Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



10 conseils à François Hollande pour réussir en Inde ...


Ignoré il y a encore quelques années, les dernières tribulations avec l’industriel Mittal ont placé l’Inde au premier plan…Qu’elle est loin cette image du Yogi assis sur des clous en train de charmer un cobra. L’Inde, avec ses 18% de la population mondiale, forme le deuxième groupe de consommateurs potentiels du monde.



Laurent Goulvestre
Laurent Goulvestre
Les échanges commerciaux avec la France se sont élevés à 7,5 milliards d’euros en 2012. La France importe pour plus d’un milliard d’euros de textile. Plus de 400 filiales françaises sont implantées dans ce pays et emploient 100 000 personnes. En ce qui concerne les produits de luxe, les barrières douanières, bien qu’en baisse, sont encore de 40 à 400 % et limitent donc fortement la croissance française sur ce marché…

Et puis, il y a ce contrat mirifique de 126 Rafale qui oblige certaines courbettes politiques, voir le grand écart, avec des discours diamétralement opposés entre « Nous n’avons pas besoin des Indiens en France mais nous avons besoin de nos Rafale chez eux ... ». Du Redressement productif ou discours explosif, il faut faire attention à ne pas faire et dire n’importe quoi avec les Indiens. Voici donc dix conseils pour réussir :

Conseil N°1
Supprimer ces phrases assassines à 18 milliards d’euros !

Conseil N°2
Se rapprocher rapidement de la diaspora indienne basée en France. Il s’agit d’ un formidable outil pour le lobbying international. Beaucoup de cercles d’indiens sont appuyés par des politiques depuis Delhi, pour jouer le rôle de relais ou de levier lorsque l’Inde en a besoin. A ce titre, le déplacement de Bush en 2008 pour faire reconnaître l’Inde comme véritable puissance nucléaire ne s’est pas fait par hasard…

Conseil N°3
Ne pas partir deux jours mais trois ou quatre pour montrer un intérêt pour l’Inde et sa culture.
Venir avec sa femme mais surtout visiter le Taj Mahal. Faire exactement comme Nicolas Sarkozy où l’Hindustan Time avait été élogieux à tous les égards. L’inde avait apprécié que le Président ne soit pas venu que pour « faire son marché ». Le gros problème est il est de taille en Inde, c’est qu’ici le couple n’est pas marié... Ce sera une chose à bien savoir gérer avec les médias indiens.

Conseil N° 4
Accepter tout ce qui sera donné comme cadeaux mais aussi tous les petites attentions : collier de fleurs et thé en particulier... Refuser serait une offense.

Conseil N°5
S’intéresser au Dieux. Poser des questions et montrer sa curiosité sur Brahma, Ganesh ou encore Shiva. C’est une valeur fondamentale de vie pour les Indiens qui sont à 80 % Hindous.

Conseil N°6
Se laisser mettre le Tilak, point rouge sur le front, lors de la visite d’un temple, qui est une marque de bienvenue et de porte bonheur. Refuser serait une offense.

Conseil N°7
Profiter du bord politique de gauche, qui est aussi celui de l’Inde depuis la constitution de 1948. Demander à rencontrer la présidente Meira Kumar de la Lok Sabha. Cette chambre basse du peuple a un véritable pouvoir dans le pays.

Conseil N°8
Conseiller Valérie Trierweiler de s’habiller comme Carla Bruni en Inde, où les Indiens m’avaient évoquaient maintes fois ces vêtements et son attitude. Pourquoi pas une Salwar Kameez d’un couturier indien ?

Conseil N°9
Ne pas parler de la pauvreté et de la Chine. Les Indiens sont fiers de leur pays et même si ces propos sont évoqués sans arrière pensée dans une discussion, ils ne seront pas les bienvenus.

Conseil N° 10
Visiter une entreprise informatique de pointe pour que les médias, lors de la visite, montrent des images de ce que l’Inde est capable da faire. Cela sera très apprécié et ils seront nous le rendre...


Et enfin, les Indiens ne connaissent rien de notre savoir-faire et n’ont pas d’a priori. Il est cependant très difficile de les séduire par notre technologie car ils pensent déjà être en avance sur de nombreux points. Ce n’est qu’avec des démonstrations percutantes ou encore avec une technologie très avancée qu’ils seront à l’écoute.

Ancien Directeur export dans des groupes internationaux, Laurent Goulvestre est aujourd’hui formateur et conférencier interculturel. Il a formé des milliers de personnes en France et en Inde sur les comportements à adopter pour mieux travailler dans des projets collaboratifs industriels. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont « Les clefs du savoir être interculturel » ou encore « Bien communiquer avec vos interlocuteurs Indiens » aux éditions AFNOR, co-écrit avec Capgemini.

Laurent Goulvestre est un facilitateur interculturel. Auteur, formateur et conférencier, il intervient dans les Groupes industriels à travers le monde. Il donne aussi des conférences pour les Grandes Ecoles comme HEC, ainsi que des MBA en Chine, en Inde et au Brésil
Il facilite les relations entre les partenaires étrangers et français qui ont besoin de travailler ensemble. Il a formé a formé à ce jour plus de 3 000 personnes.

www.goulvestre.com

Vendredi 8 Février 2013
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par formation interculturelle le 31/12/2013 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

10 conseils mais pas des moindres, c'est un esemble de petits details qui pris à part nous semblent pas tres important mais au final l'ensemble à son importance.

Pour le conseil n°5 de s'interesser au dieu il faut bien les etudier préalablement, car je pense qu'il est tres facil de les offenser sur ce sujet non ?

en tout cas tres bon article


Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite




Cryptocurrencies



Finyear - Daily News