Quotidien future finance
              



Entretien avec Thomas Bourgeois, Dhatim


Thomas Bourgeois, le Français qui fait rentrer les cabinets d'expertise-comptable dans l'ère de l'intelligence artificielle.



Thomas Bourgeois bonjour, Dhatim fait-elle partie des nombreuses start-ups qui se créent chaque jour en France ?
Dhatim combine la souplesse et la vitesse d’une start-up à une connaissance approfondie des lourdeurs engendrées par l’informatique prônée par des acteurs traditionnels.

Fondé en 2008, Dhatim est un éditeur français de logiciels spécialisé dans l’Intelligence Artificielle qui simplifie les tâches administratives des entreprises.

La société propose, depuis plusieurs années, des solutions technologiques sur des sujets complexes comme le traitement des factures et la gestion de la paie notamment pour des grandes entreprises comme Saint Gobain, le Groupe Barrière, Club Med. Elle adresse également les problématiques des cabinets comptables et Associations de Gestion Comptables (AGC) de toutes tailles, comme Cogedis et GEDExpertise par exemple, désireux d’automatiser la saisie des factures et autres pièces comptables.

Mais on peut parler effectivement de start-up dans la mesure où Conciliator Expert, la plateforme de saisie comptable automatique de Dhatim est une offre full SaaS née il y a moins de 2 ans. Elle a d’ores et déjà été retenue par plus de 220 cabinets ou AGC avec une très forte accélération depuis le début de cette année.

Tout le monde propose aujourd’hui de l’intelligence artificielle aux experts-comptables, cela donne l’impression d’un « buzz-word » sans réalité derrière. Qu’en est-il pour Conciliator Expert ?

L’IA n’est pas un but mais un moyen. Donc, dire qu’on propose de l’IA n’a pas de sens en soi. L’IA de Conciliator Expert est là simplement pour remplacer des tâches fastidieuses, répétitives, chronophages réalisées par un assistant comptable.

Mais pour aller plus loin, il faut savoir ce qui est mis derrière l’IA. C’est un terme vaste qui peut aller de la simple automatisation par règles jusqu’à de l'apprentissage machine. A l’heure actuelle, la tendance est de parler d’IA dans le cadre d’apprentissage machine.
Dans ce cas, il est important de comprendre qui apprend à la machine. Tout comme il est important de savoir le niveau de connaissance d’un professeur dans le cadre d’un cours.

Conciliator Expert utilise de l’apprentissage machine pour l’affectation comptable. Ce qui est intéressant dans ce cas, c’est que ce sont les experts-comptables clients de notre solution qui apprennent à la machine comment affecter comptablement les factures. En effet quel meilleur professeur pour une machine qui apprend l’affectation comptable qu’un comptable ?

Notre “IA” apprend donc en permanence de l’ensemble de nos clients pour, petit à petit, savoir classer n’importe quelle ligne de n’importe quelle facture dans le bon compte comptable. Elle apprend progressivement car la comptabilité est complexe et subtile, notre machine doit donc découvrir toute cette subtilité pour savoir la reproduire.

Par exemple, grâce à cet apprentissage, Conciliator Expert, sait distinguer et traiter des factures d’achat et de vente, ce qui, vous en conviendrez, nécessite un peu de subtilité ! Un autre exemple de subtilité est la prise en compte de “verticales métier” avec leurs spécificités comme l’agriculture, les bureaux de tabac, les pharmacies etc…

L’IA permet donc à Conciliator Expert de passer 100% de la saisie comptable en automatique dès le 1er jour grâce à l’apprentissage réalisé par la machine auprès de tous les cabinets comptables clients.

Pensez-vous vraiment que Conciliator Expert va changer le marché de l’expertise comptable ?

