Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Conseils pour surmonter les obstacles à la croissance


En cette période de crise économique, nombreuses sont les TPE-PME à résister à l'immobilisme et à adopter des plans de croissance ambitieux. Les petites entreprises constituent en ce sens le moteur de l'économie et représentent une source de dynamisme, de croissance et d'innovations. Dans la plupart des économies, 90 % des entreprises sont des PME. A eux seuls, les Etats-Unis comptent plus de 27,5 millions de petites entreprises dans lesquelles travaillent plus de la moitié des Américains.



Mark Dixon
Mark Dixon
Le fait que l'économie ne tourne pas à plein régime ne signifie pas pour autant qu'il ne faut pas profiter de cette période pour étendre son activité, que ce soit à l'échelle nationale ou internationale. Avant de se lancer, il faut toutefois être certain que l’entreprise dispose d'une stratégie. Voici cinq conseils visant à éviter les écueils lors du développement d’une entreprise.

1. Financement de l’activité

La réussite repose essentiellement sur les flux de trésorerie. Ils déterminent en effet les opérations quotidiennes, les stratégies d'expansion et le pouvoir d'achat. Les coûts immobiliers représentent le second poste de dépenses le plus important pour une entreprise. En renonçant à des baux à long terme et en adoptant une approche plus flexible par rapport à leur espace de travail, les entreprises peuvent augmenter ou diminuer leur activité en fonction des besoins liés au nouveau marché, tout en limitant les risques et les investissements de base. Bien souvent, les entreprises qui souhaitent évaluer un marché ressentent le besoin de s'enfermer dans un contrat à long terme. Elles sont ainsi rapidement confrontées à des problèmes financiers lorsqu'elles se retrouvent dans l'incapacité de se retirer ou de se développer sur le marché parce que prisonnières d'un contrat de location fixe.

Face au resserrement du marché du crédit, les petites entreprises ont dû réduire leurs coûts et adopter une approche flexible du travail leur permettant de tirer parti des espaces de travail selon leurs besoins. Cette liberté leur offre la possibilité de moduler l'espace requis et de réinvestir leurs capitaux dans leurs activités.

2. Technologie

La technologie est un moteur de croissance, et l'arrivée des sites de commerce électronique et des réseaux sociaux destinés aux entreprises offre de meilleures perspectives commerciales et marketing. Lorsqu’une entreprise développe son activité, les bénéfices liés à ses services doivent être évidents pour des nouveaux clients, quel que soit leur lieu de résidence.

Il n'est pas surprenant de constater que la majorité des petites entreprises consacrent généralement peu de ressources au marketing. L'optimisation et le positionnement de la marque permettent d'accroître facilement la présence en ligne. L'achat d'une adresse URL comprenant les mots-clés de l’activité de l’entreprise représente l'une des méthodes pour y parvenir.

Certaines petites entreprises ne sont pour l'instant pas en mesure d'évaluer le RSI que représentent les médias sociaux. Bien qu'il faille du temps pour affiner sa présence en ligne, les médias sociaux sont un moyen économique d'étendre la portée de l’entreprise auprès des clients.

Les entreprises modernes doivent en outre adopter le cloud. Gérer son entreprise via l'utilisation d'applications basées sur Internet permet de se concentrer sur sa croissance plutôt que sur son infrastructure. Les données peuvent être accessibles et partagées à distance, et ce quel que soit le lieu géographique. Les professionnels ne sont plus tenus de rester dans leur bureau. La technologie permet en ce sens d'être productif partout dans le monde.

3. Opportunités à l'international

Etendre son activité par-delà les frontières représente une solution pour la développer. Les entreprises tournées vers l'international enregistrent en effet de meilleurs résultats financiers que leurs homologues présentes sur les marchés nationaux. Or force est de constater que la mobilité mondiale suit un rythme accéléré et que la plupart des sociétés ne disposent pas des ressources internes pour se développer à l'étranger de manière adéquate. Une des solutions pour surmonter cet obstacle est d'établir une présence grâce à un fournisseur tiers d'espaces de travail. Ce type de partenaire allégera les contraintes légales et culturelles auxquelles une entreprise peut être confrontée lorsqu'elle lance son activité à l'international.

L'incertitude liée à l'économie mondiale a rétabli l'équilibre entre les entreprises puisqu'elles opèrent toutes dans un contexte d'instabilité. Les plus petites prêtes à se lancer sur la scène mondiale doivent y voir une opportunité plutôt qu'un frein.

4. Prise de risques minimale

Il est fondamental de définir une stratégie d'accès ou de sortie par rapport à un nouveau marché qui limitera les risques financiers. Pour réaliser cela, les entreprises peuvent procéder à une étude approfondie du marché et adopter une approche souple qui permettra de réduire le risque.

Cette année, elles devront avant tout faire preuve de prudence, de flexibilité et envisager des hypothèses. Les perturbations géopolitiques, les catastrophes naturelles et l'aggravation de la crise de la dette européenne ont eu une incidence sur le paysage économique l'an dernier ainsi que sur les opportunités commerciales. Dans le contexte actuel de mondialisation économique, on constate une nouvelle donne en termes de gestion des activités commerciales, et des fluctuations sont à prévoir dans un proche avenir. Les entreprises ne sont peut-être pas en mesure d'anticiper ce qui arrivera mais elles peuvent faire preuve de souplesse pour traverser cette période d'incertitudes et limiter les risques encourus.

5. Compréhension des diversités culturelles

La réussite repose sur une connaissance de la manière dont les produits et/ou les services doivent être commercialisés et vendus. Cette approche implique par exemple l'appui d'une personne basée sur place. Car disposer d'informations locales favorise le développement d'une stratégie qui suscitera l'intérêt de la clientèle cible.

Le contexte culturel doit être sérieusement pris en considération. Il est fort probable qu'il faudra adapter au marché international la manière dont le produit est commercialisé. Une présence locale peut permettre de résoudre ces questions et d'identifier les opportunités. Bénéficier d'une adresse sur place renforce par ailleurs la crédibilité de l'entreprise. Les bureaux virtuels permettent en ce sens aux entreprises de disposer d'une adresse professionnelle et de coordonnées téléphoniques locales avec une gestion des appels dans la langue des interlocuteurs.

Mark Dixon, PDG et fondateur de Regus
www.regus.fr

Mardi 28 Février 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite




Cryptocurrencies



Finyear - Daily News