaire permet d'élever le débat entre investisseurs et entreprise et de donner à l'entreprise (par sa patience) les moyens de surmonter sans impact opérationnel une trouble période de sous-évaluation ? C'est un pas que j'ai envie de franchir. Warren Buffet ne dit pas autre chose quand il propose à l'investisseur de surseoir à un achat d'action si l'on n'est pas disposé à la conserver pour l'éternité.

Pourquoi ne pas partager un souvenir avec vous ? Lors d'un entretien d'embauche, Avi Zeevi (4), alors CFO du fonds d'investissement OSHAP qui soutenait l'entreprise en pleine zone de turbulences me disait « We are marathoners. Whatever time it will take to make this company successful, we will wait and make it happen (4)». Un vrai patron qui a tout compris, et qui nous a aidé et accompagné jusqu'au bout : la cession à un industriel. Je lui témoigne hic et nunc mon plus profond respect et ma gratitude. Dans les mauvais jours qu'inflige la vraie vie aux entreprises, un tel actionnaire est précieux. Peut-être plus encore que la profondeur de la poche d'un investisseur, c'est son souffle qui importe.

(1) HEC Paris
(2) Virginia Tech
(3) HEC Paris
(4) maintenant Managing Partner de Carmel Ventures – www.carmelventures.com
(5) Nous sommes des marathoniens. Quelque soit le temps qu'il faudra pour faire de cette entreprise un succès, nous attendrons et nous le ferrons.


Rémy Mahoudeaux
Managing Director, RemSyx

boss@remsyx.com
www.remsyx.com

Jeudi 10 Novembre 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News