Conciliator Expert offre aux cabinets comptables la simplicité et la possibilité de s’affranchir totalement de la saisie ce qui ouvre d’énormes perspectives. Les cabinets petits ou moyens (qui représentent la grande majorité des cabinets) ont la capacité de traiter des dossiers plus importants et d’augmenter ainsi leur clientèle. Ils sont aussi intéressés par d’autres fonctionnalités telles que l'analyse des informations accessibles en temps réel, ce qui leur permet de développer de nouveaux services.
Les cabinets de grande taille ou les réseaux peuvent optimiser leurs coûts et étoffer leur offres de conseil.

Conciliator Expert permet une réelle industrialisation de la saisie comptable et c’est ce qui va changer le marché. En facilitant l'industrialisation des cabinets comptables et donc la réduction des coûts et l’accélération du traitement de l’information, cela dynamise tout le marché privé français. En effet, les entreprises ont toujours besoin de l'accompagnement des d’experts-comptables au quotidien et à moindre coût. Conciliator Expert offre cette possibilité aux experts-comptables en quelques clics, sans projets informatiques coûteux , longs et complexes..

L’arrivée de l’IA permet également aux cabinets de recruter plus facilement des jeunes en amenant dans le cabinet une approche innovante et une nouvelle façon de travailler, moins répétitive, développant la créativité. Elle ouvre la porte à de nouveaux profils plus polyvalents.

Quels sont les retours d’expériences de vos clients ? Avez-vous des exemples à nous donner ?

Parmi nos clients figurent à la fois des gros cabinets et des petits. Par exemple Cogedis emploie 900 collaborateurs au sein de 85 agences réparties sur une trentaine de départements. Possédant une forte culture de l’innovation depuis 40 ans et très engagé dans la transformation numérique de son cabinet, Philippe Remaud, Directeur Général de Cogedis, a travaillé avec Dhatim en véritable partenaire et apporté une grande expertise métier. Ses équipes utilisent Conciliator Expert depuis plus de 2 ans. Près de 25% des dossiers sont gérés avec Conciliator Expert : lecture des factures et affectation automatique des codes comptables et analytiques. L’objectif est de supprimer totalement la saisie comptable, ce qui est en route : il n’y a déjà plus de formation à la saisie comptable. “Nous avons regardé plusieurs solutions mais aucune ne fournissait une automatisation complète” déclare Philippe Remaud.

Grâce à l’automatisation, le cabinet a pu homogénéiser ses pratiques comptables, dégager du temps à ses collaborateurs pour les former à de nouvelles missions tournées vers le conseil.

L’exemple d’un petit cabinet est tout aussi intéressant.

Catherine Labaume est experte-comptable inscrite à l’Ordre depuis janvier 2003. Elle crée un premier cabinet grâce au rachat d’une structure en 2004, puis une association en 2014 qu’elle quitte en novembre 2018 pour créer LC2C. Situé dans les Yvelines, LC2C est constitué de 3 personnes. Pour pallier un manque de ressources humaines ne souhaitant pas embaucher et malgré tout pouvoir servir au mieux ses clients elle se tourne vers la digitalisation. Elle choisit Conciliator Expert qui lui permet d’alléger la saisie, de réfléchir à de nouvelles missions, d’anticiper de nouvelles embauches même si ce n’est pas à l’ordre du jour. Madame Labaume sait que l’avenir de son cabinet passe par la venue de nouveaux profils plus polyvalents, qui couplent l’expertise comptable à l’aisance commerciale. « Avec Conciliator Expert, mes collaborateurs(trices) ne seront plus des opérateurs(trices) de saisie, mais des personnes capables d’analyser des données disposant de beaucoup d’informations en temps réel. Nous pourrons ainsi offrir d’autres services à nos clients, comme des statistiques au quotidien pour qu’un client puisse analyser sa marge, répondre à des demandes spécifiques comme recevoir une attestation etc….Ces services feront l’objet d’une facturation que nous sommes en train d’étudier » indique Madame Labaume.
Pour LC2C, la digitalisation s’est inscrite naturellement dans l’évolution du cabinet. Ce qui n’impacte en aucune manière la relation que le cabinet entretient avec ces clients.




No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mardi 17 Mars 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News