Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Bpifrance se voit en FinTech de place


Bien que sa revendication du titre de « FinTech de place » soit probablement un peu prétentieuse, Bpifrance n'en est pas moins engagée dans une transformation en profondeur qui, en combinant recentrage sur le client et collaboration active avec les startups, donne un exemple qui devrait faire pâlir d'envie la plupart de ses consœurs.



Bpifrance se voit en FinTech de place
Comme aime à le rappeler son directeur général, Nicolas Dufourcq, et en dépit de ses particularités structurelles, Bpifrance est une « vraie » banque, offrant une large gamme de services financiers (principalement) aux petites et moyennes entreprises françaises, de la jeune pousse à l'ETI. Et, comme toute banque, elle est confrontée à l'évolution des attentes de ses clients, ce qui la pousse à non seulement ajuster ses offres mais également à adopter une nouvelle vision de ses missions et des moyens de la remplir.

Premier signe d'un changement majeur, elle s'empare du concept de plate-forme qu'elle met directement à profit dans l'optique d'enrichir son catalogue de produits. Elle a ainsi récemment intégré une solution de crédit en ligne aux TPE, conçue avec la pépite du « crowdlending » Younited Credit (dans laquelle elle a en outre investi). Autre exemple, plus classique, dans le domaine de la dématérialisation des processus, elle fait appel aux compétences de Yousign pour la mise en place de la signature électronique.

Peut-être moins visible mais certainement plus stratégique, la mise en place d'un outil transverse de la gestion de la relation client (CRM) constitue une pièce maîtresse du dispositif, trop souvent négligée par les grands groupes. En fédérant de la sorte l'ensemble des informations qu'elle collecte sur les entreprises avec lesquelles elle entretient des relations, dans toutes ses lignes d'activité, Bpifrance se donne les moyens de concrétiser une promesse de placer le client au centre de ses préoccupations.

Grâce à cette vision à 360° de ses clients, partagée à travers l'ensemble de l'organisation, la banque publique espère être en mesure de mieux comprendre leurs besoins et, en conséquence, de leur proposer des capacités d'accompagnement mieux adaptées. À terme, elle se prépare à mettre en œuvre des technologies d'analyse de données et d'intelligence artificielle – en partenariat avec des startups spécialisées, encore une fois –, de manière à être toujours plus pertinente et proactive dans ses offres.

Bpifrance a bien d'autres projets dans la même ligne, en cours ou dans les cartons, qui illustrent brillamment sa résolution de renforcer sa proximité avec les PME qu'elle sert, à la fois en transformant ses modes de fonctionnement historiques et, ce qui est (regrettablement) encore plus rare, en impliquant activement certaines d'entre elles dans ses initiatives, pour le plus grand bénéfice de toutes les parties concernées.

Patrice Bernard
Fondateur du blog “C’est pas mon idée”

fr.linkedin.com/in/patricebernard





Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.

- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Read for free :

The daily newspaper Finyear
- Its daily newsletter :
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in Finance innovation, Digital Finance, Cryptofinance.

- Its monthly letter Le Trésorier


Lundi 1 Octobre 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News