Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Alertes sur les bénéfices


Lettre du 25 octobre 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Les dossiers politiques continuent de marquer l’actualité, mais ils ne doivent pas éluder l’essentiel, à savoir l’évolution de l’activité économique et les nombreuses « alertes sur bénéfice ».

L’actualité politique demeure dense. Les derniers développements relatifs au Brexit sont favorables, voire très favorables selon nous. Même s’il est très difficile de comprendre les circonvolutions de la démocratie britannique, nous avons surtout retenu que les parlementaires ont validé l’accord sur le Brexit passé entre le gouvernement Johnson et l’Union Européenne. C’est essentiel et cela rend désormais impossible tout « no-deal Brexit ». La négociation d’un nouveau délai de quelques mois ne devrait pas poser de problème, grâce à une Union Européenne particulièrement patiente et bienveillante vis-à-vis de la Perfide Albion. Il est vrai qu’il serait stupide de provoquer un « no-deal Brexit » en refusant un délai supplémentaire. Il est de nature totalement technique : la rédaction et l’adoption les lois d’application de l’accord nécessitent un peu de temps et de débat parlementaire. En ce qui concerne le front sino-américain, l’annonce de « l’accord de phase 1 » faite pompeusement par M. Trump a été bien plus commenté la semaine dernière, que le dernier développement de cette semaine, qui est passé quasiment inaperçu. La Chine a officiellement demandé lundi à l’OMC 2,4 Mds$ de mesures de rétorsion contre les Etats-Unis pour non-respect d'une décision de l'OMC sur les droits de douane remontant à la présidence de Barack Obama. A l’époque (2012) les USA avaient appliqué des tarifs douaniers sur les panneaux solaires, mâts d'éoliennes, cylindres d'acier et feuilles d'aluminium, provenant de Chine. Les tensions sino-américaines demeurent fortes, et l’Empire du Milieu a évidemment l’intention de défendre ses intérêts bec et ongle, comme le montre cette nouvelle démarche.

Ces deux dossiers majeurs, qui marquent l’actualité depuis plus de trois ans et ont largement augmenté le niveau de risque du scénario de marché, ne doivent pas faire oublier que l’essentiel pour les marchés financiers demeure le déroulement de la croissance et la capacité des entreprises à la transformer en bénéfices. Sur ce sujet, la semaine été particulièrement animée pour les entreprises françaises. De nombreuses déceptions ont marqué les derniers jours : d’Europcar (qui invoque le Brexit) à Imerys (qui perdu son Directeur général), sans oublier bien sûr Thalès et Danone, qui nous semble la plus emblématique déception de la semaine. L’action l’entreprise agroalimentaire a chuté de plus de 8%, soit la troisième plus forte baisse quotidienne depuis 35 ans, depuis le débt de l cotation. Cela montre bien l’exceptionnelle sensibilité des actions à l’évolution de leurs bénéfices. La réaction boursière de Renault, une action pourtant considérée comme très sous valorisée, reflète aussi cette hyper sensibilité. L’anticipation actuelle des bénéfices demeure selon nous encore particulièrement généreuse par rapport à la dégradation de la conjoncture économique. Pour les sociétés de l’Eurostoxx, la variation des bénéfices est attendue à +4,4% cette année, et à 9,4% en 2020. Pourtant, la croissance du PIB ne devait pas accélérer en 2020, et le risque d’aggravation du ralentissement est toujours élevé. La lise en oeuvre réelle du Brexit et la probable poursuite des tensions sino américaines continueront à être des freins à la croissance. En plus des facteurs séculaires de ralentissement.
Le risque de poursuite et d’accélération des révisions en baisse des prévisions de bénéfices des entreprises demeure important.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains ont poursuivi leur remontée en Europe et aux USA. L’€ a confirmé sa reprise (+0,6% à nouveau) contre le $.

Tendances récentes sur les matières premières : Le prix du pétrole et du cuivre ont progressé à nouveau
cette semaine.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum

Spéculateurs : Le Cac 40 cale, mais reste haussier au-dessus de 5600 points
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Lundi 28 Octobre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News