Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Suisse | Creditreform - Analyse avril 2013


Un trimestre de l’année en cours s’est déjà écoulé. L’Union Suisse Creditreform, qui fête sa 125ème année d’existence, publie à intervalles réguliers des analyses et statistiques concernant l’évolution conjoncturelle en Suisse, tout particulièrement en relation avec les sociétés. Compte tenu du fait que la consommation privée représente une part importante du produit intérieur brut, quelques chiffres relatifs aux faillites de personnes privées publiées dans la FOSC seront mentionnés ci-dessous.



1. Faillites des privés
Au premier trimestre 2013, les cantons de Berne, Zurich, Vaud et Genève ont publié le plus grand nombre de faillites de privés. La comparaison avec le premier trimestre 2012 révèle toutefois que l’évolution dans ces quatre cantons s’est déroulée de façon passablement différente. Uniquement le canton de Berne enregistre pour les trois premiers mois de l’année 2013, par rapport à l’année précédente, une augmentation des publications de faillites; le nombre est en recul dans les autres cantons. Il s’avère intéressant de comparer les faillites des privés par rapport avec la population résidante permanente. Le calcul effectué sur la base de 10‘000 habitants indique que le plus grand nombre de personnes touchées par la faillite résidaient dans le canton de Genève, soit 4.3, alors que la valeur la plus faible était enregistrée dans le canton de Zurich (1.9).

Suisse | Creditreform - Analyse avril 2013

L’augmentation la plus forte, exprimée en pourcent, est enregistrée par le canton d’Obwald. Cette valeur n’est toutefois pas pertinente, étant donné le nombre insignifiant de faillites. En ce qui concerne le nombre, les cantons de Thurgovie (+ 48 %), Valais (+ 27 %) ainsi que Lucerne (+ 13 %) se font toutefois remarquer.

Les plus faibles proportions, mesurées à la population résidante permanente, sont enregistrées dans les cantons ruraux Appenzell R.-Int. (0), Nidwald (0.24), Schwyz (0.68) ainsi qu’Uri (0.85). Mettre ce résultat uniquement sur le compte de la mentalité potentiellement plus conservatrice des habitants des régions rurales est vraisemblablement quelque peu réducteur. Il est certain que les régions citadines ainsi que les grosses agglomérations - en tant que bassin regroupant des personnes, peut être moins bien pourvues socialement - sont exposées à un plus grand danger.

L’annexe 1 indique les indices des cantons particuliers :
https://secure.creditreform.ch/fileadmin/creditreform/Pressemitteilungen/1304_Apr/2013_Annexe_1_-_FP.pdf

2. Nouvelles inscriptions et radiations au mois de mars 2013
Au mois de mars 2013, 3373 nouvelles sociétés ont été enregistrées. Dans la période du 1.1. – 31.3.2013, ce sont au total 10‘106 nouvelles sociétés, soit 41 nouvelles publications en plus, par rapport à l’année précédente. Avec un recul simultané des radiations, il résulte pour ce premier trimestre une augmentation de la croissance nette s’élevant à 23.3 %, par rapport à 2012.

Suisse | Creditreform - Analyse avril 2013

Evolution mensuelle depuis le 01.01.2008 Annexe 2 :
https://secure.creditreform.ch/fileadmin/creditreform/Pressemitteilungen/1304_Apr/2013_Annexe_2_-_FOSC.pdf

3. Faillites des sociétés au mois de mars 2013 top
Au contraire des évaluations des faillites des privés sous ch. 1, les faillites des propriétaires de sociétés individuelles inscrites au Registre du Commerce seront intégrées aux sociétés. Creditreform exerce cette pratique depuis 1993.
Le nombre des faillites de sociétés est pratiquement stable par rapport à l’année précédente: 1748 entreprises inscrites au Registre du Commerce ont été frappées par la faillite. La répartition entre les faillites par surendettement et celles par suite à des carences dans l’organisation montre qu’un recul des insolvabilités pures peut toujours encore être constaté.

Suisse | Creditreform - Analyse avril 2013

Répartition mensuelle depuis le 01.01.2008 Annexe 3 :
https://secure.creditreform.ch/fileadmin/creditreform/Pressemitteilungen/1304_Apr/2013_Annexe_3_-_Faillites.pdf

125 ans Creditreform
L’Union Suisse Creditreform fut fondée en 1888. Elle se veut organisation d’autoprotection au service des membres et des clients. L’échange d’expériences mutuel entre les membres et le réseau des sept offices régionaux indépendants avec les partenaires internationaux a permis à Creditreform de devenir l’union coopérative la plus importante pour les renseignements commerciaux et de solvabilité et pour les prestations de recouvrement.
En cas de révisions des lois, Creditreform s’engage pour les intérêts des membres et clients, les conseille personnellement concernant la gestion de crédit et des débiteurs et assure leur suivi avec les spécialistes de la région. 12'000 membres et clients apprécient ce service et bénéficient de la base de données internationale pour prendre des décisions sûres et efficaces. Creditreform emploie env. 200 collaborateurs en Suisse et 4’350 à travers le monde.
Au cours de l'année du jubilé 2013, nous lancerons diverses offres dont bénéficieront surtout les membres de notre coopérative - dans l'esprit du concept de l'entraide, qui caractérise notre engagement déjà depuis 125 ans.
www.creditreform.ch

Vendredi 26 Avril 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News