Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Ainsi vont les saisons...


Lettre du 5 avril 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Avec le mois d’Avril se termine la belle saison des marchés, au moment où commence la belle saison climatique (en tous cas dans l’hémisphère nord). Cette belle saison fut particulièrement faste, puisqu’en un peu plus de trois mois les marchés ont produit près de deux ans de plus-value annuelle normative. Ce mois d’Avril est particulièrement crucial pour les investisseurs. S’il termine un cycle saisonnier annuel, il devrait apporter des réponses aux deux questions que les politiques posent aux marchés depuis 3 ans : la remise en cause du commerce mondial avènement de M. Trump) et la remise en cause de la construction européenne (avec le Brexit).

Hier soir, le vice President Chinois, Liu He a annoncé un « nouveau consensus » entre la Chine et les US, au terme d’une rencontre avec M. Trump. Manifestement, comme le marché le pense et l’a salué au cours des derniers jours, les discussions entre les deux premières puissances de la planète devraient aboutir rapidement. Evidemment, on ne connait pas la teneur de l’accord qui sera signé entre les deux pays. Mais l’essentiel est que les taxes à l’importation sur les produits chinois soient abandonnées, et que le commerce international puisse se développer à nouveau. Le directeur général de l’OMC, M. Avezedo, en réduisant de 3,7% à 2,6% sa prévision de croissance du commerce mondial pour 2019, a incité les négociateurs chinois et américains à trouver rapidement un accord pour éviter une nouvelle dégradation du commerce mondial. Elle a déjà eu et pourrait avoir des implications graves sur la croissance mondiale dans son ensemble.

Avant la fin de la semaine prochaine, on devrait connaitre les conditions du Brexit. Voilà près de 3 ans que le peuple britannique a voté pour la sortie de l’Union Européenne. Aujourd’hui, au terme des négociations entre l’Union Européenne et le Royaume Uni, puis entre le gouvernement de Mme May et les parlementaires britanniques, tout est possible. Le « no deal Brexit » comme ce qui sera considéré par les investisseurs comme un « no Brexit » (maintien dans l’Union Douanière ou report long ou annulation de l’Article 50). Le pire serait probablement une poursuite de la période d’incertitude. C’est pour cela que nous pensons que le « no deal Brexit » est beaucoup plus probable que ne le pense nombre d’observateurs. La lassitude a pris le dessus, des deux côtés de la Manche. M. Juncker a évoqué la patience dont l’Union Européenne a fait preuve vis-à-vis du Royaume Uni. Sur la Perfide Albion, l’agacement plus que la lassitude marque les esprits. Quoi qu’il en soit, on devrait être fixé le 12 avril, et probablement pendant le sommet européen du 10 avril, convoqué spécialement pour Mme May….
Nous considérons que ces deux sujets empoisonnent les marchés depuis 3 ans. Ils empoisonnent en tous cas la croissance économique, mais a priori pas les marchés financiers, qui restent très sereins voire bienveillants. Il faut admettre que les largesses de la politique monétaire trouvent en partie leur origine dans le risque économique que Trump et le Brexit font peser sur le monde. Dans ce monde qui marche sur la tête, « bad news » is « good news ».

Alors, épilogue pour le stress du commerce international et le stress du Brexit ? Nous croyons plus en la fin d’une saison ; il est probable que les auteurs vont écrire une nouvelle saison, peut être avec les mêmes acteurs. Trump va s’occuper du dossier européen après avoir « réglé » le dossier chinois. Quant aux britannique, la nouvelle saison pourrait se faire avec M. Corbyn, ou peut être avec Mme May. Ainsi vont les saisons.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains se stabilisent à un niveau très bas. Le taux du Bund allemand est toujours négatif (-0,049%).

Tendances récentes sur les matières premières : le cours du pétrole a fortement progressé, de 3 à 5% suivant les qualités.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum pour un CAC 40 au-delà de 5 190 points.
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

Lundi 8 Avril 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News