Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

PricewaterhouseCoopers nommé leader mondial en conseil de crise et de reprise


Au travers de son étude « Kennedy Information Global Crisis and Recovery Consulting Marketplace 2009-2012 », Kennedy Information (1), première société dans le domaine de la recherche et du conseil, a clairement placé le réseau PricewaterhouseCoopers en tête du marché mondial de conseil en gestion de la crise et de restructuration d’entreprises. Ce rapport met en évidence les analyses effectuées sur ce marché dont la croissance est estimée à 40%, passant ainsi de 5,4 milliard USD en 2008 à 7,5 milliards USD en 2009.


Le réseau PricewaterhouseCoopers arrive en tête en termes de chiffre d’affaires et se positionne à la première place du Kennedy Vanguard qui établit une évaluation qualitative du potentiel des principaux cabinets ou sociétés de conseils présents sur le marché du conseil en gestion de la crise et de restructuration d’entreprises.

Ce dernier rapport confirme la solide position occupée par la firme sur ce segment de marché. Avec plus de 25.000 consultants à travers le monde, PwC travaille ainsi de concert avec plus de 80% des entreprises figurant dans le classement mondial Fortune 500.

« Pour PricewaterhouseCoopers Luxembourg, notre priorité c’est d’aider nos clients à surmonter les changements engendrés par la crise économique et financière, explique Jean-François Kroonen, Associé chez PricewaterhouseCoopers Luxembourg. De nos jours, les organisations doivent faire face à des choix conséquents et ont besoin d’assistance pour bien les aborder et en tirer des opportunités. Nos clients attendent des solutions pratiques, stratégiques et abordables pour développer leurs activités, même en période d’incertitude.»

Selon le rapport Kennedy Information, PwC est fort de ses experts en gestion de crise (axée en particulier sur le conseil aux sociétés en difficulté) et de son expertise dans le secteur financier. Cette combinaison offre à la firme une place de choix pour assister ses clients, notamment les grandes banques, pendant le ralentissement économique.

« Durant les derniers mois marqués par des incertitudes sur la place financière luxembourgeoise, PwC Luxembourg a participé à plusieurs opérations majeures d’acquisitions et de cessions d’entreprises qui ont permis de pérenniser de nombreuses activités et de l’emploi au Luxembourg, ajoute Jean-François Kroonen. Ainsi, suite à la désignation du Tribunal d’Arrondissement de Luxembourg, nous avons assumé pendant neuf mois le mandat de co-Administrateur, aux côtés de Maitre Franz Fayot, de la filiale luxembourgeoise de Kautphing alors en sursis de paiement. »

Et Jean-François Kroonen d’ajouter que « cette mission a permis d’aboutir à une reprise d’une partie importante de la banque par la famille Rowland pour devenir la Banque Havilland 10 juillet dernier. C’est le fruit d’un travail collectif mené conjointement avec les Gouvernements belge et luxembourgeois, la CSSF, l’Association pour la garantie des Dépôts à Luxembourg, le Tribunal, les créanciers de la banque ainsi que les repreneurs et la direction de la banque, durant lequel nous avons pu démontrer et mettre en œuvre notre expertise très pointue en matière de restructuration au bénéfice de nombreux intervenants, dont les clients de la banque. »

L’étude menée par Kennedy propose une analyse détaillée du marché du conseil en matière de crise et de reprise. Elle met en avant les moteurs de la demande des clients, les tendances du marché, la taille et la croissance du marché, ainsi qu’une analyse du paysage du conseil et une présentation de ses acteurs principaux.

(1) www.kennedyinfo.com

Lundi 7 Décembre 2009



OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES