Quotidien future finance
              



Des nouvelles du front


Lettre du 20 mars 2020 par Eric Galiègue - VALQUANT.



La situation actuelle est totalement inédite ; nous proposons de faire le point sur les différents fronts.

Front sanitaire
Face à l’invraisemblable insouciance de nos concitoyens (on est en France et pas en Chine…), les mesures de confinement vont être probablement de plus en plus dures.
Nous commençons à comprendre dans notre vie quotidienne ce que cela signifie, tant dans l’évitement de toute forme de vie sociale et familiale, que dans la durée prévisible de cette situation d’exception. Il est évident qu’une nouvelle période de deux semaines sera décidée, pour stopper l’épidémie qui flambe actuellement : la durée d’incubation de 14 jours signifie que de toutes façons des milliers de français vont déclarer la maladie dans les 10 jours.
Malheureusement, il est maintenant certain que le chaos va régner plus encore dans le système hospitalier, et que des patients ne pourront pas être pris en charge, même gravement atteints. L’horreur de la sélection des patients a déjà commencé.
Nul ne peut endiguer la vague épidémique, mais un espoir est peut-être apparu ; il sera peut-être demain le « cygne blanc » inattendu : un traitement simple, bon marché et efficace contre le coronavirus, un dérivé de la nivaquine, un traitement bien connu du paludisme.

Front économique
Progressivement, l’économie s’arrête. En relation directe avec la décision publique de confiner les français pour éviter tout lien social, l’économie ne peut évidemment pas fonctionner normalement. Les chaines d’assemblage des entreprises du secteur automobile sont arrêtées partout en France, en Europe et progressivement aux USA. Le secteur des équipementiers va suivre, évidemment. Quand au transport aérien, il entre dans la pire période de son histoire en temps de paix. Les mesures de télétravail généralisées permettent à la plupart des entreprises d’assurer un service minimum, mais évidemment il s’agit d’un pis-aller. Tous les organismes de prévision économique publics comme privés, revoient en baisse drastique leurs prévisions pour 2020 : la récession est maintenant certaine. Le ministre de l’économie Bruno Lemaire a évoqué une récession de -1% en France, alors que la BCE a cité le chiffre de -5% comme « possible ».

Front monétaire et financier
La mission actuelle des banques centrales est tout simplement de se substituer au marché pour financer l’économie. Les dispositifs annoncés dans l’urgence par les grandes banques centrales sont gigantesques. Les mesures de soutien à l’économie lancés par les gouvernements sont aussi très importantes. Nous l’avons déjà écrit : ces dispositifs sont suffisants et adaptés. Que demander de plus aux banques centrales et aux gouvernements ? Les marchés d’actions résistent enfin en cette fin de semaine, avec à la prise de conscience de l’ampleur des « contrattaques publiques » et, peut-être, un traitement contre le virus.

Ces éléments objectifs peuvent constituer la base d’un rebond technique qui sera aussi puissant que la baisse fut fulgurante. L’histoire des krachs nous montre qu’après la première phase de baisse, les indices tentent de retourner vers la moyenne mobile un an. Sur la base d’une prise de conscience que les mesures publiques sont adaptées, le cours des actions pourrait effectivement rebondir fortement. D’un point de vue tactique, si le niveau de 4000 tient, on peut viser l’objectif de 4 500, voir plus dans les prochains jours. D’un point de vue stratégique, nous sommes acheteurs au maximum d’actions jusque 4 800 points.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux à 10 ans du trésor américain ont fortement progressé, à 1,2% hier soir. Les taux allemands et français ont remonté de 50 pb. L’€ a chuté de 3% environ, entre 1,07 et 1,08$.

Tendances récentes sur les matières premières : Le cours du pétrole baisse encore, à 25$ le baril de WTI. Le cours du cuivre a chuté de 13%.

Investisseurs : Nous recommandons de sur pondérer les actions au maximum, pour un CAC 40 en dessous de 4 809.


Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr






No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Vendredi 20 Mars 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News