Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



Digitalisation en cours : Le chèque s'invite en ligne


On présente souvent internet comme un monde à part ; une sorte de monde superposé qui retranscrit les mêmes réalités, phénomènes et complexités que le monde réel.



Pourtant, il n'en a pas toujours été ainsi. Pendant longtemps, internet n'était perçu que comme une gigantesque bibliothèque. Une sorte d'archive documentaire qui accueillait les informations du monde entier. La transformation de ce "web initial" au web tel qu'on le connaît aujourd'hui, elle est due à un élément spécifique. L'introduction des transactions en ligne.

Une grande variété de moyens de paiement

Aujourd'hui, on n'y pense plus à deux fois. Que ce soit sur les sites marchands, sur les casinos en ligne, les plateformes de réservation ou sur les sites professionnels, on dépense, on achète et on est rémunérés chaque instant. Et comme dans la vie réelle, les moyens de paiements sont aussi divers que variés. Des cryptomonnaies plus récentes aux virements bancaires, des porte-monnaie électroniques aux chèques électroniques, tous les moyens sont bons pour faire circuler l'argent sur internet.

S'il y a autant de moyens de paiement, c'est en partie parce que chaque région est régie par des normes financières différentes. C'est ce qui explique que des services de porte-monnaie électronique ne sont pas disponibles dans certains pays et que les virements bancaires peuvent présenter des frais prohibitifs par moments.

Des solutions technologiques pour un problème financier

Pour remédier à cette situation, diverses solutions ont été imaginées, développées et concrétisées au fil des années. Dans le cas de PayPal par exemple, il s'agit simplement de jouer le rôle d'intermédiaires entre les acheteurs et les vendeurs. Elles s'occupent de percevoir les fonds d'une part, et de payer d'autre part. Il n'est pas nécessaire que les banques des parties respectives communiquent directement. C'est une solution élégante, qui est toutefois limitée dans son exécution par les propres restrictions de ces plateformes.

D'autres solutions consistent à développer des réseaux décentralisés qui placent tous les acteurs de l'économie numérique sur le même pied d'égalité. C'est le cas des cryptomonnaies qui ont un potentiel remarquable pour assurer une meilleure fluidité des transactions sur internet. Malheureusement, elles ne sont pas encore adoptées par les grandes institutions financières.

Ces limites rendent ces différents moyens de paiement moins pratiques au quotidien. Dans l’industrie des jeux d’argent par exemple, ils ne sont pas tous acceptés. Par conséquent, les casinos en ligne au Canada optent pour une solution qui garantisse sécurité, fiabilité et simplicité aux joueurs.

Une solution universellement adoptée

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, cette multiplicité de moyens de paiements constitue parfois un frein à l'utilisation fluide d'internet. Après tout, les usagers de différents services et plateformes en ligne, se voient parfois freinés dans leurs élans par de telles restrictions logistiques et financières.

C'est ce qui explique la forte prédilection que les sites et plateformes marchandes ont pour les chèques électroniques. Même dans une industrie aussi réglementée et rigoureuse que les casinos en ligne, les usagers ont toujours la possibilité de payer ou d'être payés par chèque électronique eCheck.

En effet, les chèques électroniques représentent le meilleur de deux mondes. En plus d'utiliser un modèle de transaction simple et efficace, ils jouissent déjà d'une adoption universelle aujourd'hui.

Le principe de fonctionnement des chèques électroniques

Les chèques électroniques sont simplement des chèques traditionnels qui sont utilisés en ligne. Ils ont le mérite de mettre en relation les institutions bancaires des parties en présence, sans avoir besoin de nombreux intermédiaires. Ce n'est pas un hasard si les casinos en ligne du Canada en font leur moyen de paiement de prédilection.

Lorsqu'un chèque électronique est émis, le réseau en charge de son traitement peut communiquer les informations bancaires automatiquement. D'une part, ceci permet aux acheteurs de bénéficier des normes de sécurités ultra-robustes que leur banque utilise. D'autre part, ceci permet d'évaluer immédiatement les fonds disponibles dans le compte à débiter et d'éviter ainsi les chèques blancs. On est systématiquement à l'abri des restrictions et surprises désagréables que d'autres moyens de paiement présentent pour les jeux d'argent en ligne.

Qui plus est, leur format spécifique leur confère toute une panoplie d'avantages non négligeables.
• Frais de transaction réduits ;
• Délais de traitement extrêmement courts ;
• Limites de paiements nettement plus élevées que d'autres moyens de paiement ;
• Hautement sécurisés ;

En somme, dès lors qu'on dispose d'un compte bancaire, il n'y a virtuellement pas de raison d'opter pour d'autres solutions de paiement lorsque les chèques électroniques sont disponibles.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Mardi 25 Août 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles