Quotidien future finance
              



Robocath sécurise un financement de 40 M€ pour assurer son plan de développement


Robocath, société qui conçoit, développe, et commercialise des solutions robotiques innovantes pour le traitement des maladies cardiovasculaires, annonce aujourd’hui avoir clôturé un nouveau tour de table de 40 millions d’euros. Cette opération menée par MicroPort Scientific Corporation (HKG:853), un acteur industriel majeur du secteur, coté à la Bourse de Hong-Kong, associe des investisseurs institutionnels (Zhejiang Silk Road Fund, Luxembourg CLIIF géré par TUS-Holdings, CS Group, Anaxago) aux investisseurs historiques de la société[1].



Cette opération financière de 40 M€ permettra à la société d’une part d’élargir la commercialisation de sa première plateforme d’assistance robotique, R-One™, à d’autres zones géographiques cibles, et d’autre part, d’accélérer le développement de sa deuxième génération robotique. Cette dernière sera capable de traiter des angioplasties coronaires plus complexes et de réaliser des interventions périphériques et neurovasculaires dont le traitement des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC).

A l’issue de la réalisation de cette opération, les investisseurs historiques[1] de la société et Philippe Bencteux, président-fondateur de Robocath, détiendront plus des deux tiers du capital de la société.

Cette opération concrétise également la mise en place d’un partenariat stratégique avec MicroPort qui se matérialisera par la création d’une joint-venture en Chine. Fondée en 1998 et comptant plus de 7 000 collaborateurs, MicroPort dispose d’une expertise reconnue dans le développement, la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux et est leader sur son marché domestique dans le secteur cardiovasculaire. Elle commercialise une gamme complète de stents et ballons en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. En 2019, MicroPort a réalisé un chiffre d’affaires de 793 M$ (un tiers sur les activités cardiovasculaires), en croissance moyenne de +17% sur ces cinq dernières années. La société est cotée à la Bourse de Hong-Kong depuis septembre 2010.

Robocath compte capitaliser sur cette expertise pour ouvrir le marché asiatique grâce à cette joint-venture et ainsi initier dans cette zone géographique cible la commercialisation de R-One™. Afin de faciliter son intégration sur ce marché stratégique et d’y assurer une distribution optimale, l’assemblage de la plateforme robotique et la fabrication des consommables seront réalisés localement. Dans le cadre de ce partenariat, les deux sociétés mettront également à profit la complémentarité de leur savoir-faire pour développer de nouvelles briques technologiques pour la future prise en charge des interventions vasculaires à distance, et pour intégrer des modules d’intelligence artificielle à ses solutions, conformément au plan de développement de la société.

« Nous sommes convaincus que la croissance du marché des dispositifs médicaux dans notre secteur repose aujourd’hui sur l’intégration de plateformes robotiques innovantes afin d’améliorer la prise en charge des pathologies cardiovasculaires. Elles permettront de créer de nouvelles possibilités de traitement comme la prise en charge à distance et de faciliter le geste des praticiens grâce à l’intelligence artificielle », déclare Dr Alex He, directeur général d’une filiale de MicroPort, Medbot. « Nous sommes impatients de collaborer avec Robocath et d’initier la commercialisation de leur plateforme robotique propriétaire et à forte valeur ajoutée sur le marché chinois. »

« Cette opération financière va permettre à la société de réaliser ses objectifs », ajoute Lucien Goffart, Directeur général de Robocath. « L’engagement de MicroPort à nos côtés démontre la pertinence de notre proposition de valeur et tout le potentiel de notre solution. Grâce à d’excellentes synergies commerciales et technologiques, nous serons en mesure d’accélérer notre développement et de construire ensemble l’avenir de la robotique vasculaire qui bénéficiera incontestablement aux patients, aux médecins et à l’ensemble du système de santé. »

« Avec ce tour de table, Robocath franchit une nouvelle étape stratégique dans son développement. Je suis extrêmement fier du parcours de la société depuis sa création et tiens à remercier vivement les investisseurs historiques pour leur confiance renouvelée et les nouveaux actionnaires pour leur forte adhésion à notre projet de développement au cours des prochaines années », déclare Philippe Bencteux, Président-fondateur de Robocath. « Je suis également heureux d’accueillir au sein de notre Comité stratégique M. Jonathan Chen, chief international business officer de MicroPort, Dr Alex He, directeur général de Medbot, filiale de MicroPort, et M. Haitong Wang, managing partner de Zhejiang Silk Road Fund. »

Pour cette opération, Robocath a été conseillée par MAVIE Technologies et Bionest Partners Finance, sociétés de conseil en financement, et accompagnée par les cabinets d’avocats Dechert et L2B.

