Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Blockchain
              


Lundi 12 Juillet 2021

Quels sont les avantages de la diversification des SCPI ?


Pourquoi faut-il avoir un portefeuille de SCPI diversifié ?



Les parts de SCPI sont réputées pour être des actifs de qualité qui apportent une certaine sécurité. Cependant, pour être sûr de limiter les risques, il est conseillé de diversifier les SCPI.

Depuis quelques années, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont devenues des valeurs refuges pour les épargnants. En effet, ces derniers sont de moins en moins satisfaits par les placements tels que le contrat d’assurance vie ou les livrets réglementés. Autant se tourner vers un produit qui rapporte jusqu’à 5 % en moyenne par an. Une stratégie de diversification est néanmoins à mettre en œuvre et voici pourquoi.

Accéder à plusieurs marchés en même temps

Les SCPI fonctionnent comme des fonds d’investissement où les épargnants injectent du capital en échange de parts dans des parcs immobiliers de grande envergure. Les dividendes proviennent des loyers générés par tous les biens qui constituent ces ensembles d’immeubles. La politique des SCPI de rendements, c’est justement de miser sur des actifs qui ont un usage commercial ou professionnel (bureaux, structures médicales, entrepôts, etc.). Ces derniers ont l’avantage de générer des rendements plus élevés que la moyenne des autres locations immobilières.

En diversifiant leurs portefeuilles de SCPI, les épargnants auront l’occasion d’investir dans plusieurs secteurs en même temps. Ils auront ainsi des parts dans des immeubles de logistiques, des hôtels ou encore des complexes commerciaux. Ces types de biens sont habituellement inaccessibles sans passer par les SCPI. Des conseils et des informations essentielles sont disponibles sur Portail-SCPI pour investir en toute sérénité.

Mutualisation des risques

Il faut savoir que pour un investissement en SCPI, le capital n’est pas garanti. Les rendements peuvent varier d’une année à une autre. Et malgré une moyenne stable depuis plusieurs années, les épargnants ne sont jamais à l’abri d’importantes baisses, surtout lors des périodes de grands travaux ou selon la conjoncture économique.

En achetant des parts de SCPI auprès de différents fournisseurs eux-mêmes spécialisés dans des secteurs variés, on accède alors au principe de mutualisation des risques. En effet, si un fragment de son portefeuille réalise de mauvaises performances, au moins, il est possible de s’appuyer sur les autres actifs pour éviter de se retrouver avec des pertes conséquentes. Par exemple, les SCPI de tourismes ont connu un véritable coup de frein à cause de la pandémie de coronavirus. Par ailleurs, les immeubles de logistique, eux, ont connu un véritable boum avec le développement du e-commerce favorisant une meilleure rentabilité SCPI.

Répondre à différents types de besoin

On peut classifier les SCPI en trois grandes catégories. En premier lieu, on a les SCPI de rendement. L’objectif de ces dernières est d’apporter un maximum de rentabilité aux investisseurs. En outre, il y a aussi les SCPI fiscales. Elles donnent accès à des réductions d’impôts importantes pour alléger ses obligations auprès du fisc. La dernière catégorie se constitue des SCPI de plus-value. Elles incitent les épargnants à miser sur des parts en démembrement, surtout en nue-propriété. Cela permet d’obtenir un patrimoine fiscalement neutre et qui se valorise avec le temps pour ensuite être revendu à meilleur prix.
Ces différentes catégories répondent ainsi à différents besoins patrimoniaux. Afin d’optimiser les placements, il est possible de combiner tous ces types de SCPI. C’est une stratégie très efficace pour allier, en même temps, rendements, avantages fiscaux et pour se constituer une réserve de capital sur le long terme.

Pour conclure, il est vrai que les SCPI sont réputées pour être très avantageuses. Cependant, on peut gagner plus en adoptant certaines stratégies comme la diversification. C’est d’ailleurs un principe que les experts recommandent vivement d’appliquer, peu importe le marché sur lequel l’investisseur veut miser.


Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS