Finyear: New Finance & Blocktech Daily News
              



Lundi 3 Juin 2013

Qui sont les financiers les plus stressés dans le monde ?


La crise, le chômage, les réductions d’effectifs, le gel des salaires … La conjoncture économique est peu rassurante pour les professionnels de la finance et semble même nuire à leur qualité de vie au travail.



C’est ce que révèle le dernier sondage eFinancialCareers, qui a interrogé les financiers en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient sur le stress au travail. Le contexte anxiogène semble affecter les professionnels du secteur quelque soit le pays d’habitation : les niveaux de stress sont importants partout et se révèlent plutôt homogènes entre les différents pays.

Les financiers français en tête de liste, avec le niveau de stress le plus élevé
Dans un environnement économique peu favorable et avec les nombreuses réformes qui impactent le monde financier, les professionnels de la finance français arrivent en tête avec 60% se déclarant très souvent ou souvent stressés par leur quotidien au travail, et près de deux tiers (63%) estimant que leur niveau de stress a augmenté au cours des 6 derniers mois. La deuxième marche du podium revient au Royaume-Uni avec 57% des financiers déclarant un niveau de stress en augmentation, suivi par l’Allemagne et le Moyen-Orient (50% chacun). Les Etats-Unis semblent être les moins impactés par cette hausse (41%).

Les financiers Français sont également parmi les plus nombreux à estimer leurs journées trop courtes (66%), contre 60% des Américains. Ce sentiment est encore plus répandu au Royaume-Uni, avec 71% de répondants concernés. De même, au Royaume-Uni comme aux Etats-Unis, les financiers sont 65% à déclarer qu’ils utilisent leurs pauses déjeuners pour travailler alors qu’aux Etats-Unis comme au Moyen-Orient, la vérification des emails hors des heures ouvrées semble être répandue, puisque deux tiers des répondants (respectivement 66% et 65%) sont concernés.

Un climat angoissant qui, selon eux, n’est pas compensé par une rémunération à la hauteur de leurs attentes. C’est le cas plus particulièrement au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient, où plus de 7 financiers sur 10 déclarent qu’ils estiment être sous-payés ; un chiffre qui tombe respectivement à 64% et 60% en Allemagne et en France.

Un équilibre entre vie privée et vie professionnelle parfois difficile à trouver
Dans cet environnement professionnel difficile, tous les professionnels du secteur n’arrivent pas à maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Ainsi, c’est au Moyen-Orient et aux Etats-Unis qu’une majorité de financiers (respectivement 66% et 65%) estime avoir trouvé cet équilibre, suivis par 58% des Français. Au contraire, en Allemagne et au Royaume-Uni, le travail semble avoir pris le dessus : seulement une minorité des personnes interrogées (47%) déclare réussir à maintenir un équilibre vie privée/vie professionnelle.

Si les financiers français sont les moins nombreux à travailler de chez eux le soir (32%), ils sont aussi ceux à déclarer avoir le moins de temps pour des loisirs (75%). C’est aux Etats-Unis que le temps consacré à cet effet est le plus important, avec 75% des personnes interrogées indiquant avoir du temps pour leurs hobbies.

Enfin, interrogés sur les façons dont ils évacuent leur stress, les financiers français citent en premier le temps passé avec leur famille et leurs amis, le sport et la musique. Ces exutoires sont également adoptés dans tous les autres pays participant à l’étude, Etats-Unis mis à part, où la télévision prend la place de la musique.

« Le stress, quoique naturel, peut rapidement devenir néfaste, aussi bien pour la productivité que pour la santé, physique et mentale, du collaborateur. Près de deux tiers (63%) des professionnels de la finance en France sont dans un état ​​de stress en forte augmentation, ce qui crée un vrai enjeu de gestion des ressources humaines et de santé au travail », conclut James Bennett, Directeur Général d’eFinancialCareers.

*Méthodologie
L'enquête eFinancialCareers sur les niveaux de stress a été menée en mai 2013 auprès de 3 386 professionnels de la finance dont : 583 au Royaume-Uni, 1 896 aux Etats-Unis, 431 en France, 117 en Allemagne et 359 dans les centres financiers du Moyen-Orient.

A propos d’eFinancialCareers.fr
eFinancialCareers, un service du groupe Dice Holdings Inc., est le premier site mondial d’offres d’emploi en finance. eFinancialCareers permet aux professionnels de la finance de publier leur CV en ligne et d’avoir accès à des offres qualitatives ciblant les secteurs financiers. Ils peuvent également accéder à des informations relatives au recrutement dans les secteurs de la finance, à des enquêtes sur les salaires et à des conseils en gestion de carrière. Les recruteurs peuvent mettre en ligne leurs offres en ciblant des secteurs spécifiques et accéder à la base de données de CV en ligne.

Lancé en France en 2002, eFinancialCareers.fr gère les rubriques Emploi de ses partenaires : LExpansion.com, L’Agefi.fr, Reuters.fr, L’Express.fr et BFM Business.

eFinancialCareers est aujourd’hui présent sur 19 marchés et dans 5 langues différentes en Europe, aux Etats-Unis, en Asie-Pacifique ainsi que dans les centres financiers du Moyen-Orient.

www.efinancialcareers.fr

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





Morning Newsletter



Le marché des cryptos




Finyear - Daily News