Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Accords


Lettre du 18 octobre 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Cette semaine les deux dossiers majeurs ont évolué favorablement : le conflit commercial sino américain et le Brexit.

L’inénarrable M. Trump a annoncé un accord « de phase 1 » avec la Chine. Avec le sens de la mesure qui le caractérise, le Président des USA parle désormais d’amour entre les deux leaders économiques de la planète. Les USA ont abandonné le projet d’augmenter des droits de douane sur 250 Mds$ d’importations chinoises, en contrepartie de l’engagement de la Chine d’acheter de 40 à 50 Mds$ de produits agricoles américains. Autant dire que les tensions sino américaines sont en cours d’aplanissement ; les chinois seraient même passés aux actes puisque les premiers achats de biens agricoles auraient déjà commencé. L’accord en question n’en est pas un, puisqu’il n’a pas donné lieu à la signature d’un protocole. Il devrait être couché sur le papier en novembre. Quelles que soient les précautions qu’il faut prendre en matière des relations sino américaines, ce développement est bien sur favorable ; il permet, pour l’instant, d’éviter une escalade dans le conflit commercial en cours. Les sujets qui fâchent sont toujours ne suspens et en négociation, entre autres : la propriété intellectuelle, l’accusation d’espionnage de Huawei, le sujet brulant des droits de l’homme à Honk Kong. La tension est montée d’un cran sur ce sujet, avec le vote par la chambre des représentants d’une « Loi sur les droits de l’Homme et la démocratie à Hong Kong » qui menace de suspendre le statut économique spécial accordé par Washington à l’ancienne colonie britannique. La réaction chinoise a été quasi immédiate, et le porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang,a déclaré : «  Nous appelons les États-Unis […] à cesser immédiatement de se mêler des affaires de Hong Kong et des affaires intérieures de la Chine ». La tension sur le sujet de l’ex colonie Britannique montre bien que le volet commercial des difficiles relations sino américaines ne représente que la partie immergée de l’iceberg...

Les protagonistes du Brexit ont annoncé jeudi en fin de matinée un « nouveau grand accord sur le Brexit ». Ce nouvel accord, différent de celui trouvé avec Thérèsa May, va se heurter au même écueil : la ratification par la Chambre des Communes, dès samedi. Les annonces tant du DUP, le parti unioniste Nord Irlandais, que de Jeremy Corbin, le leader travailliste, ne laissent a priori aucune chance à Boris Johnson de faire valider son accord par la représentation nationale. Dès lors, tous les cas de figure sont encore possibles : nouveau report du Brexit, Brexit sans accord, nouveau référendum au Royaume uni, ou Brexit avec accord sur ratification de la Chambre des Communes. Quoi qu’il en soit, l’annonce d’un accord entre le Royaume Uni et l’Union Européenne est une bonne nouvelle vers un Brexit rapide et ordonné.

Le bilan de l’actualité hebdomadaire serait très positif si les nouvelles économiques et monétaires n’étaient pas aussi négatives. Entre les mauvais indicateurs américains (Philly Fed Index, mises en chantier de nouveau logements, permis de construire, ventes au détail…) et la nouvelle révision en baisse du scénario économiques du FMI, il est entendu que l’économie mondiale ralentit. En matière monétaire, la Fed de New York a annoncé avoir injecté 104 Mds$ dans le marché monétaire américain jeudi. On a le plus en plus le sentiment d’un engrenage monétaire sans fin, et d’une impression de déjà-vu.


Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains ont très significativement remonté en Europe et aux USA. L’€ a repris +0,6% contre le $.

Tendances récentes sur les matières premières : Les prix du pétrole et du cuivre ont progressé cette semaine.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum.

Spéculateurs : Au-dessus de 5600 points, on peut continuer à privilégier la hausse.


Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Lundi 21 Octobre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News