Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



Recouvrement et gestion de la relation client : un parcours client sensible


Par Nicolas VIAN, Directeur de l'Expérience Clients chez Opportunity



Incontestablement, les notions de délais de paiement et de recouvrement de créances se positionnent comme deux sujets stratégiques pour les entreprises et peuvent fortement impacter leur pérennité. Dans ce contexte, force est de constater que chaque année plusieurs milliers d’entreprises françaises se trouvent fragilisée faute d’avoir pu recouvrir correctement leurs créances clients. De plus, dans un marché de forte concurrence dans différents secteurs d’activités comme les banques, assurances, sociétés de crédit, opérateurs de téléphonie ou d’énergie, l’absence de considération des clients en impayés dans un moment de fragilité est un risque fort d’attrition et de de churn.

Mais au-delà de ce dernier cas de figure risqué pour les entreprises, une question se pose : comment continuer à avoir une relation client de qualité tout en recouvrant les créances dues ? Loin d’être un sujet anodin, il est fondamental que les entreprises fassent évoluer leurs approches traditionnelles pour recouvrer leur dû tout en gagnant en agilité et en préservant une approche commerciale constructive.

Prendre de la hauteur sur son projet

Avant toute chose, il est important de prendre en compte le parcours client dans son ensemble et de définir des scénarios types pour gérer le parcours recouvrement en y apportant de la considération pour les clients concernés. Cela passera notamment par une définition précise de parcours à mettre en place en fonction du type de clients et de l’état de la relation (conditions commerciales, cycle de contacts, scripts de relances, etc.). Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais oublier de concevoir son projet en positionnant l’expérience client au centre du dispositif. Certes, il s’agit de recouvrer une créance, mais cela ne doit pas se faire au détriment de la relation bâtie avec le consommateur. Une approche automatisée ultra personnalisée est alors de mise et permettra de fluidifier cette tâche souvent complexe à mettre en œuvre.

L’impact du digital en matière de recouvrement

Une fois son projet défini, il convient ensuite de le déployer et de mettre en place un dispositif concret qui permettra de lancer les opérations. Dans ce contexte, force est de constater que l’usage du numérique est une nécessité. En effet, comme nous l’avons précisé, il est important de positionner l’engagement, les échanges et la personnalisation au centre de son projet.

Il est alors nécessaire de cartographier les outils qui permettront de mener à bien les campagnes de recouvrement réalisées, voire de les automatiser en partie (email, SMS conversationnel, VMS, vidéo personnalisée et mise en place de moyens de paiement mobile, etc.). Alors que 94% des Français sont équipés d’un téléphone mobile et 3 sur 4 sont équipes d’un Smartphone en 2018, les leviers sont nombreux et nécessitent d’être étudiés pour s’adapter précisément aux orientations préalablement définies. Bien entendu, il ne s’agit pas ici de remplacer les interactions humaines, mais de les compléter afin d’accélérer la résolution du recouvrement et permettre aux agents des services clients de se concentrer sur les actes à forte valeur ajoutée.

Au regard de ces éléments, on comprend donc parfaitement que l’expérience client est un axe-clé en matière de recouvrement. En faire abstraction revient à complexifier une tâche particulièrement sensible et peut entrainer des effets de bord majeurs qui impacteront les futures relations entre une entreprise et son client. Attention donc à bien garder en tête cette notion-clé et à privilégier des pistes permettant de fluidifier le recouvrement des créances en créant un parcours adapté aux profils des débiteurs. C’est à ces conditions que les entreprises pourront se prémunir des risques multiples liés à l’encaissement de leurs factures.

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Jeudi 5 Décembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles