Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Néobanque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The Bridge Between Traditional Finance & Decentralized Finance (DeFi)
 
              


Mercredi 31 Mars 2021

Paymium, première plateforme d’échange de bitcoins basée en France, enregistrée en tant que PSAN par l’AMF


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Paris, le 31 mars 2021 – Paymium, première plateforme d’échange de crypto-monnaies basée en France, annonce qu’elle rejoint la liste des établissements enregistrés auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) en tant que « Prestataire de service sur actifs numériques » (PSAN). Ce nouveau statut garantit les plus hauts standards de conformité et de gouvernance pour les acteurs des crypto-monnaies en France.

Instauré par la loi PACTE du 23 mai 2019, le statut de PSAN établit des règles communes de gouvernance et de conformité pour les prestataires de services sur actifs numériques, notamment concernant l’achat et la vente d’actifs numériques contre une monnaie ayant cours légal (comme l’euro). Dans le cadre de ces opérations, l’enregistrement auprès de l’AMF est désormais obligatoire.

Une série d’obligations strictes à satisfaire

Concrètement, l’enregistrement auprès de l’AMF s’obtient en satisfaisant à une série d’obligations strictes concernant la règlementation relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Elle est soumise à l’avis conforme de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) chargé de cette mission. L’obtention du statut de PSAN confirme également l’honorabilité et la
compétence des dirigeants. Dans le détail, l’enregistrement concerne l’achat et la vente d’actifs contre
monnaie ayant cours légal ainsi que la conservation d’actifs numériques.

Créée en 2011 par Pierre Noizat, Paymium est l’une des plateformes d’échange Bitcoins/Euros pionnière
dans le monde. Fidèle à son esprit innovant, elle est aujourd’hui la première plateforme à disposer du
statut de PSAN au côtés principalement d'entreprises de courtage.

Des mesures de contrôle supplémentaires ont pu allonger le traitement de la demande d’enregistrement
de Paymium. A la différence d’autres entreprises du secteur exerçant une activité de courtage, Paymium
développe certains services qui dépassent le cadre du simple statut PSAN.

Vers le dépôt d’une demande d’agrément

Avec le statut PSAN, Paymium affirme son engagement pour une industrie des crypto-monnaies responsable. Désormais, Paymium envisage le dépôt d’une demande d’agrément facultative auprès de l’AMF. L’obtention de cet agrément implique de nouvelles exigences notamment en ce qui concerne le dispositif de sécurité et de contrôle interne, la sécurité et la résilience du système informatique, le traitement des réclamations et les règles de bonne conduite.

Le cas échéant, Paymium pourrait devenir le premier acteur à bénéficier de cette reconnaissance
supplémentaire.

« Le statut de PSAN constitue un réel gage de confiance pour les clients de Paymium. Cette supervision va dans le sens d’une meilleure reconnaissance du rôle des actifs numériques et de leur apport à l’économie. Dans ce contexte, Paymium doit continuer à s’imposer comme un pionnier en fournissant à ses clients le meilleur service, dans les meilleures conditions », déclare Pierre Noizat, fondateur de Paymium.

A propos de Paymium
Lancée en 2011, Paymium est la plus ancienne plateforme d’échange de bitcoins créée au monde encore en activité.
Depuis 2018, la société a développé une place de marché dédiée au trading de crypto-actifs pour les particuliers et les investisseurs. Paymium, qui compte plus de 220.000 clients, est membre fondateur du consortium Labchain, coordonné par la Caisse des Dépôt.
La société, basée à Paris, est soutenue par les fonds d'investissement Newfund et Kima Ventures.
paymium.com

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles