Le quotidien du futur de la finance depuis 2005 (Fintech, Blockchain, DeFi, IA)
              



Étude : Télétravail et cabinets d’audit, conseil et expertise comptable


Plus de 550 candidats et 100 recruteurs en cabinet d’audit, conseil et expertise comptable ont livré leurs sentiments à propos de l’impact de la crise sanitaire de la COVID-19 sur l’organisation de leur vie professionnelle. Comment la crise sanitaire a-t-elle modifié l’organisation du travail dans les cabinets ? Quelles pratiques sont vouer à perdurer ? Le télétravail a-t-il modifié le comportement des équipes ?



Fed Finance, le cabinet de recrutement temporaire et permanent spécialisé dans les métiers comptables et financiers a mené une enquête entre mars et août 2020 auprès de 568 candidats et 102 recruteurs dans les cabinets d’audit, conseil et expertise comptable pour connaître leur activité pendant la crise. Cette étude constitue le 2e volet de l’enquête « Le turnover en cabinet ». Premier constat : les cabinets ont échappé au chômage partiel, seulement 4 % des recruteurs et 7 % des candidats déclarent avoir dû (ou vu) fermer temporairement leur structure.

Le télétravail, grand vainqueur du confinement

Pendant le confinement le télétravail s’est imposé comme une évidence : 98 % des décisionnaires et 99 % des candidats ont déclaré le télétravail comme la principale mesure mise en place pendant la crise. Pour autant, plus d’un collaborateur sur 2 a dû se rendre au cabinet pendant le confinement, la consultation des dossiers papier ou le roulement du personnel peuvent en être la cause.

Concernant les mesures particulières mises en place pendant cette période inédite, les recruteurs ont davantage le sentiment d’avoir été actifs quand les candidats ne semblent pas y être sensibles. C’est le cas notamment du management à distance, cité à 71 % des recruteurs, contre 46 % des candidats ou encore des formations e-learning citées par 46 % des décisionnaires et seulement 18 % des collaborateurs.

Quels impacts du télétravail sur les équipes ?

Pendant le confinement à peine la moitié des collaborateurs ont estimé être plus productifs (48 %) quand plus d’un décisionnaire sur 2 (55 %) pensent le contraire. Si la plupart des recruteurs (72 %) déclarent ne pas avoir contacté leurs collaborateurs en dehors des horaires classiques de travail, seuls 51 % confient ne pas avoir été contactés par leur hiérarchie en dehors de ces horaires. Dans un contexte où la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle n’a jamais été aussi étroite, cette différence de perception amène à se questionner sur le respect du droit à la déconnexion en télétravail.

Le télétravail perdurera

D’un point de vue général, la crise sanitaire a contribué à l’évolution des pratiques, davantage encore d’après les décisionnaires que les candidats. Peu, voire pas pratiqué avant la crise, le télétravail est la première pratique citée par les décisionnaires (61 %) et les candidats (48 %) interrogés sur les adaptations qui seront conservées. Autre impact de la crise sur les cabinets : plus de responsabilisation des collaborateurs dans la gestion de leur autonomie (45 % des candidats et 42 % des recruteurs). Vient ensuite le renforcement des outils de communication clients, 41 % des collaborateurs estiment qu’il perdurera quand 51 % des décisionnaires partagent cet avis.

Source : Fed Finance



No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Mercredi 21 Octobre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News