Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 


              



Davos : le gouvernement russe investit 15 milliards de dollars dans le Caucase du Nord


La North Caucasus Resorts Company (NCRC), entreprise d'Etat nouvellement incorporée et chargée par le Gouvernement fédéral russe d'implémenter un programme de 15 milliards de dollars d'investissements dans cinq nouvelles stations de montagne du Caucase, présentera ce soir ses plans concernant la première phase du projet qui vise à transformer la région en une destination touristique de premier ordre à l'échelle mondiale.



Davos : le gouvernement russe investit 15 milliards de dollars dans le Caucase du Nord
Lors d'un dîner ayant lieu dans le cadre du Forum économique mondial à Davos, le Président Medvedev parlera des avantages dont le Caucase bénéficiera grâce à ces développements, et annoncera l'investissement de 2 milliards de dollars du gouvernement russe dans la NCRC. La NCRC a été incorporée en décembre, suite à la décision du gouvernement en octobre d'approuver l'initiative, premièrement révélée à Saint-Pétersbourg en juin.

Akhmed Bilalov, Vice-président du Comité olympique russe, a été nommé Président du Conseil de la NCRC, et révèlera la première phase des plans de la Société, qui verra la préparation de cinq nouvelles stations de ski prêtes à accueillir des visiteurs dès 2014.

Le projet, du nom de Peak 5642, devrait transformer les montagnes largement sous-développées du Caucase en une destination touristique de classe mondiale. La proximité de la région avec l'Asie signifie qu'elle est de plus en plus accessible pour un large et grandissant marché de skieurs, tandis que ses hivers de 240 jours, son abondance de neige, ses spas naturels et ses stupéfiants paysages offriront une solide alternative tant aux vacanciers russes qu'européens surpeuplant actuellement les coûteuses stations alpines. On prévoit aussi que cet investissement encouragera davantage de Russes à se mettre au ski. En effet, seuls 2% des Russes pratiquent ce sport aujourd'hui.

Le rôle de la NCRC sera d'attirer et de gérer l'investissement dans l'infrastructure et les entreprises de cinq stations touristiques, y compris au Mont Elbrus, la plus haute montagne d'Europe, où la deuxième plus haute station de ski du monde sera construite à 4164m. Les quatre autres stations se trouveront à Arkhyz (3071m), en Karachai-Circassie où la construction a commencé ce mois-ci, à Lagonaki (2450m), dans l'état d'Adyguée, à Mamison (3732m) en Ossétie du Nord, et à Matlas (2767m) au Daguestan.

Certaines régions du Caucase ont connu plusieurs années de conflits armés et d'activité terroriste, ce qui a entraîné un large sous-investissement, un fort chômage et une importante émigration. L'on espère que Peak 5642 contribuera au redressement de l'économie régionale, source de nouveaux avantages sociaux, et élément de dissuasion contre le terrorisme.

<< Peak 5642 va transformer le Caucase >>, a déclaré le Président Medvedev. << Il nous montrera comment il est possible de vaincre la pauvreté et le terrorisme grâce au tourisme. En 2014, le monde descendra sur Sochi, et nous souhaitons que le monde continue de revenir. >>

La NCRC vise cinq millions de visiteurs par an dans la région d'ici à 2020, alors qu'il n'y en a qu'un million aujourd'hui. Les nouvelles stations accueilleront jusqu'à 150 000 personnes par jour, avec un hébergement hôtelier pour 90 000 personnes, à un prix compétitif de 50 $ en moyenne par nuitée. Un passe de ski offrant un accès à toutes les stations coûtera environ 20 à 30 $ par jour.

Lors du dîner à Davos, Akhmed Bilalov exposera les plans de la NCRC pour filtrer et sélectionner ses partenaires internationaux de 2011 en vue de lancer le plan d'implémentation du projet. Ceux-ci comptent les catégories suivantes : Opérations bancaires d'investissement, Audits, Marketing mondial, Infrastructure, Viabilité environnementale, Transport public, Hôtels et Hospitalité, Commerce de détail, Infrastructure de sports d'hiver et Ski, Infrastructure de sports estivaux.

Bilalov a déclaré : << Dans le Caucase, nous partons de zéro. Nous voulons les meilleures stations au monde et nous ne disposons pas de cette expertise en Russie. Nous déplacerons des montagnes pour travailler avec les meilleures sociétés, où qu'elles se trouvent. >>

À cette fin, le Gouvernement fédéral a déclaré la région << Zone économique spéciale >>, avec un système d'impôts, de douanes et de visas préférentiel pour les travailleurs étrangers.

Des inquiétudes ont été exprimées en ce qui concerne le développement prévu à Lagonaki, dont on pensait qu'une partie du terrain se trouvait dans le site de l'Héritage mondial de l'UNESCO. La NCRC a réglé ce problème par le moyen d'une démarcation du terrain en développement pour le site au début de l'année.

Akhmed Bilalov a déclaré : << Dans le Caucase, nous avons beaucoup de respect pour la nature et sommes bien conscients qu'il s'agit de notre ressource la plus précieuse. Nous avons aussi la chance de pouvoir apprendre des erreurs des autres tandis que nous développons la région. >>

www.peak5642-davos.com

Vendredi 4 Février 2011
Notez


Les derniers articles publiés sur Finyear