Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Cyber-attaques, catastrophes naturelles et rupture des chaînes d’approvisionnement changent la donne


Indice de résilience FM Global 2017 : l’assureur dommages propose trois nouveaux vecteurs pour aider les décideurs à ajuster leur stratégie de gestion des risques



L’indice de résilience FM Global 2017, publié aujourd’hui, apporte un nouvel éclairage sur trois des principaux risques qui menacent les performances des entreprises du 21e siècle : cyber-attaques, catastrophes naturelles et rupture des chaînes d’approvisionnement.

Cet outil en ligne interactif classe 130 pays et territoires selon la résilience de leurs entreprises face aux événements susceptibles de perturber leur activité. Pour la quatrième année consécutive, ce classement unique est mis à la disposition des entreprises afin de les aider à choisir l’implantation de nouveaux sites, sélectionner des fournisseurs, évaluer les chaînes d’approvisionnement existantes et identifier des clients potentiellement vulnérables.

La France se classe 11ème de l’Indice de Résilience FM Global, portée par une exposition relativement faible aux catastrophes naturelles, un risque incendie bien pris en compte et des infrastructures perçues comme excellentes. « En dépit d’un risque politique encore élevé et d’incertitudes économiques, la France se maintient à un bon niveau grâce notamment à une excellente qualité du risque », décrypte Thierry Masurel, directeur général des Opérations de Paris de FM Global.

L’Allemagne, qui se place dans le haut du classement (5ème), constitue un excellent choix pour les entreprises qui souhaitent protéger leur chaîne d’approvisionnement mondiale. La position de ce pays caractérisé par d’importants flux d’import-export s’explique par sa capacité à faciliter le suivi des pièces, composants et produits en transit. Dans ce domaine, la Russie se situe en dessous de la moyenne. (Voir l’infographie)

L’Arabie saoudite présente un cyber-risque inhérent supérieur à la moyenne, une information importante dans un contexte de multiplication des cyber-attaques. Le fort taux de pénétration d’Internet, associé à une offre de services de cyber-sécurité limitée, font de ce pays riche en pétrole une cible plus vulnérable.

En revanche, l’Inde, dont le secteur des technologies de l’information est en plein essor, présente un cyber-risque inhérent inférieur à la moyenne. (Voir l’infographie)

La Suède se distingue des autres pays en matière de catastrophes naturelles, en raison notamment de sa faible exposition aux tempêtes, inondations et tremblements de terre. A l’inverse, le Bangladesh, pôle majeur de fabrication de vêtements et de textiles, occupe l’une des dernières places du classement, car le pays est fortement exposé aux inondations. (Voir l’infographie)

Composition de l’indice de résilience 2017

Les utilisateurs de l’indice peuvent désormais examiner douze vecteurs de résilience quantifiés pour chaque pays sur la base des performances économiques, de la gestion des risques et de la solidité des chaînes d’approvisionnement.

L’indice classe également les pays selon la résilience globale des entreprises. La Suisse occupe la tête du peloton (1er rang) grâce à des scores élevés en termes d’infrastructure, de fiabilité des fournisseurs locaux, de stabilité politique, de lutte contre la corruption et de productivité économique. Le Luxembourg suit à la deuxième place du classement, dopé par une forte stabilité économique et politique et une faible exposition aux risques naturels. Dévastée par un ouragan, Haïti se positionne en dernière place du classement, en raison notamment de sa forte exposition aux risques naturels et de sa situation économique difficile.

Une grande partie des données présentées ci-dessus proviennent des trois nouveaux vecteurs de résilience ajoutés cette année à l’indice :
- Cyber-risque inhérent : Reflète la vulnérabilité d’un pays à une cyber-attaque et sa capacité à s’en relever.
- Taux d’urbanisation : Donne une indication de la pression (exercée sur l’alimentation en eau, le réseau électrique et d’autres infrastructures), qui serait amplifiée en cas de catastrophes naturelles telles que des tempêtes, inondations ou tremblements de terre.
- Visibilité de la chaîne d’approvisionnement : Reflète l’aptitude à suivre et localiser les expéditions au sein de la chaîne d’approvisionnement d’un pays.

Les autres facteurs de résilience qui constituent l’indice sont les suivants : productivité, risque politique, intensité pétrolière, exposition aux risques naturels, qualité de la gestion des risques naturels et du risque d’incendie, lutte contre la corruption, qualité des infrastructures et fiabilité des fournisseurs locaux. (Voir l’infographie)

Résilience globale - classement des principaux partenaires commerciaux de la France (source : INSEE / DGDDI - 2016)
Cyber-attaques, catastrophes naturelles et rupture des chaînes d’approvisionnement changent la donne

« Nos clients utilisent cet indice pour prendre d’importantes décisions relatives à leurs sites, stratégies commerciales et chaînes d’approvisionnement », explique Bret Ahnell, vice-président exécutif chez FM Global, l’un des leaders mondiaux de l’assurance dommages. « Cette année, nous avons amélioré l’indice afin qu’il reflète les risques croissants qui peuvent avoir un impact durable sur la performance des entreprises. FM Global continuera à perfectionner son indice de résilience et à mettre ces données à la disposition de toutes les entreprises, qu’elles figurent ou non parmi ses clients. »

L’indice de résilience a été élaboré pour FM Global par la société d’analyse et de conseil Pentland Analytics.

Pour aller plus loin, téléchargez ci-dessous l’étude FM Global (PDF 30 pages en anglais).

Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Laurent Leloup
Fondateur & directeur des publications Finyear & Blockchain Daily News,
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"
Membre d'honneur du Cercle TURGOT.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Lundi 26 Juin 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News