Future Finance, Fintech, Blockchain, DeFi | Daily News
              



Criminalité financière et conformité dans la crise Covid-19 : Pourquoi le Cloud offre une réponse


Par Brian Ferro, Global Head of AML Compliance at BAE Systems Applied Intelligence.



Avant même que la pandémie de Covid-19 ne provoque une récession mondiale, de nombreux établissements financiers étaient déjà confrontés à une pression concurrentielle croissante et luttaient pour maintenir leur modèle d'entreprise traditionnel. Les nouvelles technologies ont créé de nouveaux types de fraude financière, ce qui met les institutions financières devant un défi et représente une difficulté pour qui veut suivre les méthodes de plus en plus sophistiquées utilisées par les fraudeurs.

La pandémie Covid-19 a obligé les institutions financières à accélérer le rythme de travail à domicile, qui était auparavant plutôt tranquille, et a soudain connu un rythme effréné. Elles doivent s'assurer que l'accès sécurisé aux données est maintenu dans ces nouvelles conditions et que leur modèle d'entreprise est viable à mesure que le travail à domicile se répand. Cela rend la mise en conformité plus ardue que jamais. Les banques et autres institutions financières doivent prendre des décisions qui sont soumises à un examen minutieux de la part des régulateurs et doivent s'assurer que leurs pratiques résistent à ces examens.

Par conséquent, les établissements financiers ont souvent du mal à établir un ordre de priorité pour les problèmes de conformité. Pour que les banques et autres institutions financières restent viables, elles doivent relever trois grands défis :
• l'expansion des exigences réglementaires,
• la menace de récession,
• les nouvelles formes de cybercriminalité.

Expansion des exigences réglementaires

Au cours des dix dernières années, les institutions financières ont dû se conformer à des règles de plus en plus strictes pour se protéger contre la criminalité financière organisée. Selon le groupe de médias Thomson Reuters, rien qu'en 2019, plus de 220 modifications réglementaires internationales ont été apportées quotidiennement, ce qui correspond à 80 000 mises à jour en une seule année ! Pour ce qui est de l'avenir, rien ne laisse présager un relâchement de la pression réglementaire. Au fur et à mesure que les règles de sécurité et de diligence raisonnable seront renforcées, de nouvelles exigences réglementaires seront émises.

Le cloud peut aider les entreprises à respecter leurs obligations de conformité et à se préparer pour affronter un avenir incertain. La technologie du cloud leur permet de gérer de manière élastique l'évolution des réglementations et de garantir le stockage de données à long terme dont elles ont besoin. Avec une solution par le cloud, elles peuvent adapter et moduler la puissance de calcul en fonction des besoins et ne payer que ce qui est nécessaire.

De sombres perspectives économiques

La rentabilité est plus importante que jamais au moment où l'économie devrait glisser vers ce qui sera probablement la pire récession des cent dernières années, selon une prévision de l'OCDE. Les entreprises du secteur des services financiers sont soumises à une pression croissante et ressentent la nécessité de devenir agiles et plus efficaces. Paradoxalement, cependant, l'augmentation des exigences réglementaires entraîne souvent une hausse des coûts de personnel et des coûts d'exploitation.

Ici aussi, les solutions de conformité basées sur le cloud offrent une réponse. Elles offrent des services évolutifs et abordables aux institutions financières de toutes tailles, y compris aux jeunes entreprises à croissance rapide. Les entreprises peuvent passer d'un modèle de dépenses d'investissement (CapEx) à un modèle de dépenses d'exploitation (OpEx). Les plates-formes de cloud libèrent du temps et des ressources pour améliorer le travail des entreprises qui doivent faire face à la rapidité du changement.

Lutter contre les nouvelles formes de cybercriminalité

Les institutions financières doivent s'adapter rapidement aux nouvelles formes de cybercriminalité. Comme les méthodes d'attaque des fraudeurs s'éloignent de plus en plus de la fraude basée sur les transactions, et comme les méthodes frauduleuses impliquant l'utilisation de fausses identités deviennent plus courantes, les institutions financières ont la responsabilité d'alerter leurs clients sur ces nouveaux types de fraude. La fraude financière devient de plus en plus intelligente et complexe.

En outre, les institutions financières ne doivent pas seulement se concentrer sur les menaces externes, elles doivent aussi faire preuve de prudence face aux menaces internes. Elles doivent faire preuve de prudence et de minutie lorsqu'ils embauchent de nouveaux employés et procèdent à des vérifications d'antécédents et de solvabilité, et éduquer les employés sur la manière de rester en sécurité dans leur bureau à domicile.

Les solutions basées sur le cloud permettent aux institutions financières de détecter la fraude avec plus de précision grâce à des méthodes d'analyse avancées. Le système effectue un contrôle préalable des clients et une évaluation des risques, surveille les transactions, procède à un nouveau filtrage des clients à haut risque et des activités suspectes, mène des enquêtes sur les dossiers et fournit des rapports. Ces solutions basées sur le cloud peuvent traiter d'énormes quantités de données, ce qui permet de prendre de meilleures décisions et d'obtenir des résultats plus précis.

La conformité en mode cloud : une question de personnes, de processus et de partenaires

Mais il ne suffit pas de déployer une solution de conformité basée sur le cloud offrant des normes de sécurité identiques, voire supérieures, à celles des logiciels hébergés dans l'entreprise. Il faut également être certain que la solution de conformité sur le cloud contribuera réellement à réduire les coûts et à assurer une maintenance et une gestion fiables. La conformité dans le Cloud est en fin de compte une question de personnes, de processus et de partenaires.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Dimanche 11 Octobre 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos