Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



Travail à distance comme alternative


Notre vie professionnelle est en train de changer radicalement. Cela signifie également que même les emplois qualifiés ne seront plus disponibles parce que les robots ou l'intelligence artificielle les font plus rapidement et à moindre coût. Cela pourrait créer une nouvelle classe de "personnes inutiles". Mais cela n'est pas obligé d'arriver : Jusqu'à présent, chaque révolution technologique a créé de nouveaux emplois qui étaient jusqu'alors inconnus. Mais les méthodes de travail vont changer et les structures d'entreprise fixes vont devenir moins courantes.



Numérisation du travail

La numérisation entraîne un changement historique dans le monde du travail comme c’est arrivé pour casino en ligne au Canada. De nouveaux emplois, passionnants et stimulants, apparaissent. Ils exigent une bonne formation et offrent en retour une grande marge de manœuvre et de responsabilité. La numérisation éliminerait la plupart des tâches simples, mais créerait des emplois comportant des exigences plus complexes et davantage de responsabilités. Cela signifie également qu'à l'avenir, on ne pourra plus travailler sans compétence numérique.

Obligation de travailler à distance

Tout le monde travaillera d'une manière ou d'une autre "à distance" comme c’est le cas pour les casinos en ligne. Tout le monde ne fera pas son travail à la maison ou dans les cafés et autres lieux publics. Mais la plupart des gens ne travailleront que virtuellement ou du moins seront loin de leurs collègues. L'essentiel est que tous les employés aient accès à ces formes de travail. Grâce à la technologie des drones, par exemple, il sera possible d'effectuer même des travaux de transport à partir de n'importe quel endroit. Cela exige des opérateurs bien formés qui peuvent déplacer à distance des conteneurs, de l'équipement, du matériel ou même des appareils militaires entiers. Il y a déjà un grand intérêt pour le travail dans le secteur des services qui peut être fait à distance, en particulier dans les domaines de l'informatique, des finances, des communications et dans certains autres domaines.

Conversion en travailleur indépendant

La prochaine génération n'aura pas à chercher du travail, parce que le travail viendra à eux : une application réunit les chauffeurs de taxi privés et les passagers, tandis qu'une autre fait de même pour les propriétaires et leurs invités payants à court terme, et une autre assure automatiquement la médiation entre les entreprises et les demandeurs d'emploi. Tout cela est possible depuis longtemps via le Smartphone comme c’est le cas pour casino machine a sous gratuit et cela fonctionne pour tout autre emploi imaginable : faire du shopping et offrir des services devient une industrie à part entière. De nouvelles entreprises et plateformes émergent qui fonctionnent comme des intermédiaires entre les entreprises et les bonnes personnes.

Mais le défi sera de s'assurer qu'il y a toujours suffisamment de travail disponible pour éviter tout temps mort sur le marché. Les grands gagnants seront les services qui peuvent continuellement mettre en relation les demandeurs d'emploi avec les nouveaux emplois et trouver les meilleurs collaborateurs pour les entreprises. Surtout s'ils peuvent le faire non seulement pour les professions de l'informatique qui sont très demandées. Car une question devient de plus en plus pressante : comment utiliser des personnes dont les emplois ont été repris par des machines dans d'autres domaines où leurs compétences sont utiles ?

Augmentation de l'externalisation

Dans les débats, l'externalisation est souvent perçue négativement parce que les entreprises y ont recours pour transférer des emplois vers des pays à bas salaires. Mais, si chacun peut offrir son savoir-faire dans le monde entier, de meilleurs salaires pourront être obtenus.

Les effectifs commenceraient à s'externaliser et à se dégrouper, et les entreprises pourraient économiser de l'argent pour investir dans d'autres domaines : Les bureaux seraient fermés et réservés à des espaces de Coworking en cas de besoin. L'argent économisé peut être dépensé pour de meilleurs employés, qui travaillent bien sûr à distance.

Si la plupart des processus de travail doivent être automatiques à l'avenir, on doit former les jeunes et les travailleurs licenciés à assumer d'autres tâches. Grâce au e-learning, les meilleurs programmes de formation au monde sont maintenant disponibles en quelques clics. Dans le même temps, les prix de la formation traditionnelle dans les écoles et les universités explosent dans de nombreux pays. Mais peu à peu, les cours privés, qui sont disponibles gratuitement ou payés sur Internet, s'imposent comme une alternative fiable à ces institutions.


Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Jeudi 26 Décembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles