Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Course de vitesse


Qu’on ne s’y trompe pas : la France a pris le tournant digital à bras le corps et s’engage à fond dans la mutation de ses vieux modèles. Les signatures courageuses du CAC 40 en faveur de la COP21, comme le rassemblement de tous les dirigeants autour d’EBG (économie numérique) et le boom des green techs, prouvent que la France rentre dans son siècle. Mais elle le fait encore dans la confrontation, le conflit, la controverse et la polémique. Quand ce n’est pas une ministre qui s’attaque, vite et légèrement à une marque engagée dans une démarche durable, ce sont des agriculteurs qui se déchirent entre eux sur l’application de modèles intensifs qui font leur preuve ailleurs, ou ce sont des taxis qui s’avèrent incapables d’autoréguler leur marché dans l’intérêt de leurs clients. La France bouge dans le désordre et dans la défiance ; elle semble rétive à cette dimension concertée caractéristique du développement durable qu’on appelle le dialogue parties prenantes.



Patrick d’Humières
Patrick d’Humières
De fait, nous n’avons pas une histoire démocratique à la hauteur de la vie communautaire américaine décrite par Tocqueville ou animée par le sens solidaire des scandinaves ; notre fond culturel et notre tradition politique ne nous prédisposent pas au partage des diagnostics et aux compromis pragmatiques, sans lesquels on ne peut pas faire évoluer les pratiques dans un sens de plus en plus durable, partant d’habitudes de gaspillages et d’en renvoi sur les autres, voisins ou enfants, de nos excès déraisonnables. La responsabilité est une idée neuve en France, dans un pays qui fait croire à ses citoyens depuis plusieurs siècles que l’intérêt général se confond avec l’Etat.

L’économie française gagne progressivement en durabilité, à travers l’évolution de son mix énergétique, le renforcement des règles de vigilance, une transparence croissante, mais ne sait pas encore le faire collectivement et rationnellement. C’est l’étape à franchir pour que la course de vitesse soit gagnée entre un contexte mondial périlleux et l’émergence de solutions inventives, sobres et équitables à promouvoir. Nous ne pourrons nous gargariser de vouloir un « management responsable », dont tous les salariés perçoivent l’urgence dans des entreprises bousculées, remises en cause, fragilisées, sans de bonnes méthode de travail, sans la recherche d’une bonne gouvernance. Le temps du dialogue est l’étape qu’il nous faut franchir vite pour aller loin dans le succès du modèle durable . Cette semaine, Veolia a reçu deux cent parties prenantes pour dialoguer autour de son rapport RSE, pendant deux heures, le président répondant sans fard à toutes les interpellations. Carrefour a consacré 20’ la semaine dernière à sa RSE au cours de son AG. Cela bouge dans le bon sens…encore un effort !.

Patrick d’Humières
www.institutrse.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 25 Juin 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News