Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Dérapage contrôlé


Lettre du 25 janvier 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Eric Galiègue
Eric Galiègue
Comme présenté dans notre point mensuel de début décembre dernier, nous envisageons deux scenarii pour 2019 : le « dérapage contrôlé » et « l’inéluctable crise systémique ».

C’est le scénario du « dérapage contrôlé » qui est actuellement retenu par les marchés financiers, et qui, selon nous, demeure le plus probable. Le point bas aurait déjà été atteint, un peu en dessous de 4 600 points et légèrement au-delà du niveau des 4500 points que nous avions évoqué.
Évidemment, le rebond actuel, qui peut nous porter jusque 5000 points, peut être suivi par une rechute jusque, pourquoi pas, la zone 4 500 – 4 600 points qui constituerait un « double fond » sur la base duquel le marché remontera fortement, jusqu’à retrouver une tendance haussière, pourquoi pas pendant l’été, avant de terminer l’année en fanfare. L’intensité (- 1000 points) et la durée (mois d’un an) de ce marché baissier serait comparable aux deux épisodes baissiers de 2011 et 2015.
Ce scénario optimiste est fondé sur l’action préventive et efficace des banques centrales, capables d’agir cette fois ci en amont de la crise, plutôt qu’en aval, comme en 2008-2009. Car, n’en doutons pas, les maitres du monde sont les faiseurs de monnaie. Ceci est d’autant plus vrai que notre monde a vu la fusion complète entre les sphères réelles et financières, et que sa financiarisation continue à progresser.
Les déclarations de Jérôme Powell sur les hausses de taux à venir, qui seront déterminées selon les tendances futures de l’économie et de marchés, ont rassuré et catalysé le rebond de Wall Street. Très récemment -hier-, Mario Draghi s’est inquiété des risques récessifs en Europe et, notamment, de l’effet du Brexit. N’est-ce pas le signe qu’il est déjà prêt à intervenir ? Il ne s’en est d’ailleurs pas caché, en faisant l’inventaire de tout l’arsenal monétaire à sa disposition.
Quant à la Banque du Japon, qui a réduit cette semaine son estimation d’inflation en 2019 de 1,4% à 0,9%, on voit mal M. Kuroda, tout d’un coup, prôner une politique monétaire restrictive et revendre les obligations de l’Etat japonais. Tant que le Yen s’apprécie, ce qui est le cas récemment, pourquoi cesserait-il de monétiser la dette d’un Etat dispendieux ? Le Quantitative Easing japonais est éternel. Il est recyclé dans la tuyauterie de la sphère financière globale, pour en constituer un carburant précieux. Rappelons que le bilan de la Banque du Japon dépasse 100% du PIB de l’Empire du Soleil Levant, contre moins de 20 % pour la Fed et 40 % pour la BCE, qui toutes les deux ont « encore de la marge »…
Le scénario du dérapage contrôlé est un scénario d’hyper liquidité permanente et productive d’un peu de croissance. Contrairement à ce que dit la théorie économique, la nouvelle attitude des banquiers centraux peut générer un peu de croissance, suffisante pour éviter la grande dépression. Elle peut surtout réduire à zéro le risque de défaut des États : c’est que nous disent les taux souverains des grandes nations. Ils sont demeurés incroyablement bas tout au long de 2018 : il n’y a plus de prime de risque. Dans tous les cas de figure, il s'agit de gagner du temps, de reporter les échéances… Mais finalement n’est-ce pas la seule et efficace attitude face à la baisse séculaire du taux de croissance ?
Comme « rien ne se perd, rien ne se crée et tout se transforme », ces montagnes de liquidités créées en surplus de la croissance, viendront tôt ou tard générer une hausse des prix des actions. C’est la force de la sphère financière, qui peut faire monter les prix sans hausse de valeur. C’est ce qu’intègre la scénario « dérapage contrôlé ». Il envisage une forte hausse du cours des actions en seconde partie d’année 2019, en raison de la bienveillance des banques centrales, qui retrouveraient une posture très favorable aux marchés et à la croissance. Le potentiel de hausse serait proportionnel à l’excès mondial de monnaie généré par une croissance affaiblie et des politiques monétaires redevenues expansionnistes. Le CAC 40 repartirait vers 6 000 points.


Spec : la reprise se poursuit, mais le Cac approche de l’heure de vérité avec la résistance à 4935 points.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux européens sont globalement stables à un niveau très bas, le taux à 10 ans américain a augmenté de 20 pb depuis les plus bas du tout début de l’année.

Tendances récentes sur les matières premières : le cours du pétrole Brent se stabilise autour de 60$ ; il a repris une dizaine de dollars depuis les plus bas de la fin de l’année dernière.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible la neutralité les actions pour un CAC 40 compris entre 4 606 et 4 960 points. La tendance à court terme demeure négative.


Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr

www.valquant.fr




Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum Capital Partners - Blockchain Investment Banking
Chaineum Capital Partners est une banque d'affaires indépendante spécialisée blockchain.
Chaineum Capital Partners is an independent advisory firm for the blockchain industry.
Corporate finance advisory & services: due diligence, valuation, ICO, STO, fundraising, capital raising, M&A.
France (Besançon - Paris) + Switzerland (Neuchâtel - Geneva) + Worldwide Partners.

Lundi 28 Janvier 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News