Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Suisse : Peu d’effet de l’abandon du taux plancher sur le marché de l’emploi


Le Baromètre Manpower de l’emploi affiche à nouveau des perspectives d’embauche positives au 2e trimestre 2015.



Les intentions de recrutement progressent de façon significative dans la Construction, où un employeur sur trois compte engager du personnel, ainsi que dans le secteur Services publics et sociaux, où un employeur sur quatre a l’intention d’embaucher, avec, pour ce dernier, la Prévision Nette d’Emploi la plus élevée depuis le lancement du baromètre en Suisse en 2005. La majorité des régions retrouvent des couleurs, l’Espace Mittelland se distingue notamment avec un dynamisme que la région n’a pas connu depuis six ans. Par rapport au dernier trimestre, les secteurs et les régions affichent globalement d’importantes progressions.

Les résultats du Baromètre Manpower de l’emploi en Suisse pour le 2e trimestre 2015 indiquent que sur les 750 employeurs interrogés entre le 14 et le 27 janvier 2015, 11% prévoient une augmentation de leurs effectifs, 5% une baisse et 82 % n’envisagent aucun changement. Après correction des variations saisonnières, la Prévision Nette d’Emploi s’établit à +4%, un résultat en hausse de 6 points en comparaison trimestrielle et inchangé en comparaison annuelle.

« Compte tenu du fait que l’enquête a été menée après l’abandon du taux plancher par la BNS, le 15 janvier dernier, il est particulièrement réjouissant de constater un tel optimisme dans les perspectives d’emploi au prochain trimestre. A ce jour, il reste toutefois difficile d’évaluer à quel niveau ces prévisions seront tempérées par l’évolution de la valeur du franc et ses répercussions sur la marche des affaires des entreprises.», commente Patrick Maier, General Manager de Manpower Suisse. « En outre, on se doit de relever les incertitudes liées non seulement à la décision de la BNS, mais également aux modalités de la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse et de la réforme de la fiscalité des entreprises qui, dans les douze prochains mois, auront un impact certain sur le marché de l’emploi en Suisse. »

Comparaisons par taille d’entreprise
Dès le 2e trimestre 2015, le baromètre présente les résultats selon la taille des entreprises participant à l’enquête. Les quatre catégories représentées par les 750 employeurs sondés en Suisse sont les suivantes: micro-entreprises (moins de 10 salariés), petites structures (10 à 49 collaborateurs), sociétés de taille moyenne (50 à 249 employés) et grandes firmes (250 salariés et plus).

Pour le 2e trimestre 2015, la Prévision Nette d’Emploi la plus élevée est enregistrée par les grandes firmes (+14%), elles sont suivies de loin des micro-entreprises (+4%) et des sociétés de taille moyenne (+3%). Les intentions de recrutement des petites structures sont de -1%. En comparaison trimestrielle, la plus forte progression, 6 points, est rapportée par les grandes firmes alors que les sociétés de taille moyenne enregistrent une diminution de 5 points. En comparaison annuelle, les perspectives reculent dans toutes les structures, excepté dans les micro-entreprises où les intentions sont stables.

Comparaisons par région
Sur les 7 régions sondées, 5 affichent des perspectives de recrutement positives pour le 2e trimestre 2015 et la plupart d’entre elles sont en progression par rapport au trimestre précédent ou à la même période en 2014. La région de Suisse centrale (+18%), qui présente un résultat positif depuis sept trimestres consécutifs, enregistre encore une fois la Prévision Nette d’Emploi la plus élevée. L’Espace Mittelland (+17%) la suit de près, et présente un dynamisme particulièrement marqué, notamment en affichant la prévision la plus élevée depuis le 1er trimestre 2009 et les plus solides progressions en comparaison trimestrielle (24 points) et annuelle (24 points). A l’opposé, les employeurs du Tessin se montrent les plus pessimistes (-10%) en rapportant également la plus forte baisse en comparaison trimestrielle (10 points). De même, la Région lémanique (-5%) enregistre la plus forte chute en comparaison annuelle (14 points).

Comparaisons par secteur
Les employeurs de 6 des 10 secteurs interrogés prévoient une hausse de leurs effectifs au prochain trimestre. Les secteurs de la Construction (+18%) et des Services publics et sociaux (+18%) affichent tous deux la Prévision Nette d’Emploi la plus élevée avec, pour le premier, les intentions d’embauche les plus élevées depuis le 2e trimestre 2007, tandis que le second rapporte les perspectives les plus optimistes jamais enregistrées depuis le lancement de l’étude en Suisse en 2005. A l’inverse, le secteur Agriculture, chasse, sylviculture et pêche (-16%) présente les perspectives d’embauche les moins favorables et son résultat le plus faible depuis le lancement du Baromètre en Suisse, accompagnés de la plus forte baisse en comparaison trimestrielle (25 points). La hausse la plus importante en comparaison trimestrielle se trouve dans le secteur

Construction
(23 points), tandis que la progression la plus significative en comparaison annuelle est enregistrée dans le secteur Services publics et sociaux (12 points). Le secteur Commerce (-12%) affiche quant à lui le plus fort déclin en comparaison annuelle (20 points) et sa Prévision Nette d’Emploi la plus basse depuis le 1er trimestre 2012.

Tendances internationales La tendance optimiste enregistrée lors des trois derniers trimestres semble se poursuivre, 40 pays sur 42 prévoient d’augmenter leurs effectifs au 2e trimestre 2015. Seuls le Brésil (-1%) et l’Italie (-6%) rapportent des résultats négatifs. Par rapport au trimestre précédent, 15 pays enregistrent une hausse, 18 une baisse et 9 affichent un résultat inchangé. En comparaison annuelle, 18 d’entre eux progressent tandis que 20 fléchissent et 4 pays restent stables. Les perspectives d’emploi les plus dynamiques se trouvent à Taïwan (+45%), en Inde (+38%) et au Japon (+19%).

En savoir plus :
https://www.manpower.ch/fr/press-room/barometre-manpower-de-lemploi

Manpower - Rue Winkelried 4- 1201 Genève

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 12 Mars 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News