À propos de Robocath
Fondée en 2009 par le docteur Philippe Bencteux, Robocath conçoit, développe et commercialise des solutions d’assistance robotique dédiées au traitement des maladies cardiovasculaires. Acteur de la transformation robotique du secteur médical, ces développements visent à augmenter le geste réalisé grâce à des technologies précises et complémentaires des méthodes interventionnelles actuelles.
R-One™ est la première solution robotique développée par Robocath. R-One™ intègre une technologie unique et propriétaire permettant de sécuriser et d’optimiser l’angioplastie coronarienne par assistance robotique. Cette procédure médicale consiste à revasculariser le muscle cardiaque grâce à l’implantation d’un ou plusieurs implants (stents) dans les artères qui l’irriguent. Une opération de ce type est pratiquée toutes les 30 secondes dans le monde.
R-One™ est conçu pour intervenir avec précision et réaliser des gestes très spécifiques, le tout dans un environnement de travail amélioré. Grâce à son architecture ouverte, R-One™ est compatible avec la plupart des dispositifs d’angioplastie coronaire et salles de cathétérisme.
Dans le cadre d’une étude pré-clinique prospective, contrôlée et randomisée, l’efficacité et la sécurité de R-One™ a été démontrée avec un taux de succès technique de 100% et aucun événement cardiaque majeur (Major adverse cardiovascular events - MACE). Le dispositif a obtenu le marquage CE en février 2019 et son application clinique a débuté en septembre 2019. La solution est aujourd’hui présente en Europe et en Afrique.
A terme, Robocath ambitionne de devenir le leader mondial de la robotique vasculaire et de développer la prise en charge des urgences vasculaires à distance (AVC) afin de garantir à tous le meilleur parcours de soins.
Basée à Rouen, Robocath compte plus de 30 collaborateurs et est soutenue financièrement par des fonds d’investissement régionaux (NCI, Normandie Participations, GO CAPITAL) et nationaux (M Capital, Supernova Invest) ainsi que par de nombreux business angels, des banques (Caisse d’Epargne, BNP Paribas, Crédit Agricole) et Bpifrance.

À propos de MicroPort
Fondé en 1998 à Shanghai (Chine) avec cette volonté de transformer la vie des patients grâce aux nouvelles technologies médicales, MicroPort est un leader mondial spécialisé dans le développement, la production et la commercialisation de dispositifs médicaux pour le traitement mini-invasif des maladies vasculaires et d’autres pathologies.
Au cours de ces deux dernières décennies, MicroPort a mis en œuvre tous les moyens à sa disposition pour favoriser l’accès de la population aux meilleurs soins et ainsi améliorer la vie des patients. La société dispose aujourd'hui d’un portefeuille de 300 produits utilisés dans près de 10 000 hôpitaux à travers le monde.
L'innovation fait partie de l’ADN de la société, non seulement pour les traitements et services développés, mais également dans la manière dont l'innovation est encouragée.
Le groupe dispose d’activités de R&D et de sites de fabrication partout dans le monde (Shanghai en Chine ; Memphis (TN) aux États-Unis ; Clamart en France ; Saluggia en Italie ; Saint-Domingue en République Dominicaine). MicroPort place l'innovation technologique au cœur de sa stratégie de croissance avec plus de 4 000 brevets déposés. Elle emploie plus de 7 000 collaborateurs à travers le monde. La vision de MicroPort consiste à faire émerger de nouvelles technologies médicales grâce à un consortium de sociétés centré avant tout sur les personnes.

À propos de Zhejiang Silk Road Fund
Zhejiang Silk Road Fund est un fonds de capital-investissement chinois spécialisé dans les investissements transfrontaliers dans divers secteurs, notamment la santé, les technologies de pointe, le TMT et les produits de grande consommation. Le fonds est géré par Zhejiang United Investment Group (« ZUIG »), une société d'investissement soutenue par huit entrepreneurs basés dans le Zhejiang. ZUIG dispose d’environ 12 milliards de yuans (1,56 Md€) d'actifs sous gestion et possède des bureaux à Hangzhou, Shanghai, Hong-Kong et Shenzhen.

À propos de TUS-Holdings
TUS-Holdings trouve son origine dans l'ancien parc scientifique de l'Université de Tsinghua (TusPark), le plus grand parc universitaire du monde. Le groupe exploite plus de 200 parcs/incubateurs en Chine et dans le monde, disposant ainsi d'une supply chain d'incubation complète sous le modèle unique « incubation + investissement + fusions et acquisitions ». Avec plus de 35 fonds de capital-risque et industriels, TUS-Holdings a démontré sa capacité à gérer des fonds axés sur le rendement. Cet investissement dans Robocath se fait via son fonds luxembourgeois CLIIF. TUS augmente son implication dans le secteur de la santé grâce à des investissements axés sur le diagnostic in vitro et la médecine de précision, les instruments médicaux et les services de santé. Son investissement total dans ce secteur représente plus de 300 millions d'euros.

À propos de CS Group
CS Group est un fonds d’investissement basé aux Etats-Unis et spécialisé dans le secteur des technologies de la santé et des dispositifs médicaux.

À propos d'Anaxago
Créé en 2012, le groupe Anaxago est une société d’investissement 100% digitale, accessible aux investisseurs privés et professionnels, alliant impact et performance. Avec plus de 90 000 membres, 230 entreprises et plus de 200 millions d’euros investis, Anaxago se distingue par la sélectivité et l’accompagnement des projets d’investissement proposés sur sa plateforme. Son activité d’investissement dans les sociétés innovantes est orientée vers trois secteurs : Healthcare, Proptech et Fintech. Anaxago est un groupe indépendant détenu en majorité par ses trois fondateurs et compte aujourd’hui 40 salariés.

________________________________________
[1] GO CAPITAL, NCI, Cardio Participations, M Capital, Supernova Invest, Normandie Participations, Crédit Agricole Normandie, Unexo, Caisse d’Epargne Normandie


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Jeudi 30 Avril 2020
Notez


Finyear: latest news, derniers articles