Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Directions Achats et transformation digitale

Étude PwC Digital Procurement : Les directions Achats françaises affichent de fortes ambitions en termes de développement durable.


• A horizon 2025, plus du tiers des directions Achats françaises prévoient d’investir dans une solution d’évaluation de l’empreinte carbone de leurs fournisseurs, contre 13% au niveau mondial
• La transformation digitale est la 3ème priorité stratégique des directions Achats au niveau mondial
• Le niveau d’investissement français des entreprises dédié à la transformation digitale Achats est inférieur de 30% à la moyenne mondiale
• 77 % des entreprises sont équipées de solutions Source-to-Pay (S2P), l'automatisation des processus est désormais la norme
• 82 % des directions Achats dans le monde, présentant un haut niveau de digitalisation, parviennent à améliorer la valeur ajoutée de la fonction Achats grâce à la qualité des données
• La gestion des risques est la 2ème priorité stratégique des directions Achats françaises après la réduction des coûts
• 90% des directions Achats au niveau mondial déclarent être directement concernées par les menaces cyber et 27% d’entre elles ont déjà subi une attaque

Le cabinet de conseil et d’audit PwC France et Maghreb dévoile les résultats de la 4ème édition de son étude PwC Digital Procurement sur la digitalisation des fonctions Achats.

Le rapport dresse un état des lieux en matière de digitalisation des Achats et dévoile leurs perspectives d’investissements et les feuilles de route à horizon 2025. Pour cette nouvelle édition, plus de 800 entreprises, issues de 17 secteurs d’activités, ont été interrogées dans plus de 60 pays du monde entier, dont la France.

Malgré un contexte bouleversé, la transformation digitale reste une priorité stratégique des directions Achats

La récente crise sanitaire, associée à d'importantes perturbations des chaînes logistiques et à une augmentation des prix du transport et des matières premières ont fortement sollicité les directions Achats françaises. Déjà citée par 13% des entreprises en 2020, la gestion des risques et des crises s’impose aujourd’hui comme une priorité stratégique pour 21% d’entre elles contre 11% en moyenne au niveau mondial (+10 points).

Les aspects humains et organisationnels sont les composantes d'une transformation profonde de l'entreprise. Leur importance a été confirmée par une prise de conscience du rôle crucial de la coopération et de l’adoption, induite et accélérée par la crise sanitaire, ainsi que du développement des modes de travail à distance. Ainsi, l’implication des parties prenantes est citée comme le facteur clé de succès le plus important par 57% des directions Achats, et l’investissement en conduite du changement par 41%.

Les cas d'usages traditionnels restent la priorité des feuilles de route des directions Achats dans le monde à horizon 2025. L’étude note une hausse de 5 points pour les outils de Source-to-Contract et 9 points pour les outils de Procure-to-Pay par rapport à 2020. Les deux cas d’usages digitaux émergents sont la traçabilité de la supply chain et l’évaluation de l’empreinte carbone des fournisseurs.

Les petites et moyennes entreprises prévoient d'augmenter fortement leurs investissements dans la transformation digitale de leur organisation Achats (respectivement +44% et +55% entre 2020 et 2022), tandis que les grandes et très grandes entreprises prévoient de maintenir leurs investissements au fil des années. L’étude révèle néanmoins que le niveau d’investissement dédié à la transformation digitale Achats des entreprises françaises est inférieur de 30% à la moyenne mondiale.

Enfin, 60 % des directions Achats au niveau mondial ne perçoivent pas actuellement la valeur ajoutée de la Blockchain pour leur fonction.

« La performance financière et le re-sourcing sont les deux premières priorités des directions Achats au niveau mondial tandis que la France place la gestion des risques en seconde priorité. Le re-sourcing et la gestion des risques vont de pair. Faire évoluer son portefeuille fournisseurs est une des réponses directes à la gestion des risques dans un contexte de contraintes environnementales et géopolitiques. On constate que les écarts de prix se réduisent, ce qui favorise les opportunités de relocalisation. A plus long terme, la maîtrise de la chaîne d’approvisionnement étendue doit devenir une priorité et la digitalisation est un vrai atout pour y parvenir » conclut Isabelle Carradine Pinto, Associée spécialiste de la transformation de la fonction Achats au sein de PwC France et Maghreb.

Les enjeux en matière de développement durable des directions Achats françaises

Les directions Achats ont un rôle clé à jouer dans la transition énergétique, qui peut être facilitée et accélérée par des solutions digitales appropriées. D’ici 2025, plus du tiers des directions Achats interrogées au niveau mondial prévoient d’investir dans une solution d’évaluation de l’empreinte carbone de leurs fournisseurs.

Les directions Achats françaises se distinguent par rapport aux autres pays et affichent de fortes ambitions afin de contribuer à la transition énergétique. En effet, 42% utilisent ou ont expérimenté une solution digitale d’évaluation de l’empreinte carbone, et plus d’une sur trois (34%) souhaite investir dans ce cas d’usage d’ici 2025, contre 13% au niveau mondial (+21 points).

Bien que les directions Achats n’aient pas la même maturité quant à l’importance d'évaluer l'empreinte carbone des fournisseurs, PwC en avait déjà relevé la nécessité et constaté l’émergence de cette tendance en 2019.

Zoom sur le Sustainability Tracker

En réponse à ces enjeux, PwC a développé un outil, le Sustainability Tracker, qui permet d’évaluer l’empreinte environnementale de l'ensemble de sa chaîne d'approvisionnement en amont. Le traqueur indique les facteurs environnementaux (CO2, consommation d'eau, utilisation des sols…) et fournit un aperçu de l'impact social et économique.

“Avec l’aide de la solution de pilotage de la performance RSE de PwC, une entreprise peut obtenir une transparence totale sur l’ensemble de sa supply chain amont. Le système ne se contente pas de présenter les facteurs environnementaux tels que les émissions de CO2, la consommation d’eau ou l’utilisation des sols, mais fournit également à l’entreprise un aperçu de son impact social et économique. L’outil, le Sustainability Tracker, est basé sur la méthode ESCHER* de PwC, qui a fait ses preuves depuis plus de dix ans sur divers projets. " indique Isabelle Carradine, Associée spécialiste de la transformation de la fonction Achats au sein de PwC France et Maghreb.

*Efficient Supply Chain Emissions Reporting

Télécharger ci-dessous le rapport en PDF (45 pages)

Laurent Leloup - Finyear
Blockchain, DeFi, ICO, Hybrid Finance
Auteur de Blockchain, la révolution de la confiance
"La blockchain n’est pas la révolution tant annoncée, elle n’est que l’outil d’un monde lui-même entré en révolution"


Mercredi 30 Mars 2022




Articles similaires
< >

Jeudi 19 Mai 2022 - 20:20 State of Crypto 2022


OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES